Une grandeur à retrouver

La Lorraine compte une cinquantaine de châteaux privés que certaines familles s’efforcent à entretenir en y mettant de l’argent, pendant que d’autres les laissent dépérir. Pour parvenir à survivre et revaloriser leur patrimoine, les propriétaires des châteaux de Manom, Preisch, Haroué, Moussey, Saint-Mihiel ou encore Pange doivent impérativement trouver une activité économique, à l’image des … Lire la suiteUne grandeur à retrouver