Le grand stade de Nancy en danger

Hervé Féron, le député-maire de Tomblaine, souhaite l’abandon de la candidature nancéienne pour l’Euro 2016 et l’arrêt du projet d’agrandissement de Marcel Picot, stade qui se situe pourtant sur le territoire de sa commune. Désespérant.  Rappelons que l’Association Sportive de Nancy Lorraine ambitionne de porter la capacité du stade Marcel Picot à 32 000 places et … Lire la suiteLe grand stade de Nancy en danger

Déclinaisons du Plan Campus en Lorraine

Grâce au Plan Campus, la Lorraine devrait bénéficier de 160 millions d’euros (90 venant de l’Etat français, 70 des collectivités territoriales), pour réorganiser et moderniser ses universités. Cette aide, elle le doit en grande partie à son unité. Voici en quelques lignes comment les différents campus de Nancy et de Metz vont en être impactés.  A Nancy, l’histoire … Lire la suiteDéclinaisons du Plan Campus en Lorraine

Des transports à Nancy

A Nancy, le problème d’engorgement des routes est vieux comme le monde … Enfin, en exagérant un peu. Toujours est-il qu’il résulte d’un cumul de plusieurs facteurs. Le premier concerne les grands flux, notamment sur l’A31. Le tracé de cette infrastructure a été imaginé dans les années 1970. Depuis, le modèle économique a changé, les … Lire la suiteDes transports à Nancy

La Lorraine rayonne grâce à Saint-Nicolas

Des dizaines et des dizaines de milliers de personnes Place Stanislas et dans les rues adjacentes ont dernièrement suivis sur la façade de l’Hôtel de ville de Nancy la légende du Saint Patron de la Lorraine et admirés le célèbre feu d’artifice qui a embrasé toute la cité ducale. Une foule impressionnante est également venue … Lire la suiteLa Lorraine rayonne grâce à Saint-Nicolas

Saint-Nicolas et Noël à Nancy

Le 6 décembre, la Lorraine fête son Saint-Patron, Saint-Nicolas. Une tradition qui remonte au Moyen-âge et qui embrase toute la Lorraine, d’Epinal à Thionville en passant par Nancy et Metz. Dans le sanctuaire sacré de la basilique de Saint-Nicolas-de-Port se déroulera cette année la 765ème procession ancestrale aux flambeaux. La foule entonnera alors le chant … Lire la suiteSaint-Nicolas et Noël à Nancy

Une des plus belles places d’Europe …

Selon un sondage réalisé par le site néerlandais de voyages StedenTripper.com, la Grand-Place de Bruxelles est la plus belle place d’Europe, juste devant la Place Rouge de Moscou et la Place Stanislas à Nancy. Vingt places avaient pour l’occasion étaient sélectionnées par la rédaction du site. Les 1 019 visiteurs qui ont collaboré à l’enquête … Lire la suiteUne des plus belles places d’Europe …

Le saviez-vous ? : la cohorte Stanislas

Depuis 1993, plus de 1 000 familles meurthe-et-mosellanes et vosgiennes prêtent leurs corps à la science dans le cadre d’une étude de très grande envergure. Ce regroupement, baptisé « cohorte Stanislas », recense près de 4 000 volontaires qui se sont pliés à un suivi médical et à trois bilans de santé, avec questionnaires sur leurs habitudes … Lire la suiteLe saviez-vous ? : la cohorte Stanislas

Le Caravage de retour à Nancy

L’Annonciation, célèbre tableau de Michelangelo Merisi, dit « Il Caravaggio », a dernièrement fait un retour triomphant au Musée des Beaux-arts de Nancy. L’œuvre avait en effet trôné à Rome parmi les chefs-d’œuvre commémorant le 400ème anniversaire de la mort de l’artiste. En Lorraine, le tableau est considéré comme un trésor depuis quatre siècles. Le musée de … Lire la suiteLe Caravage de retour à Nancy

Saint-Nicolas, patron de la Lorraine et des Lorrains

Nous trouvons les réactions alsaciennes suite à l’inscription à l’Institut National de la Propriété Industrielle (INPI) des appellations « Fêtes de la Saint-Nicolas » ou « Marché de la Saint-Nicolas », entre autres, par les villes lorraines de Nancy et de Saint-Nicolas-de-Port, insignifiantes, désespérées et profondément humiliantes.D’autant plus que cela fait plusieurs mois que cette inscription a été enregistrée. … Lire la suiteSaint-Nicolas, patron de la Lorraine et des Lorrains

Construction en Lorraine : l’innovation par le végétal

Les ingénieurs de l’AGRIA Lorraine (Agronomie et Industrie Alimentaire), implantés sur le plateau technologique de Brabois, à Nancy, sont impliqués dans un programme de recherche sur la valorisation des végétaux. L’objectif de ce programme baptisé Vegisole est de créer une filière d’éco matériaux d’origine végétale en Lorraine. Il permet déjà d’entrevoir certaines pistes, afin d’isoler … Lire la suiteConstruction en Lorraine : l’innovation par le végétal

Nancy mis à l’honneur

La célèbre Place Stanislas de Nancy (Crédits photo : Groupe BLE Lorraine) Comme Metz il y a quelques mois (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/12/01/metz-au-jt-de-13-heures-de-tf1/), la cité ducale a à son tour été mise à l’honneur sur TF1. Plusieurs reportages, sur des thèmes relativement bien choisis et magnifiquement mis en image, ont ainsi été présentés aux téléspectateurs. La fameuse … Lire la suiteNancy mis à l’honneur

Inauguration de l’Observatoire Européen des Forêts à Nancy

Véritable outil stratégique pour gérer durablement les forêts, l’Observatoire Européen des Forêts (OEF) a dernièrement été inauguré à Nancy. Il sera source d’informations pour les professionnels, les chercheurs de haut niveau, le public et les élus.  Rattaché à l’Institut Européen de la Forêt, l’observatoire a pour mission de créer et de renforcer les liens entre … Lire la suiteInauguration de l’Observatoire Européen des Forêts à Nancy

L’Art Nouveau en Lorraine

A l’approche du XXème siècle, la Lorraine connaît avec l’Art Nouveau l’un des plus grands moments de son histoire artistique. A Nancy, ce courant prend le nom d’Ecole de Nancy. Cette éclosion, qui marrie l’art à l’industrie, trouve une traduction originale dans la cité ducale avec de grands noms comme Gallé, Daum, Majorelle, Vallin ou Gruber. … Lire la suiteL’Art Nouveau en Lorraine

Médias : Nancy devient le satellite de Strasbourg

Si la cité ducale n’a pas été au cours du siècle précédent le satellite de Moscou, le début du XXIème siècle l’a néanmoins propulsée et mise en orbite autour de Strasbourg, en tout cas pour ce qui concerne la télévision. La réforme de France 3 aura ainsi eu grâce de la prépondérance et du rôle … Lire la suiteMédias : Nancy devient le satellite de Strasbourg

Saint-Nicolas, patron de la Lorraine

Alors que les festivités autour du 6 décembre se rapprochent à grands pas, il est temps pour nous de vous présenter l’origine du culte de Saint-Nicolas en Lorraine. En effet, le samedi 5 décembre, comme chaque année, se déroulera à Saint-Nicolas-de-Port, au Sud-Est de Nancy, la 764ème procession aux flambeaux en l’honneur du Saint patron de la Lorraine. Plus de 3 000 fidèles et autres pèlerins sont attendus. 

Saint-Nicolas statue

Statue de Saint-Nicolas en la basilique de Saint-Nicolas-de-Port (Crédits photo : Groupe BLE Lorraine)

La magnifique basilique de Saint-Nicolas-de-Port constitue le sanctuaire par excellence de l’évêque de Myre. Cette dernière sera d’ailleurs pour la première fois entièrement illuminée cette année, dès 18 heures, après une grande campagne de souscription destinée à financer sa mise en lumière. Il faut dire que ce somptueux édifice est au cœur de toute la ferveur et la dévotion des Lorrains pour un saint né à l’autre bout de l’ancien Empire Romain. La basilique actuelle, couronnée de deux tours à bulbe de plus de 80 m de haut, est pur un joyau du gothique flamboyant. La nef, dont la voûte s’élève à 30 mètres, qui est d’ailleurs soutenue par les seconds plus hauts piliers de France, est baignée par un éclairage exceptionnel grâce aux larges baies vitrées. Le sanctuaire a été construit par le Duc de Lorraine René II. En effet, en 1477, avant de livrer une bataille décisive face à Charles le Téméraire, le Duc assista à la messe à Port et plaça son armée sous la protection de Saint Nicolas. Après sa victoire, René II décida que l’évêque de Myre serait désormais le patron de la Lorraine. Pour lui rendre grâce, il fit élever cette nouvelle basilique, qui domine depuis tout le pays. L’espace intérieur est conçu pour accueillir la foule des pèlerins. A l’entrée de la basilique, une magnifique statue de Saint Nicolas orne la partie centrale du portail. A l’intérieur, dans la chapelle du saint située du côté droit, une fiole est placée sur la balustrade. Le tombeau de Saint-Nicolas à Myre devint en effet très vite un lieu de dévotion. De ses membres suinte une huile, la manne, qui guérit les malades. Cela dit, il est bien difficile de distinguer l’histoire de la légende dans la vie de l’évêque.

Nicolas est né vers 270 après Jésus-Christ à Patare, en Asie Mineure, au moment où le christianisme se développe. A cette époque, les adeptes de cette « nouvelle religion » sont toujours persécutés. Fils d’une riche famille de marchands chrétiens, orphelin à 20 ans, il décida de donner sa fortune pour secourir les pauvres et les opprimés. Il sauva ainsi trois jeunes filles, qu’un père ruiné voulait prostituer. Vers 30 ans, il s’installa à Myre, où il fut alors nommé évêque. Il joua un rôle actif dans la lutte contre l’hérésie arianiste au cours du concile de Nicée, réunit par l’Empereur Constantin converti au christianisme. Il sauva également la vie à trois officiers injustement condamnés à mort. En pleine tempête, il apparut miraculeusement à la barre d’un bateau pour le guider vers Myre. Selon la tradition, Saint Nicolas est mort le 6 décembre 334.

Lire la suiteSaint-Nicolas, patron de la Lorraine

Euro 2016 : Nancy qui rit, Metz qui pleure

La cité ducale a été sélectionnée parmi les 12 villes susceptibles d’accueillir des matchs de l’Euro 2016 de football, si ce dernier venait à être organisé en France. Metz a de son côté été éliminé. Rappelons que 14 villes étaient encore en lice. La désignation des 9 villes organisatrices et des 3 suppléantes se fera au plus tard le 15 février 2010. 

Metz n’était pas dans le coup pour la Coupe du monde, il ne le sera malheureusement pas non plus pour l’Euro. Les raisons de ce nouvel échec avaient même été esquissées avant le verdict final. Nancy avait été plus fort dans la bataille de la communication. En effet, Jacques Rousselot, Bernard Désumer et André Rossinot étaient apparus unis au moment de porter leur projet. L’ombre d’un certain Michel Platini, président de l’UEFA, planait également au-dessus du stade Marcel Picot. Quoi qu’il en soit, bravo Nancy, car la Lorraine reste dans la compétition ! A Metz, il est à présent l’heure de régler les comptes. 

Il faut dire c’était déjà plus compliqué dès le départ sur les bords de la Moselle, dans la mesure où il ne s’est jamais vraiment dégagé une réelle osmose autour de cette candidature, ni même une envie commune de voir la ville de Metz choisie pour l’Euro. La municipalité a en effet longtemps ignoré le FC Metz avant une soudaine mais trop tardive prise de conscience. Du grand art digne d’un parfait exercice de démagogie destiné à faire croire aux habitants une quelconque action engagée et surtout de se prémunir en avance de toute colère. De même, le conseil général de la Moselle avait assuré son soutien avec toutefois quelques réserves. Enfin, le FC Metz a souvent observé ces quelques gesticulations d’un peu trop loin. Même si le stade Saint-Symphorien sera bel et bien rénové, la première ville de Lorraine n’a pas été retenue. Le constat, lucide et implacable, est là. 

Il se dit dans les couloirs de la Fédération Française de Football (FFF), qu’il fallait faire un choix entre Metz et Nancy, dans la mesure où Strasbourg, capitale européenne, était pratiquement assuré d’être retenu. Oui mais alors pourquoi pas Metz et Nancy ? Parce que Strasbourg ? La candidature alsacienne, qui prévoit une coûteuse rénovation du stade actuel de La Meinau et non plus la construction aussi utopiste que disproportionnée d’un Eurostaduim, faute de financement suffisant, n’avait alors pas plus de légitimité que celle des deux métropoles lorraines. Elle avait même beaucoup moins de crédibilité. Pourtant, à en croire les propos du président de la FFF, le critère géographique n’a pas été considéré pour établir la sélection. Le même homme a cependant regretté l’absence de villes de l’Ouest. Il faudrait donc savoir, car dans tous les cas, il était inconcevable pour la fédération d’avoir trois villes de l’Est de la France dans la liste des 12 retenues. Néanmoins, il paraît tout-à-fait normal pour cette même entité d’avoir des villes aussi proches que Lens et Lille et que Lyon et Saint-Etienne. Absurde. C’est vraiment n’importe quoi. Car à vrai dire, si Metz avait été la capitale de la Bretagne, la ville aurait sans aucun doute été sélectionnée. Cherchez donc l’erreur ! 

Lire la suiteEuro 2016 : Nancy qui rit, Metz qui pleure

Tennis : la Coupe Davis 2010 en Lorraine ?

Un tour de la Coupe Davis pourrait très bien avoir lieu dans notre belle province. La Fédération Française de Tennis (FFT) a dans cette optique envoyé un cahier des charges à la Ville de Metz, afin d’organiser le match opposant au premier tour la France à l’Allemagne. Ce dernier aura lieu début mars. Il faut … Lire la suiteTennis : la Coupe Davis 2010 en Lorraine ?

Nancy se lance dans le grand bain !

La Communauté d’Agglomération du Grand Nancy (CUGN) réfléchit sur l’opportunité d’implanter sur le site de Nancy-Thermal un centre d’aqualudisme et d’activités médico-sportives. La Ville de Nancy possède en effet un forage sur la nappe phréatique de grès vosgien qui s’étend de Vittel à Amnéville-les-Thermes. C’est d’ailleurs ce dernier qui alimente actuellement la piscine ronde et … Lire la suiteNancy se lance dans le grand bain !

Son et lumière de la place Stan’

Dans le cadre des animations estivales et pour la troisième année consécutive, la Ville de Nancy vous invite à un voyage impressionniste et impressionnant en sons et images sur une des plus belles places du Monde, la place Stanislas. En 2009, 2 nouveaux tableaux seront projetés sur la façade de l’hôtel de ville aux côtés  … Lire la suiteSon et lumière de la place Stan’

Une métropole multipolaire pour (enfin) être reconnu

Alors que la France pourrait très prochainement structurer son territoire autour de grandes métropoles dont les compétences seraient élargies, les réflexions à ce sujet qui émanent du comité Balladur ne reconnaissent pas le sillon lorrain comme une véritable métropole. Nancy et Metz encore moins. L’heure est donc plus que jamais à l’union sacrée pour l’intérêt … Lire la suiteUne métropole multipolaire pour (enfin) être reconnu

Nancy : le nouveau Centre des Congrès comme vitrine de l’agglomération

Pionnière en matière d’accueil de congrès, la ville de Nancy inaugura un palais exclusivement consacré à l’organisation de ce genre d’évènements en 1977. Il n’y avait à l’époque que 25 structures comparables en France, alors qu’aujourd’hui il y en a 130. Depuis quelques années déjà, le Palais de la rue du Grand Rabbin Haguenauer, coincé … Lire la suiteNancy : le nouveau Centre des Congrès comme vitrine de l’agglomération

Les opéras de Metz et Nancy s’accordent

Dès la saison prochaine, un abonnement lyrique commun à l’Opéra National de Lorraine, basé à Nancy, et à l’Opéra de Metz-Métropole sera mis en place. Il proposera d’assister à dix opéras, soit cinq dans chacun des deux établissements, pour un prix attractif de 290 euros. En cas de succès de l’opération, le partenariat développé pourrait … Lire la suiteLes opéras de Metz et Nancy s’accordent

Le 5 janvier, c’est fête nationale !

La Lorraine a, comme beaucoup d’Etat et de nations, sa propre fête nationale. Celle-ci, loin d’être le 14 juillet français, se déroule le 5 janvier et commémore avec force et émotions, la victoire des Lorrains lors de la fameuse Bataille de Nancy, un certain 5 janvier 1477. En effet, cette date marque un important tournant … Lire la suiteLe 5 janvier, c’est fête nationale !

L’Eglise Notre-Dame-de-Bonsecours de Nancy : le sanctuaire de Stanislas

Nous nous rendons cette semaine à Nancy pour y admirer une autre merveille cachée et méconnue de la cité ducale, l’Eglise Notre-Dame-de-Bonsecours, tout juste restaurée et rouverte au public. Intérieur très riche et ornementé de l’Eglise Notre-Dame-de-Bonsecours à Nancy (Crédits photo : François Bernardin) Au préalable, un bref rappel historique est nécessaire afin de mieux … Lire la suiteL’Eglise Notre-Dame-de-Bonsecours de Nancy : le sanctuaire de Stanislas