Un Centre Mondial pour la Paix à Verdun

Le contraste est saisissant pour cette charmante cité des bords de Meuse, dont l’image reste constamment associée dans la conscience populaire à la guerre et à ses horreurs. Les panneaux touristiques se multiplient à l’approche de cette ville martyr à l’histoire millénaire, signalant ça et là les champs de bataille, un mémorial, des forts ou … Lire la suiteUn Centre Mondial pour la Paix à Verdun

Une saison touristique 2009 mitigée en Lorraine

La saison 2009 a été marquée par les difficultés de l’hôtellerie traditionnelle lorraine, en recul de 3,5 %, mais aussi par la très bonne performance de l’hébergement de plein air, en hausse de 10,2 %. La crise est ainsi passée par-là.  Ce n’est donc pas un hasard si l’hôtellerie classée tourisme a enregistré une telle … Lire la suiteUne saison touristique 2009 mitigée en Lorraine

Projet touristique d’envergure au château de Lunéville

Le conseil général de la Meurthe-et-Moselle a récemment adopté un projet de développement culturel et touristique d’envergure pour le château de Lunéville. A terme, le dernier palais des Ducs de Lorraine devrait accueillir un parcours muséographique autour de la vie de cour. Un Institut de l’histoire culturelle européenne devrait de même s’y installer. Les jardins … Lire la suiteProjet touristique d’envergure au château de Lunéville

Le Musée du costume militaire de Thiaucourt

Unique en Lorraine, le musée du costume militaire de Thiaucourt, dans la Meuse, propose au visiteur de parcourir un demi-siècle d’histoire. Les collections couvrent en effet la période 1900-1950. Plus d’une centaine de mannequins portent des tenues et des uniformes d’époque. Un fabuleux voyage dans le temps et l’apparence lors des combats. La visite commence … Lire la suiteLe Musée du costume militaire de Thiaucourt

Pour l’arbre du Kaiser

Il ne reste plus grand chose du champ de course de l’époque du Kaiser Guillaume II à Longeville-lès-Metz, si ce n’est des gravures, des écuries, le tableau d’affichage au siège du Kayak Club de Metz, ainsi qu’un fameux peuplier que la ville entend préserver, protéger et mettre en valeur. Il faut dire qu’il ne passe … Lire la suitePour l’arbre du Kaiser

Ouverture des stations de ski en Lorraine

Dans les Vosges, après La Bresse, les stations de Gérardmer et de Ventron ont dernièrement ouvert leur domaine skiable. 

A Ventron, les 83 chambres au pied des pistes ont été prises d’assaut. Il faut dire que tout le massif sort d’une excellente saison 2008-2009, si bien que les gens ont réservé tôt. Et ils ont eu raison, vu la neige qui est arrivée pour ces fêtes de fin d’année. On retrouve le même engouement à Gérardmer. La station de la « Perle des Vosges », a également ouvert ses pistes. Rappelons que la saison dernière le domaine, ouvert le 30 novembre, avait fermé … le 4 avril. A La Bresse, ce sont 14 millions d’euros qui ont été investis afin d’améliorer l’accueil au pied des pistes (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/12/15/investissements-dans-lor-blanc-des-vosges/) et 2,8 millions d’euros dans le but de perfectionner les remontées mécaniques. Ainsi, le premier domaine skiable des Vosges s’apprête à jouer dans la cour des grands. Le bâtiment du Slalom, vieux de 40 ans, a été rasé et reconstruit en l’espace de 8 mois sur plus de 10 000 mètres carrés. Il comprend notamment un espace de location de ski de 900 mètres carrés, une cafétéria, dont le concept a été revu, ainsi qu’une terrasse de près de 400 mètres carrés. Un complexe chaleureux tout en pierre et bois, inspiré de l’architecture des fermes vosgiennes. Près d’une cinquantaine d’appartements occuperont bientôt le second étage du bâtiment. Ils seront en effet opérationnels la saison prochaine. Mais déjà 80 autres sont en projet. Ces derniers devraient être terminés dans deux ans au plus tard. Avec une plus grande capacité d’hébergement, la station devrait pouvoir améliorer sa fréquentation en semaine. Elle poursuit en tout cas l’objectif de réaliser un village au pied des pistes. A noter que le bas de ces dernières a également été revu avec la création d’un nouvel espace d’initiation, d’un jardin d’enfants permettant de pratiquer du ski en toute sécurité et d’une nouvelle garderie directement sur le front de neige. Le télésiège d’Artimont et les téléskis école ont de même été déplacés de quelques dizaines de mètres. Une petite piste de liaison a en outre été créée entre Blanchemer et Belle Hutte. L’an dernier, la station avait enregistré 450 000 journées skieurs et réalisé un chiffre d’affaires de 7,5 millions d’euros. Le domaine skiable de Gérardmer, qui emploi 60 personnes, avait quant à lui comptabilisé 235 000 journées skieurs et réalisé un chiffre d’affaires de 4 millions d’euros.

skivosges.jpg 

Lire la suiteOuverture des stations de ski en Lorraine

L’Histoire toujours vivante à Verny

Aux portes de l’agglomération messine, Verny, avec son passé rural et ses 1 000 ans d’Histoire, mérite bien son surnom de « ville à la campagne ». Verny ne manque ainsi pas de curiosités, pour le plus grand bonheur de ses 1 995 habitants. La ville a par exemple connu deux châteaux. Le premier, dont on ignore encore la date de construction, a malheureusement été détruit par les troupes suédoises, alliées des Français, en 1635, au cours de la guerre Trente ans. Aujourd’hui, il n’en reste plus qu’un pan de mur en pierre. Le second château a été construit par les seigneurs De Feriet. Certains éléments, comme trois tours et des dépendances, dont un magnifique pigeonnier, sont encore visibles depuis le parc de trois hectares. Deux bâtiments ont été rénovés afin d’accueillir des entreprises. 

Verny possède également une fontaine fortifiée. Pendant l’annexion allemande, elle servait de bloc de défense camouflé par une façade décorative. Elle était en outre un des éléments d’un plan d’ensemble comprenant les blocs de défenses situés en face de la mairie, près du pont en face de la gare de Pommérieux et de trois autres blocs protégeant la route de Nomeny. Les soldats se cachaient derrière pour avoir la rue en ligne de mire. Ils pouvaient de cette façon surveiller la traversée de la ville et le carrefour d’accès en provenance de Metz. La fontaine a fait partie des travaux de fortifications réalisés à partir de 1914 par les Allemands, afin de compléter les forts et autres ouvrages défensifs présents sur l’espace lorrain.

 fortdeverny.jpgfortdevernytourelle.jpgfortdevernydortoirs.jpg

Le Fort de Verny est un site incontournable de la commune (Crédits photos : Groupe BLE Lorraine)

Lire la suiteL’Histoire toujours vivante à Verny

Symbolisme à la collégiale de Munster

Dans le Pays du Saulnois, la célèbre collégiale Saint-Nicolas de Munster constitue l’un des fleurons du fabuleux patrimoine lorrain. Il faut dire que les dimensions de l’édifice religieux, qui semble sortir de nulle part en pleine campagne, sont impressionnantes. Ainsi, ses deux flèches culminent à 73 mètres de hauteur. Il existe d’ailleurs, pour l’anecdote, une … Lire la suiteSymbolisme à la collégiale de Munster

Lunéville : la chapelle du château retrouve sa splendeur

Après le terrible incendie du 2 janvier 2003, le château de Lunéville renaît petit à petit de ses cendres. Pour preuve, la chapelle, qui est au cœur du projet de restauration, aura retrouvé toute sa splendeur originelle le 16 septembre 2010 (voir : http://www.obiwi.fr/voyage-decouvertes/carnets-de-route/82274-luneville-la-chapelle-refait-surface?v=e756a353ed6c4e3f50662c417b55accd), un évènement que la ville célèbrera avec faste. Son inauguration devrait ainsi … Lire la suiteLunéville : la chapelle du château retrouve sa splendeur

La reconversion de Moyeuvre-Grande

Située en plein cœur de la vallée de l’Orne, la ville de Moyeuvre-Grande est entourée de magnifiques forêts d’une superficie de près de 400 hectares. Nichée à plus de 175 mètres d’altitude, la commune offre de remarquables points de vue du haut des plateaux du Tréhémont et de Froidcul. Ce dernier s’élevant à plus de 300 mètres. Cœur historique de la sidérurgie lorraine en raison de l’ancienneté de ses mines et de ses forges, Moyeuvre-Grande a connu son apogée au milieu du XXème siècle. Depuis la fermeture des mines en 1993, la ville, aujourd’hui peuplée de 8 357 habitants, a entamé une profonde reconversion en se tournant vers l’avenir et le développement durable. Une véritable reconquête urbaine et démographique … 

Le travail du fer remonte à la nuit des temps dans la vallée de l’Orne. Le site de Froidcul, où vivent de nos jours  3 000 personnes, était déjà occupé au Néolithique, même si la première trace de son nom apparaît dans les textes au XIIème siècle. Les archives laissent d’ailleurs à penser que ce nom bien curieux désignerait de mauvais terrains, c’est-à-dire non cultivables. Deux types de minerais étaient recherchés à Moyeuvre-Grande, à savoir la minette, connue pour sa faible teneur en fer et sa haute teneur en phosphore, ainsi que le fer fort, quant à lui très riche. Pendant des siècles, l’exploitation s’est faite à flanc de coteau. En 1323, Edouard Ier, Comte de Bar, fit installer une forge hydraulique dans la localité. Ce fut de même en 1565 que la « vieille mine » ouvrit ses portes. En 1877, Thomas et Gilcrist réussirent à développer le procédé de déphosphorisation par le vent, afin de donner de la qualité à la minette. Ceci contribua fortement à l’enrichissement de la ville. La famille De Wendel y avait alors de nombreuses propriétés et exploitations. Mais les biens de cette puissante dynastie furent spoliés au cours de la Seconde Guerre Mondiale par les Nazis. Les forges et les mines de Moyeuvre furent ainsi placées sous la direction d’Hermann Goering. C’est seulement au milieu du XXème siècle que la ville connut son apogée. 440 190 tonnes d’acier furent produites en 1960. Quelques années plus tard, le déclin des mines commença à sonner. La dernière exploitation de Moyeuvre ferma ses portes en 1993, mettant ainsi fin à une formidable aventure. Une dérouleuse en évoque encore l’épopée au centre-ville.

Lire la suiteLa reconversion de Moyeuvre-Grande

Toujours plus de fleurs en Moselle

Avec 330 communes inscrites au concours national des villes et villages fleuris, soit une sur deux, et 133 labellisées « Ville ou Village fleuri », contre 131 en 2008, le fleurissement de la Moselle n’est plus à démontrer. L’obtention d’une quatrième fleur pour Sarreguemines est une véritable cerise sur le gâteau (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/11/13/4-fleurs-pour-sarreguemines/). La cité des faïences … Lire la suiteToujours plus de fleurs en Moselle

Investissements dans l’or blanc des Vosges

A La Bresse, une toute nouvelle structure de 10 000 mètres carrés a remplacé l’ancien bâtiment du Slalom. Restaurants, locations de matériel, jardin d’enfants, … attendent désormais les skieurs, à côté d’un front de neige flambant neuf et tout en bois des Vosges. L’investissement, d’un montant de 32 millions d’euros, a en outre permis de … Lire la suiteInvestissements dans l’or blanc des Vosges

Crèche de l’Avent à Saint-Louis-lès-Bitche

Une bien jolie crèche de l’Avent a été réalisée dans l’église de Saint-Louis-lès-Bitche. Occupant toute la partie droite du transept, elle est d’ailleurs l’une des plus imposantes de l’Est mosellan. Sa magnifique forêt de sapins constitue une de ses particularités. Vous y trouverez bien entendu une évocation de la nativité avec une étable, Marie, Joseph, … Lire la suiteCrèche de l’Avent à Saint-Louis-lès-Bitche

Le sapin de Nancy illuminé

Avec l’illumination de son sapin géant des Vosges installé place Stanislas, Nancy a dernièrement mis la note finale à ses décorations pour les fêtes de fin d’année. La ville attendait en effet pour des raisons de sécurité la fin des festivités de la Saint Nicolas pour mettre en place son magnifique arbre de Noël. Les … Lire la suiteLe sapin de Nancy illuminé

Quand le Graoully s’expose aux musées de Metz

Monstre légendaire gravé dans la mémoire collective messine, le Graoully hante encore et toujours notre imaginaire, notre inconscient et nos rêves. « Effigie monstrueuse, ridicule, hideuse et terrible », comme l’écrivait Rabelais en 1552 dans Pantagruel, le dragon messin tué par Saint Clément symbolise le passage du paganisme au christianisme. La légende veut qu’à la fin des … Lire la suiteQuand le Graoully s’expose aux musées de Metz

Le musée des Beaux-arts de Nancy primé

Le musée des Beaux-arts de Nancy a dernièrement reçu le prix « musée pour tous ». Ce dernier distingue une réalisation d’excellence et de bonne pratique en matière d’accessibilité pour les visiteurs handicapés, quel que soit leur handicap, à savoir moteur, visuel, mental ou auditif. Doté d’une enveloppe de 50 000 euros, il récompense des aménagements durables en matière … Lire la suiteLe musée des Beaux-arts de Nancy primé

Magie de Saint Nicolas en Lorraine

Dans de nombreuses villes de Lorraine, petits et grands ont assisté au défilé de Saint Nicolas. La magie a une nouvelle fois opéré et les enfants ont été gâtés. A  Nancy, l’évêque de Myre a paradé dans les rues noires de monde, à bord d’un véhicule relooké, véritable vaisseau amiral superbement illuminé qui suivait une quarantaine de chars aux parures enfantines. Il faut dire que le thème retenu cette année était celui des contes, fables et autres légendes. D’où cet imposant défilé, animé par les chats perché et botté, Robin des Bois, Blanche Neige, Cendrillon ou encore King Kong. Il y avait également des artistes, des percussions, des cracheurs de feu et différentes compagnies conviées pour animer la journée. Au terme d’un parcours de plus de trois kilomètres, le cortège a traversé la place Stanislas. En guise de clôture majestueuse, les 120 000 personnes présentes ont pu s’émerveiller devant l’illumination du Palais du Gouverneur. 

A Metz, le Saint patron de la Lorraine a littéralement embrasé la place d’Armes. Les petits comme les grands ont participé par dizaines de milliers au défilé de chars et de fanfares, afin de récupérer des friandises. En guise de bouquet final, l’histoire de Saint Nicolas fut contée par la voix de Tom Novembre, avant que la cathédrale et l’office de tourisme s’illuminent sous les magnifiques feux d’artifice.

paradedenolsarrebourg.jpgsaintnicolasnancy.jpgsaintnicolasmetz.jpg

Lire la suiteMagie de Saint Nicolas en Lorraine

Le phare de la Lorraine est désormais allumé

Telle un phare, la basilique de Saint-Nicolas-de-Port, pur chef-d’œuvre de l’art gothique flamboyant, a jailli dans la nuit de décembre. Après le défilé de chars de la Saint-Nicolas, auquel ont assisté plus de 40 000 personnes éblouies, c’est dans un véritable concert magistral de couleurs, retransmis en direct sur différents écrans géants disposés aux quatre coins … Lire la suiteLe phare de la Lorraine est désormais allumé

Marche illuminée de Metz

La 17ème marche illuminée de Metz, organisée par l’association Famille Lorraine de Metz-Borny, s’est une nouvelle fois conclue par un succès. En effet, entre 15 h et 19 h, malgré des conditions météorologiques peu clémentes, les randonneurs sont venus par bus entiers de Belgique, du Luxembourg ou encore d’Allemagne. Preuve que l’évènement n’est pas prêt … Lire la suiteMarche illuminée de Metz

Il fait bon vivre à Norroy-le-Veneur

Bénéficiant d’une position dominante sur la vallée de la Moselle, le village médiéval de Norroy-le Veneur, à la fois étroit et fleuri, abrite de nombreuses curiosités qui invitent à mieux le découvrir et à l’apprécier. 

Sa situation privilégiée a de tout temps suscité les convoitises. Si bien que pour se protéger des assauts des Ducs de Bar et des milices messines, l’église Saint-Pierre fut fortifiée. Dotée de meurtrières et de canonnières, l’édifice constitue une véritable forteresse. D’ailleurs, la tour-clocher, qui abrite une salle de garde, fut sans doute un ancien donjon. La partie romane de l’église remonte au XIIIème siècle. Dans le chœur, le visiteur peut observer de magnifiques vitaux signés Thomas de Clinchamps, l’un des maîtres verriers de la cathédrale de Metz. Même si tous les recoins mystérieux et légendaires de cet édifice ne sont pas accessibles, vous pourrez néanmoins voir un sarcophage mérovingien dans la crypte datant du XIème siècle. En effet, l’église n’a pas encore livré tous ses secrets aux historiens du coin. Ces derniers ont ainsi récemment découvert une porte cachée et des éléments de fresques dissimulés derrière un crépi. Non loin de l’église fortifiée, le cimentière est lui aussi incontournable.

norroyleveneur.jpgglisenlv.jpgglisenlv1.jpg

Lire la suiteIl fait bon vivre à Norroy-le-Veneur

Un label pour le Musée des Mines de Fer de Lorraine ?

A compter du 19 janvier prochain, le Musée des Mines de Fer de Lorraine de Neufchef présentera une exposition intitulée Une image peut en cacher une autre. Celle-ci, qui s’articulera autour du témoignage de trente anciens mineurs, mettra en exergue la vie de ces hommes, la complexité de leur labeur et les dangers de leur … Lire la suiteUn label pour le Musée des Mines de Fer de Lorraine ?

La Moselle séduit la Belgique

Le comité du tourisme de la Moselle a dernièrement présenté à des journalistes et voyagistes belges à Bruxelles les atouts et les richesses du département. Les représentants lorrains sont venus expliquer pourquoi la Moselle sera LA destination touristique 2010 avec l’ouverture du Centre Pompidou-Metz et du plus grand Center Parcs d’Europe dans le Pays de … Lire la suiteLa Moselle séduit la Belgique

Saint-Nicolas, patron de la Lorraine

Alors que les festivités autour du 6 décembre se rapprochent à grands pas, il est temps pour nous de vous présenter l’origine du culte de Saint-Nicolas en Lorraine. En effet, le samedi 5 décembre, comme chaque année, se déroulera à Saint-Nicolas-de-Port, au Sud-Est de Nancy, la 764ème procession aux flambeaux en l’honneur du Saint patron de la Lorraine. Plus de 3 000 fidèles et autres pèlerins sont attendus. 

Saint-Nicolas statue

Statue de Saint-Nicolas en la basilique de Saint-Nicolas-de-Port (Crédits photo : Groupe BLE Lorraine)

La magnifique basilique de Saint-Nicolas-de-Port constitue le sanctuaire par excellence de l’évêque de Myre. Cette dernière sera d’ailleurs pour la première fois entièrement illuminée cette année, dès 18 heures, après une grande campagne de souscription destinée à financer sa mise en lumière. Il faut dire que ce somptueux édifice est au cœur de toute la ferveur et la dévotion des Lorrains pour un saint né à l’autre bout de l’ancien Empire Romain. La basilique actuelle, couronnée de deux tours à bulbe de plus de 80 m de haut, est pur un joyau du gothique flamboyant. La nef, dont la voûte s’élève à 30 mètres, qui est d’ailleurs soutenue par les seconds plus hauts piliers de France, est baignée par un éclairage exceptionnel grâce aux larges baies vitrées. Le sanctuaire a été construit par le Duc de Lorraine René II. En effet, en 1477, avant de livrer une bataille décisive face à Charles le Téméraire, le Duc assista à la messe à Port et plaça son armée sous la protection de Saint Nicolas. Après sa victoire, René II décida que l’évêque de Myre serait désormais le patron de la Lorraine. Pour lui rendre grâce, il fit élever cette nouvelle basilique, qui domine depuis tout le pays. L’espace intérieur est conçu pour accueillir la foule des pèlerins. A l’entrée de la basilique, une magnifique statue de Saint Nicolas orne la partie centrale du portail. A l’intérieur, dans la chapelle du saint située du côté droit, une fiole est placée sur la balustrade. Le tombeau de Saint-Nicolas à Myre devint en effet très vite un lieu de dévotion. De ses membres suinte une huile, la manne, qui guérit les malades. Cela dit, il est bien difficile de distinguer l’histoire de la légende dans la vie de l’évêque.

Nicolas est né vers 270 après Jésus-Christ à Patare, en Asie Mineure, au moment où le christianisme se développe. A cette époque, les adeptes de cette « nouvelle religion » sont toujours persécutés. Fils d’une riche famille de marchands chrétiens, orphelin à 20 ans, il décida de donner sa fortune pour secourir les pauvres et les opprimés. Il sauva ainsi trois jeunes filles, qu’un père ruiné voulait prostituer. Vers 30 ans, il s’installa à Myre, où il fut alors nommé évêque. Il joua un rôle actif dans la lutte contre l’hérésie arianiste au cours du concile de Nicée, réunit par l’Empereur Constantin converti au christianisme. Il sauva également la vie à trois officiers injustement condamnés à mort. En pleine tempête, il apparut miraculeusement à la barre d’un bateau pour le guider vers Myre. Selon la tradition, Saint Nicolas est mort le 6 décembre 334.

Lire la suiteSaint-Nicolas, patron de la Lorraine

Metz au JT de 13 heures de TF1

La ville de Metz a dernièrement été à l’honneur dans le journal de 13 heures de TF1 présenté par Claire Chazal. Trois reportages sur la première ville de Lorraine de format exceptionnel, dans la mesure où ils dépassaient chacun les 4 minutes, ont été diffusés dans le cadre de la rubrique hebdomadaire « Grand Angle … Lire la suiteMetz au JT de 13 heures de TF1

Un bonhomme de neige cristallin à Saint-Louis-lès-Bitche

Pour le marché de Noël de Saint-Louis-lès-Bitche, les verriers de la Grande Place avaient décidé de relever un nouveau défi en créant une pièce unique, à savoir un bonhomme de neige en cristal grandeur nature. Huit artisans verriers ont donc dernièrement travaillé le cristal en fusion afin de façonner un bonhomme de près de 2 … Lire la suiteUn bonhomme de neige cristallin à Saint-Louis-lès-Bitche

Nancy bientôt sur Google Street View

Street View de Google Maps est une fonctionnalité qui connaît un franc succès sur internet. Elle permet en effet de visualiser, sur son écran d’ordinateur, les rues d’une ville « comme si l’on y était ». Plébiscitée par plus de 20 000 internautes, la place Stanislas de Nancy, joyau architectural du siècle des Lumières, vient … Lire la suiteNancy bientôt sur Google Street View

Magie de Noël en Lorraine (2009)

A l’approche du mois de décembre vient le temps des fêtes de fin d’année en Lorraine, comme la Saint-Nicolas et Noël. Et avec cela vient le temps des marchés… Vin chaud, crêpes au chocolat, pains d’épices, guirlandes de Noël, sapins… Autant de saveurs et de senteurs qui caractérisent une atmosphère si particulière dans notre beau … Lire la suiteMagie de Noël en Lorraine (2009)

Metz dans le top 8 des destinations touristiques en Europe

La première ville de Lorraine se classe à une très belle huitième place dans le classement des meilleures destinations touristiques européennes, aux côtés de prestigieuses cités comme Rome, Prague ou encore Istanbul. Une nouvelle récompense, bon pour l’image de Metz et plus généralement de tout notre pays, qui conforte les récentes publications et tous les … Lire la suiteMetz dans le top 8 des destinations touristiques en Europe

La nécropole militaire allemande de Fey

2006 soldats allemands de la Grande Guerre, dont 500 non identifiés, reposent à la nécropole militaire allemande de Fey, en Moselle. Avec ceux de Thiaucourt (54), Bouillonville (54) et Morhange (57), le cimetière allemand de Fey, plutôt méconnu, est pourtant l’un des plus importants de Lorraine. La nécropole de Fey est en fait un cimetière … Lire la suiteLa nécropole militaire allemande de Fey

Un sentier de la déportation en projet

Le comité local du Pays-Haut des Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation (AFMD) a l’intention de créer un sentier du souvenir composé de sept haltes didactiques et explicatives. Ce dernier s’intégrera dans un ensemble plus vaste reliant le fort de Queuleu à Metz, au camp de Thil et au Struthof. Il … Lire la suiteUn sentier de la déportation en projet

Rozérieulles sous ses plus beaux atouts

Se balader dans les vieilles ruelles de ce charmant village du Pays Messin est tout simplement dépaysant. Entre les chemins menant aux anciennes vignes, aux vergers et aux mirabelliers et les ateliers d’artistes, se dessinent de rustiques demeures. Les façades des maisons de Rozérieulles, dont la plus vieille maison remonte d’ailleurs à 1530, arborent de … Lire la suiteRozérieulles sous ses plus beaux atouts

Gastronomie: le retour aux plantes sauvages

Le Parc Naturel Régional de Lorraine (PNRL) a dernièrement proposé à plusieurs propriétaires de gîtes un séminaire sur la cuisine avec des plantes sauvages. Ce dernier s’est tenu au domaine de Romécourt, ancienne ferme fortifiée du XVIème siècle reconvertie en chambres d’hôtes à Azoudange. Les participants de cette intéressante initiative ont pu concocter des recettes … Lire la suiteGastronomie: le retour aux plantes sauvages

Une Lorraine de plus en plus fleurie !

Le palmarès 2009 des villes et villages fleuris a dernièrement été dévoilé à Tomblaine. La Lorraine confirme sa seconde place au classement du nombre de communes labellisées, derrière la Champagne-Ardenne, mais devant l’Alsace. Il faut dire que la Moselle et la Meurthe-et-Moselle sont détenteurs du trophée des départements fleuris. Revenons à présent sur les différentes … Lire la suiteUne Lorraine de plus en plus fleurie !

Marchés de Noël de Metz

Depuis de nombreuses années, la ville de Metz revêt ses plus beaux habits de lumière et perpétue la tradition des grands marchés de Noël de l’Est de la France. Pour les fêtes de fin d’année, les marchés de Noël s’ouvrent à la grande joie des habitants et des 3 millions de visiteurs attendus, qui profitent … Lire la suiteMarchés de Noël de Metz

Le cimetière de Marville à l’UNESCO ?

Dans un récent classement des plus belles nécropoles de France publié par Téléloisirs, le cimetière de Marville, dans le Nord de la Meuse, en Lorraine, arrive en seconde position, juste derrière son homologue parisien du Père Lachaise. Le site meusien est tellement beau que les habitants veulent le promouvoir au patrimoine mondial de l’Humanité.    … Lire la suiteLe cimetière de Marville à l’UNESCO ?

L’ancien Hôtel des Mines livre ses secrets

Construit au début du XXème siècle, l’ancien Hôtel des Mines de Metz, devenu depuis le siège de la direction de la Carmi-Est, le nouveau nom de la Sécurité Sociale Minière, est, de par son architecture unique, l’une des pièces maîtresses du Quartier Impérial. L’imposant monument en grès rose des Vosges forme un pentagone. Il ne … Lire la suiteL’ancien Hôtel des Mines livre ses secrets

Une seconde fleur pour Bouzonville

La charmante commune du Pays de Nied a finalement obtenu la seconde fleur qu’elle convoitait au concours des villes et villages fleuris depuis 2004, année de l’obtention de la première. La mise en valeur du patrimoine avec la restauration de l’abbatiale achevée cet été, ainsi que son fleurissement et l’enfouissement des réseaux électriques ont particulièrement … Lire la suiteUne seconde fleur pour Bouzonville

Le Traités des Pyrénées et ses conséquences pour la Lorraine

Le fameux Traité des Pyrénées a dernièrement fêté son 350ème anniversaire. Voici l’occasion pour nous de vous en rappeler les faits et quelques unes de ses conséquences à travers un itinéraire de 5 étapes dans la Meuse.  Le Traité des Pyrénées fut signé le 7 novembre 1659 sur l’île des Faisans près d’Hendaye, entre la … Lire la suiteLe Traités des Pyrénées et ses conséquences pour la Lorraine

La truffe lorraine en fête à Pulnoy

La fête de la truffe de Pulnoy, charmant bourg situé dans la périphérie de Nancy, est devenue au fil des ans un vrai marché où l’on peut acheter le précieux tubercule, en vente directe du producteur au consommateur. Pour sa treizième édition, la manifestation est particulièrement riche en animations avec des conseils de conservation, de préparation, … Lire la suiteLa truffe lorraine en fête à Pulnoy

L’appel de l’agritourisme

Un colloque intitulé « Agriculture et tourisme » a dernièrement attiré 300 exploitants à Metz-Expo. Ce dernier a permis de démontrer que l’avenir des agriculteurs mosellans passera par une meilleure proximité avec les consommateurs et le développement de services. Il faudrait ainsi retrouver le bon goût de la culture maraîchère en Moselle. Cet exemple permet d’illustrer la … Lire la suiteL’appel de l’agritourisme

Le monstrueux s’expose à Nancy

Une exposition exceptionnelle au Musée des Beaux-Arts de Nancy se plonge dans l’irrationnel et parcourt plusieurs siècles à la poursuite du monstrueux. Car le monstre et la beauté ont de tout temps inspiré les artistes. Jusqu’en janvier 2010, vous pourrez ainsi traverser une galerie peuplée de créatures bien étranges et fantasmagoriques. Intitulée Beautés monstres, curiosités, prodiges … Lire la suiteLe monstrueux s’expose à Nancy

Les lavoirs de Vantoux

Vantoux, vieux village de vignerons aux portes de Metz, conserve deux magnifiques lavoirs. Ils dateraient de la fin du XVIIème siècle. Ils ont chacun été rénovés et sont aujourd’hui joliment fleuris. Ils constituent l’âme du petit patrimoine lorrain. Le premier se trouve à proximité du centre socio-éducatif. Il a été opérationnel jusqu’en 1985. Le second, … Lire la suiteLes lavoirs de Vantoux

Quelques trésors lorrains dévoilés sur le net

Nous voulions juste vous faire part de la parution d’un nouvel article sur Metz et la Lorraine sur le site internet du quotidien La Croix. Présentant la ville aux 3 000 ans d’histoire sous l’œil avisé du curieux qui ne s’attend pas à découvrir un si riche patrimoine et à contempler une si belle pierre à … Lire la suiteQuelques trésors lorrains dévoilés sur le net

Début des travaux au château de Freistroff

Un impressionnant chantier a dernièrement débuté à Freistroff, avec le lancement de la première des 7 tranches de la rénovation de l’aile XVIIIème siècle du château Saint-Sixte. Pour un montant de 350 000 euros, cette première étape vise à réparer la charpente, à changer les tuiles à écailles, à remplacer les corniches et à refaire … Lire la suiteDébut des travaux au château de Freistroff

Le Parc Naturel Régional de Lorraine entend préserver ses paysages

Le Parc Naturel Régional de Lorraine (PNRL) a été créé il y a maintenant 35 ans, afin de préserver des territoires aux ressources naturelles exceptionnelles et des paysages d’une beauté et d’un calme insoupçonnés. Il entend aujourd’hui constituer un modèle d’économie résidentielle qui a su conserver de manière intacte son caractère originel. Cependant, cet ensemble … Lire la suiteLe Parc Naturel Régional de Lorraine entend préserver ses paysages

Moselle : un programme touristique varié

Le comité départemental du tourisme (CDT) tente de promouvoir les richesses de la Moselle en misant sur les groupes, que ce soit les autocaristes, les associations, les amicales, les comités d’entreprise ou encore les mairies. Il commercialise pour cela une centaine de possibilités d’excursions d’une journée, de week-ends découvertes et de moyens ou de longs … Lire la suiteMoselle : un programme touristique varié

Metz : La Citadelle et Le Magasin aux Vivres repartent de l’avant

L’hôtel La Citadelle (quatre étoiles) et son restaurant Le Magasin aux Vivres (un macaron au Guide Michelin) ont dernièrement rejoint le réseau «Château et Hôtels Collection» d’Alain Ducasse. Le palace messin de 80 chambres, détenu par Christophe Dufossé, entend ainsi faire progresser son taux de remplissage, actuellement de 40 %. Grâce aux outils de marketing … Lire la suiteMetz : La Citadelle et Le Magasin aux Vivres repartent de l’avant

Thionville : de nouveaux objets au Musée

Un sarcophage monoxyle, mis au jour à Lommerange en 2008, lors de travaux visant la pose d’une citerne de fioul près de l’église, entrera bientôt dans l’enceinte du musée de la Tour aux puces, après un long travail de restauration. Selon les spécialistes, il s’agit d’un objet rarissime, dont la datation est comprise entre le … Lire la suiteThionville : de nouveaux objets au Musée

Fête du poisson à l’Etang de Lachaussée

C’est véritablement l’effervescence au domaine du Vieux-Moulin de Lachaussée dans la Meuse. A l’occasion de la fameuse Fête du poisson, le domaine sera ouvert tous les jours jusqu’au 15 novembre, excepté le lundi, pour la vente du poisson sur la jetée. La pêche miraculeuse est en effet prévue du 18 octobre au 15 novembre. 30 … Lire la suiteFête du poisson à l’Etang de Lachaussée

La Lorraine se cherche à Paris

La Lorraine a dernièrement lancé à Paris une véritable entreprise de séduction auprès des responsables des rubriques loisirs, tourisme et artistique des médias français, avec pour principal objectif de faire tomber les idées reçues et de ranger définitivement au placard les vieux clichés qui ont la vie dure. Dans cette optique, l’option récemment retenue par le Comité Régional du Tourisme (CRT) consistait à mettre en place des opérations décalées, afin de retenir l’attention. Le CRT avait alors décliné une campagne de communication au message obscur autour de la Lune. Si l’ergonomie et le design des affiches et des pancartes étaient très bien soignés, la portée du texte laissait le curieux plutôt dubitatif. L’information avait du mal à passer et à sensibiliser. Une nouvelle promotion a donc été conçue, plus particulièrement pour le « salon » parisien. Elle se base essentiellement sur quatre boîtes de 2,20 sur 2,20 mètres qui proposent une immersion sensorielle dans les quatre saisons d’une province qui veut être aimée. Même si les efforts sont louables et appréciables, les résultats sont parfois désespérants comme le signalent certains. Par exemple, ce fut le cas l’année dernière au moment du vote de l’association française des journalistes de tourisme pour désigner la ville d’accueil de son assemblée générale. Si Metz était sur les rangs, la première ville de Lorraine ne récolta tout simplement aucun suffrage. Tous se portèrent sur Sète, comme une évidence, héliotropisme oblige.   
Le problème lorrain semble profond. Il est à a fois culturel et touche à la manière de communiquer. Car selon de nombreuses agences de communication et de promotion, notre belle province est beaucoup trop modeste. Ce qui tient d’une qualité s’avère en réalité être un handicap sévère pour son image, dans la mesure où elle possède des « choses extraordinaires mais elle n’arrive pas à en parler ». Une sorte de paradis perdu, de cocon confiné. Pourtant, dans son numéro estival, le Figaro Magazine, grand prescripteur des tendances touristiques, plaçait la Lorraine parmi les destinations dans l’air du temps. La crise aurait ainsi changé la donne en mettant à mal les endroits résolument tapageurs au profit d’une Lorraine disposant de « vraies valeurs, avec de très bons produits du terroir et où les gens sont toujours bien reçus ». De même, beaucoup de visiteurs arrivent chez nous méfiants, dans cette « Sibérie triste et grise ». Ils en repartent cela dit « charmés par la richesse patrimoniale, les paysages fabuleux et la gentillesse des gens ». Mais il faut reconnaître que le prix est aussi un argument qui plaide en faveur de la Lorraine. En effet, très peu de provinces, pour ainsi dire même aucune, ne proposent des séjours de ski de 8 jours et 7 nuits à 215 euros par personne, comme c’est le cas à La Bresse dans les Vosges. La tendance est ainsi à l’heure actuelle aux petites stations plus familiales, plus conviviales et où il n’y a pas besoin de réserver un an à l’avance comme c’est le cas dans les usines à gaz des Alpes, qui dénaturent le paysage. La Lorraine, c’est en effet une formidable occasion de ses changer du rouleau compresseur du tourisme de masse.  

Lire la suiteLa Lorraine se cherche à Paris

La fonderie de cloches reconvertie en maison d’hôtes

A Mont-devant-Sassey, l’ancienne fonderie de cloches de la famille Farnier a été réhabilitée, afin de devenir un loft luxueux à l’esprit très new-yorkais. Ce dernier est remarquablement traversé de part et d’autre par la nature grâce à des ouvrants métalliques supportant de larges baies vitrées, œuvres d’un artisan ferronnier de Nancy. L’escalier en fer, dont … Lire la suiteLa fonderie de cloches reconvertie en maison d’hôtes

Un musée du moule à chocolat en Moselle

Un musée du moule à chocolat, comme il en existe à Biarritz et en Allemagne, est en projet à Saint-Jean-Kourtzerode, près de Phalsbourg. L’artisan chocolatier Jean Plumerey possède en effet une exceptionnelle collection de centaines de moules anciens, datant des années 1840 à 1957, poinçonnés par des fabricants français et allemands et martelés à la … Lire la suiteUn musée du moule à chocolat en Moselle

Le tourisme comme facteur de développement pour le Pays-Haut

Au moment de tirer les premiers enseignements de la saison 2009 dans le Pays-Haut, il convient de souligner que les sites historiques constituent de véritables locomotives touristiques dans tous les secteurs. Voyons plus en détail quelle a été leur fréquentation jusqu’à aujourd’hui.  Commençons notre tour d’horizon par le désormais célèbre Fort de Fermont. C’est incontestablement … Lire la suiteLe tourisme comme facteur de développement pour le Pays-Haut

Nancy : le jardin éphémère toujours plus beau

Le jardin éphémère qui fleurit sur les pavés de la place Stanislas à Nancy, est à chaque fois plus original, plus décalé, plus séduisant. Cette année, on y voit de petites salades à la parade, des légumes composant une mosaïque gourmande et bien entendu les traditionnels chrysanthèmes rouge-rose ou violacés. Depuis 2003, Nancy cultive un … Lire la suiteNancy : le jardin éphémère toujours plus beau

Centre Pompidou-Metz : l’exemple de Bilbao

Alors que strictement aucun bâtiment ne pousse derrière le nouveau centre d’art contemporain, dans ce que l’on nomme communément la ZAC de l’Amphithéâtre, il est intéressant de comparer ce qui s’est passé et se passe encore aujourd’hui du côté de Bilbao, dans le Pays Basque espagnol, ville qui a accueilli il y a dix maintenant … Lire la suiteCentre Pompidou-Metz : l’exemple de Bilbao

Pays Messin : prendre davantage en compte le tourisme

Beaucoup de gens minimisent l’importance et l’impact du tourisme dans l’économie locale. Cependant, dans le classement des 44 villes au monde à visiter en 2009 établis par le prestigieux et influent New York Times, les internautes classent Metz en troisième position. Un choix qui laisse entrevoir de belles perspectives et pourrait provoquer une réelle prise de conscience. Car dans le Pays Messin comme ailleurs en Lorraine, le tourisme est souvent considéré comme une activité économique secondaire. Les chiffres parlent pourtant d’eux-mêmes, voyez plutôt. 
Selon l’INSEE (Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques), l’activité touristique dans le Pays Messin générait 6 270 emplois en 2006. Aujourd’hui, selon la Chambre de Commerce d’Industrie et des Services, on serait autour de 8 000. Cela dit, ces données constituent une moyenne annuelle, dans la mesure où les effectifs augmentent de 26 % en juillet et en août et baissent dans les mêmes proportions en hiver. A noter néanmoins que le pôle thermal et touristique d’Amnéville-les-Thermes a créé 2 000 emplois directs et plusieurs centaines d’emplois indirects à lui tout seul. 

Lire la suitePays Messin : prendre davantage en compte le tourisme

La Lorraine, plaque-tournante du tourisme fluvial français

Avec 700 km de vois navigables, la Lorraine fait partie des plus importantes provinces fluviales en France. Sa position géostratégique ne laisse pas insensible. La clientèle est en effet étrangère à 84,8 %. Les Allemands, dont la fibre fluviale n’est plus à démontrer, constituent le plus gros contingent de touristes avec 45,4 % de la fréquentation, très loin devant les Suisses avec 16,7 %. Les Français, qui commencent à découvrir ce moyen original de partir en vacances, complètent le podium avec un peu plus de 15 %. Plusieurs grands itinéraires fluviaux traversent notre belle province. Tout d’abord la Moselle canalisée qui compte 150 km de vois navigables de Neuves-Maisons près de Nancy à Apach le long de la frontière luxembourgeoise. A noter que cet important couloir relie la Lorraine aux réseaux européens du Nord, à savoir l’Allemagne, le Benelux et les Pays-Bas, et de l’Est jusqu’à la Mer Noire avec la liaison Rhin-Main-Danube via Coblence. Vient ensuite la Meuse lorraine et ses 135 km et ses 33 écluses. Ce couloir fait partie d’un fleuve d’un millier de kilomètres qui s’écoule jusque vers la Mer du Nord. Le Canal de la Marne au Rhin s’étend quant à lui à l’Est, de Frouard à Strasbourg sur plus de 180 km et avec 61 écluses et à l’Ouest, de Toul à Vitry-le-François avant de poursuivre sur Paris, sur plus de 130 km et avec 97 écluses. Le Canal de jonction relie le canal de la Marne au Rhin au canal des Vosges. Ce dernier fait le lien entre les bassins du Nord-Est et Rhône-Saône. Il est agrémenté de 93 écluses et s’étire dans un splendide écrin vert de 122 km, entre falaises de grès rose et profondes forêts, avant de poursuivre vers Dijon, Lyon et Marseille. Enfin, le canal des Houillères permet de rejoindre, à partir de l’étang de Gondrexange, Sarreguemines après 64 km et 27 écluses. Il se poursuit vers Trèves en passant par Sarrebruck. 

plaisance

Lire la suiteLa Lorraine, plaque-tournante du tourisme fluvial français

A la rencontre des tortillards de Rémilly

Les tortillards, ces hêtres étranges et inquiétants ont de tout temps suscité la fascination et intrigué les gens. Nombres de vieilles légendes prennent racines à leur tronc tourmenté. Dans la Forêt des Six Cantons, à Rémilly, les faux, l’autre appellation des hêtres tortillards, servent de rendez-vous aux jeunes amoureux, cachés, à l’abri dans cette cabane … Lire la suiteA la rencontre des tortillards de Rémilly

Le château de retour à la vie

Plus grand chantier de restauration en Europe, le château de Lunéville recouvre peu à peu son lustre d’antan, tel le Phoenix renaissant de ses cendres. L’incendie de 2003 aura, dans le malheur du prestigieux édifice, permis une prise de conscience digne de sa dimension patrimoniale.  Le 2 janvier 2003, un violent incendie avait ravagé l’aile … Lire la suiteLe château de retour à la vie

Dinovotion entre dans l’arène

Les premiers visiteurs de la nouvelle attraction phare du pôle thermal et touristique d’Amnéville-les-Thermes ont récemment été accueillis par le professeur Dino. Ce savant fou a dans son laboratoire réussi à redonner vie aux dinosaures. Un vrai Jurassik Park lorrain est ainsi né de toutes pièces dans un lieu qui, voilà encore quelques mois, abritait la galerie … Lire la suiteDinovotion entre dans l’arène

Sur la route de Compostelle

Les touristes et les pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle sont de plus en plus nombreux à faire escale à Metz. Il faut dire que beaucoup d’indices rappellent que la cité est une étape importante sur cette route. Le curieux et l’observateur avisé sauront repérer les coquilles et autres symboles jacquaires cachés dans le riche patrimoine … Lire la suiteSur la route de Compostelle

Center Parcs : le dôme déploie ses ailes

Il y a quelques mois, les centaines d’ouvriers à l’œuvre sur le site du futur plus grand Center Parcs d’Europe, près de Sarrebourg en Moselle, avaient transformé les 435 hectares du Bois des Harcholins en un véritable labyrinthe, en y déboisant 85 hectares. Pendant que les 25 000 mètres carrés de cottages commencent à pousser comme … Lire la suiteCenter Parcs : le dôme déploie ses ailes

Week-end messin avec Commerce International

L’arrivée du Centre Pompidou-Metz est véritablement une vitrine et un catalyseur de tourisme pour toute l’agglomération de la cite mosellane et pour toute la Lorraine. En témoigne, la multiplication des articles sur le net et dans la presse écrite qui proposent des idées de sortie et la découverte de la ville aux 3 000 ans d’histoire, … Lire la suiteWeek-end messin avec Commerce International

Rallonge pour la restauration de la basilique Saint-Epvre

La ville de Nancy va bénéficier d’un coup de pouce de la part du gouvernement français pour terminer la restauration de la façade Nord de la basilique Saint-Epvre, splendide édifice de style néo-gothique construit entre 1864 et 1875. Sans cette aide, les travaux n’auraient véritablement commencé qu’en 2011. Pour un montant de 2,15 millions d’euros, … Lire la suiteRallonge pour la restauration de la basilique Saint-Epvre

Tourisme en Lorraine : un premier bilan déjà satisfaisant

Alors la crise laissait pressentir de sombres perspectives pour le tourisme, notre belle province a au contraire connu une bonne fréquentation. Cette année, bien que les hôteliers fassent plutôt grise mine, les campings affichent quant à eux un sourire rayonnant. De même, au moment où les différents offices de tourismes annonce une hausse de leur fréquentation, les restaurateurs parlent eux d’une certaine stabilité. Quand on les interroge sur l’impact du TGV Est, 75% des professionnels du tourisme interrogés ne lui attribuent aucune incidence sur leur activité. Ce résultat constitue donc un léger mieux, dans la mesure où ils étaient, l’été précédent, près de 90% à en déplorer l’absence d’incidence sur leur fréquentation. Mais il est tout de même difficile de pondérer un tel impact entre effet psychologique et attentes espérées. En outre, ce premier bilan touristique dans notre belle province permet de confirmer une tendance qui s’accentue chaque année, à savoir le fait que le démarrage de la saison estivale commence maintenant dès la fin du mois de juin et non plus mi-juillet comme c’était encore le cas il y a quelques années. En outre, pour ce qui est de la clientèle étrangère, les Belges et les Allemands confirment cette saison encore leur goût pour la Lorraine. Ils permettent ainsi de compenser le retrait des Néerlandais. Ceci vient donc récompenser les efforts marketing déployés en direction de nos amis belges, qui constituent selon les avis des responsables lorrains une « clientèle fort sympathique, généralement fidèle, qu’il convient de savoir retenir ». 

Lire la suiteTourisme en Lorraine : un premier bilan déjà satisfaisant

Lumière sur les trésors de l’évêché de Metz

L’évêché de Metz se tient place Sainte-Glossinde, dans les bâtiments de l’ancienne abbaye du même nom. Celle-ci, construite au VIIème siècle, a été maintes et maintes fois remaniée. C’est ce qui explique les différents styles architecturaux que nous pouvons observer. Au final, ce que retiendra le visiteur, c’est l’impression d’un labyrinthe, d’un véritable dédale lumineux et spirituel. Les différents bâtiments s’emboîtent en effet les uns dans les autres. Derrière les cours, se cachent des jardins secrets et bien entretenus. Tout est de même taillé pour attendre les cieux. Après avoir dressé ce bref portrait de l’évêché et de son contexte, partons à la découverte de ses trésors. 

Lire la suiteLumière sur les trésors de l’évêché de Metz

Centre Pompidou-Metz : une flèche pour atteindre des sommets

Le Centre Pompidou-Metz vient de prendre son allure définitive avec la pose de sa flèche d’acier de 24 mètres qui pèse plus de 4 tonnes. Voilà le centre d’art contemporain qui culmine maintenant à 77 mètres de hauteur, faisant ainsi référence, selon la conception des architectes Shigeru Ban et Jean de Gastines, à 1977, date d’ouverture du centre parisien. Tout un symbole. Il ne reste désormais plus qu’à faire les finitions. Mais les finitions d’un bâtiment de plus de 10 000 mètres carrés de surfaces intérieures, ça prend du temps. Ainsi, plus de 150 ouvriers seront encore mobilisés afin de peindre, d’installer les escalators, les faux-plafonds, l’électricité,… Un travail titanesque. De tout point de vue, le Centre Pompidou-Metz offre un volume impressionnant qui se répartira de la manière suivante : tout d’abord, les visiteurs seront accueillis dans le forum, imaginé comme un espace ouvert tel un véritable hall de gare et qui offrira une vue remarquable sur la charpente en bois du chapeau chinois. C’est également là que se trouveront la billetterie, le vestiaire et un café. La grande nef constituera quant à elle l’un des cœurs du centre messin. Avec 1 200 mètres carrés de surface d’exposition, une hauteur sous plafond oscillant entre 5,70 et 18 mètres, son volume est tout simplement époustouflant et surtout unique en Europe ! Même s’il y a bien le Turbin Hall de la Tate Modern de Londres, ce dernier n’est pas climatisé. Des œuvres sur trois galerie de 80 mètres de long entièrement modulables et qui offrent chacune une vue admirable sur des joyaux architecturaux de Metz : la gare impériale, l’église Sainte-Thérèse ainsi que la cathédrale Saint-Etienne et le centre-ville. A noter enfin que le Centre Pompidou-Metz disposera également d’un studio de création, d’un auditorium et d’un restaurant d’une centaine de couverts. 

Lire la suiteCentre Pompidou-Metz : une flèche pour atteindre des sommets

Vous aussi postez les jardins !

Belle initiative que celle des « Prêt-à-Poster » édités par La Poste et magnifiquement illustrés des jardins sans limite de Moselle. Se retrouvent ainsi timbrés le jardin du château de Pange, le jardin privé du château des Etangs, les jardins fruitiers de Laquenexy, le jardin pour la Paix à Bitche et le jardin des plantes de chez … Lire la suiteVous aussi postez les jardins !

Une forêt tropicale bientôt en Lorraine !

Des milliers de plantes équatoriales de Guyane traversent actuellement l’Atlantique vers les Pays-Bas. Leur destination finale : le plus grand Center Parcs d’Europe dans le Pays de Sarrebourg. Une aventure extraordinaire pour doter la Lorraine d’un véritable « musée vivant de plantes ». C’est plus précisément sous le dôme du domaine des Trois-forêts que des milliers de plantes … Lire la suiteUne forêt tropicale bientôt en Lorraine !

Un nouveau musée à Etain

La communauté de communes du pays d’Etain, dans la Meuse, a inauguré fin juin son centre culturel et touristique, à deux pas de Petitcollin, la dernière usine de poupées de France. Un très bel équipement de 2 millions d’euros qui a permis de redonner vie à une ancienne halle SNCF. Cette dernière a ainsi été … Lire la suiteUn nouveau musée à Etain

Sous les bulles de Raon …

Le Museumotel l’Utopie à Raon-l’Etape dans les Vosges vous ouvre les portes de ses fabuleuses neuf chambres bulles. L’endroit semble tout droit sorti de l’univers fantastique d’une autre planète ou d’une bonne vieille bande dessinée de science-fiction. Bien que situées en plein centre-ville, les étranges mais douillettes constructions post-troglodytiques sont délicieusement lovées dans un magnifique … Lire la suiteSous les bulles de Raon …

L’art du jardin sur la ligne bleue

A 700 m d’altitude, entre Le Tholy et Granges-sur-Vologne dans les Vosges, Monique et Thierry Dronet ont aménagé en vingt ans une sapinière, afin d’y acclimater plus de 4 200 variétés de végétaux. Depuis 1994, Berchigranges, paisible hameau de la montagne vosgienne, abrite un véritable petit bijou à ne rater sous aucun prétexte, fruit du … Lire la suiteL’art du jardin sur la ligne bleue

Vallée des loisirs : la fréquentation ne diminue pas !

Les sites touristiques d’Amnéville-les-Thermes et du parc d’attractions Walygator de Maizières-lès-Metz ne semblent absolument pas touchés par la crise économique. Au contraire. Les responsables estiment ainsi que les gens sont partis moins longtemps du fait de la réduction de leur budget et des incertitudes qui peuvent planer sur leur avenir, mais ils sont quand même … Lire la suiteVallée des loisirs : la fréquentation ne diminue pas !

Lumière sur les 200 ans de Montigny-lès-Metz

Notre rubrique Lumière sur … reprend du service avec une escapade très instructive à Montigny-lès-Metz.

Cet été la troisième ville de Moselle a soufflé ses 200 bougies. La cité est née le 5 août 1809 par un décret de Napoléon Ier signé au Château de Schönbrunn à Vienne. Ce dernier actait le rattachement des communes de Montigny et de Saint-Privat pour former Montigny-lès-Metz. Mais en réalité, la localité possèdent une histoire bien plus ancienne, qui remontent à l’époque romaine, puisque non loin de la Ferme de la Horgne se trouve une des nécropoles de l’antique Divodurum, c’est-à-dire l’actuelle ville de Metz. De toute cette histoire, il reste à Montigny-lès-Metz de magnifiques témoignages. Découvrez-les plus en détail. 

Chateau_Courcelles_Montigny_Metz

Le Château de Courcelles à Montigny-lès-Metz (Crédits photo : Aimelaime)

De l’époque médiévale, la ville conserve les fermes fortifiées de la Horgne, de la Grange-le-Mercier et de Blory. Mais le plus ancien monument de Montigny est sans nul doute la chapelle Saint-Privat. La construction de cette dernière remonte au IXème siècle à l’époque de Charlemagne (ou de Pépin le Bref selon les sources). Les vestiges de cet édifice ont été mis à jour en 2006, au moment de la destruction d’un îlot vétuste de la rue du Général Franiatte. Admirablement restaurée par la municipalité, la petite chapelle est désormais ouverte aux visiteurs. 

Lire la suiteLumière sur les 200 ans de Montigny-lès-Metz

Le public conquis par Constellation

La manifestation de préfiguration du Centre Pompidou-Metz, dont nous vous avons à plusieurs reprises déjà parlé, affiche une très bonne moyenne de fréquentation. En effet, les sites principaux accueillent de 500 à 700 personnes en semaine et de 1 000 à 1 200 les jours de week-end. Un premier succès qui en appelle donc d’autres pour le … Lire la suiteLe public conquis par Constellation

La Lorraine touristique est en marche

Notre belle province apparaît encore à une modeste quinzième place dans le classement des provinces françaises pour les courts séjours. Mais de nombreux signes et indices nous invitent à penser qu’elle devrait rapidement gagner des places dans la hiérarchie, tant son potentiel énorme reste, dans de nombreux cas, largement sous-exploité. Ainsi, avec plus de 4,5 millions de nuitées dans l’hôtellerie et les campings, la Lorraine représente 2,8 % du marché des courts séjours en France. C’est encore loin des mastodontes que sont l’Ile-de-France, le Rhône-Alpes et les Pays de la Loire avec respectivement 11,2 %, 10,7 % et 7,3 % des parts de marché. Néanmoins notre belle province fait mieux que la Picardie, la Haute-Normandie, la Champagne-Ardenne, la Franche-Comté, l’Alsace (et oui !), le Limousin et la Corse (cette dernière étant cela dit devant pour les plus longs séjours). La Lorraine reste encore une destination de proximité, mais pour combien de temps ? La Lorraine accueille en effet une proportion plus forte de jeunes de 25 à 34 ans que le reste de la France. On constate la même chose pour les cadres. Si les Français constituent la part la plus importante des touristes en Lorraine, il est intéressant de remarquer que les Néerlandais et les Allemands complètent le trio de tête, devant les Belges et les Anglais. Les Néerlandais apprécient plus particulièrement les Vosges, tandis que les Allemands sont plus attirés par le tourisme urbain et les sites de loisirs. Ces derniers ont en outre un pouvoir d’achat nettement supérieur, dans la mesure où ils dépensent en moyenne 101 euros par nuit, alors qu’un Belge en laisse seulement 85 et un Néerlandais … 44 ! Les touristes des Pays-Bas restent cependant plus longtemps en vacances chez nous, avec en moyenne 8 nuits, alors que les Belges y restent 7 et les Allemands moins de 2.

p1010680.jpgcitadellebitche.jpgarzvillerdsc01361.jpg  

Lire la suiteLa Lorraine touristique est en marche

Les Enfants du Charbon remettent le bleu de chauffe

Cette année encore vous pourrez venir admirer le magnifique spectacle son et lumière Les Enfants du Charbon réalisé par Sylvie Dervaux autour du puits Vuillemin à Petite-Rosselle. Six représentations seront données. L’édition 2009 comprend trois nouveaux tableaux inédits qui se rajoutent en fin de spectacle à la fabuleuse histoire du charbon en Lorraine et à … Lire la suiteLes Enfants du Charbon remettent le bleu de chauffe

Quand le forum livrera ses secrets …

Les fouilles ont récemment repris au parc archéologique européen de Bliesbruck-Reinheim au niveau du forum, véritable centre névralgique et commercial de la cité gallo-romaine de Moselle. Cette nouvelle campagne scientifique est menée par une équipe internationale, composée notamment d’étudiants italiens, suite aux liens tissés lors de l’exposition consacrée à Pompéi il y a quelque temps … Lire la suiteQuand le forum livrera ses secrets …

Le thermalisme est roi en Lorraine

La Lorraine est une terre de thermalisme. Dans le classement des provinces thermales françaises, elle se positionne ainsi en huitième position, très loin derrière l’Aquitaine ou encore le Languedoc-Roussillon, dont la fréquentation est trois fois supérieure. Mais, en 2008, 26 365 personnes ont effectué leurs trois semaines de cure en Lorraine, qui compte cinq stations, … Lire la suiteLe thermalisme est roi en Lorraine

Les Japonais débarquent à Metz

Depuis quelques années déjà de plus en plus de visiteurs japonais investissent la bonne ville de Metz. Une preuve supplémentaire de la naissance d’une nouvelle destination touristique en Lorraine. Leur programme minuté et tout préparé, même s’il est loin d’être exhaustif,  les emmène bien sûr à la cathédrale Saint-Etienne de Metz, qui n’est plus à … Lire la suiteLes Japonais débarquent à Metz

Les évènements et les expositions de Lorraine battent des records de fréquentation !

Petit à petit la Lorraine touristique devient grande. Partout dans notre belle province, les évènements et les expositions de l’été drainent une foule toujours plus nombreuse. Tour d’horizon des faits marquants de Vic-sur-Seille à Azannes, en passant par le Lorraine Mondial Air Ballons et le château de Malbrouck. 
Dans la cité historique de Vic-sur-Seille, dans le Pays du Saulnois, l’exposition consacrée à Emile Gallé au Musée départemental Georges De La Tour fait un véritable tabac. Les visiteurs sont en admiration devant chacune des 150 pièces d’exceptions, céramiques, verreries et autres dessins préparatoires, provenant de musées tous aussi prestigieux les uns que les autres. Sur les trois étages, d’ordinaires consacrés aux œuvres du célèbre peintre natif de l’ancienne capitale des Evêques de Metz (cela dit les tableaux les plus célèbres de Georges De La Tour restent exposés), il est question de nature, de symbolisme et du Japon. C’est cette triple thématique qui accompagne le visiteur autour de l’œuvre du fondateur de l’Ecole de Nancy. A la fin du mois d’août, on ne devrait ainsi pas être loin des 40 000 visiteurs à Vic-sur-Seille, alors que jusqu’à présent l’exposition la plus courue avait été celle consacrée au peintre Emile Friant. Ce dernier avait alors attiré 23 000 curieux. Le succès de l’exposition sur Emile Gallé s’explique avant tout par la notoriété internationale du maître verrier lorrain. Ainsi, le musée a enregistré pas moins de 500 touristes japonais, mais aussi des visiteurs venus de Russie, d’Angleterre et même d’Australie. De même, à bien y regarder, l’œuvre de Gallé, bien que vieille d’un siècle, apparaît d’une étonnante modernité. L’éclat est étincelant et les teintes employées par le maître n’ont jamais été autant d’actualité.   
emilegallvicexpo.jpg expositionnapoleonchateaumalbrough20091.jpg vieuxmtiers1.jpg

Lire la suiteLes évènements et les expositions de Lorraine battent des records de fréquentation !

Une Lorraine très fleurie

Notre belle province apparaît désormais à la troisième place des régions les plus fleuries de France, se classant juste derrière la Champagne-Ardenne et les Pays de la Loire, mais devant l’Alsace. La Lorraine compte ainsi 310 communes labellisées, dont neuf, à savoir Beaulieu-en-Argonne, Bitche, Epinal, Gélaucourt, Metz, Nancy, Rollainville, Rombas et Vittel, sont décorées de … Lire la suiteUne Lorraine très fleurie

Les cafés ruraux ont leur label en Moselle

A l’instar de l’appellation « Moselle Gourmande » pour la restauration, le nouveau label « Café*terroir » de Moselle a essentiellement pour objectif de faire des cafetiers en milieu rural les relais d’une certaine image du département et à en devenir les ambassadeurs. Une initiative que nous trouvons judicieuse à plus d’un titre. En effet, ce label qualité vise … Lire la suiteLes cafés ruraux ont leur label en Moselle

Le souffle créateur du Vent des Forêts

Depuis 13 ans maintenant, les œuvres d’art s’amoncellent dans les sous-bois meusiens. Impossible de les rater, comme à Lahaymeix, où sont plantées en bordure de route, à l’ombre des vergers de mirabelliers, 10 silhouettes en bois surplombant la paisible commune. 7 artistes supplémentaires ont récemment intégré la grande famille du Vent des forêts, véritable Pompidou … Lire la suiteLe souffle créateur du Vent des Forêts

Un hôtel de luxe bientôt à Lambach

Un impressionnant complexe hôtelier de 100 hectares va bientôt voir le jour dans la forêt du petit village de Lambach, dans le petit de Bitche. Le site sera aménagé autour d’un étang classé. Le complexe comportera un hôtel d’au moins quatre étoiles de 50 chambres, le haut de gamme permettant d’attirer la clientèle belge, néerlandaise, … Lire la suiteUn hôtel de luxe bientôt à Lambach

Les sites de Chambley et Madine main dans la main

Les différentes collectivités territoriales concernées ont récemment conclut un partenariat entre la base de loisirs de Madine et le pôle aéronautique de Chambley. Cet accord, qui sera opérationnel d’ici un an, porte avant tout sur les infrastructures d’accès aux deux sites touristiques lorrains, la signalétique et le jalonnement. L’idée est de démontrer aux investisseurs privés … Lire la suiteLes sites de Chambley et Madine main dans la main

Center Parcs en passe d’effacer le syndrome Bata ?

C’est ce qui pourrait arriver de mieux au Pays de Sarrebourg et au Lunévillois, tous deux en plein boom touristique. En effet, la totalité des 870 cottages du futur centre de vacances situé dans le bois des Harcholins, a trouvé des investisseurs. Les trois quarts des petites résidences sont d’ailleurs déjà vendus et actés chez … Lire la suiteCenter Parcs en passe d’effacer le syndrome Bata ?

L’effet Vauban en attendant l’effet TGV

Longwy retrouve de plus en plus de couleur, surtout après l’inscription de la ville neuve et des fortifications Vauban au patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO, il y a environ un an. Avec une augmentation de l’ordre de 35 % (par rapport à la même période de 2008) de la fréquentation et des visiteurs du … Lire la suiteL’effet Vauban en attendant l’effet TGV

Lorraine Mondial Air Ballons : une édition de tous les records !

Le record du monde d’alignement de montgolfières a été largement battu à Chambley. Avec 329 ballons qui ont décollé en même temps, la 11ème édition du Lorraine Mondial Air Ballons a littéralement pulvérisé les 261 montgolfières alignées en 2005. Bravo, chapeau bas. Le spectacle a comme prévu été féérique dans le ciel Lorrain, illuminé par … Lire la suiteLorraine Mondial Air Ballons : une édition de tous les records !

La Moselle des jardins devient une destination à part entière

Les premières conclusions de l’état des activités touristiques pour 2008 en Moselle sont tombées. Il y apparaît clairement que le département lorrain jouit désormais d’une solide réputation en matière de jardins. Ainsi, depuis 2008, 3 nouveaux sites sont venus compléter le réseau des Jardins sans limite en Moselle, à savoir, le jardin fruitier de Laquenexy, … Lire la suiteLa Moselle des jardins devient une destination à part entière

La Lorraine une nouvelle fois mise sur la touche !

Les sites du Bitcherland et du Verdunois n’ont malheureusement pas été sélectionnés afin d’abriter le 11ème parc national naturel de France pour ce qui est de la forêt de feuillus. Le gouvernement français en a décidé autrement en choisissant un site de 10 000 hectares entre la Haute-Marne et la Côte-d’Or. Exit donc les deux projets … Lire la suiteLa Lorraine une nouvelle fois mise sur la touche !

Les dinosaures débarqueront à Amnéville !

A partir du 25 septembre, en lieu et place de la gallérie d’art contemporaine Crid’Art transférée à Metz, une nouvelle attraction s’ouvrira sur la zone de loisirs d’Amnéville. Cette dernière tournera donc autour des dinosaures. Cela dit le mystère demeure encore sur le contenu exact de cette attraction appelée Dinovotion et qui sera l’unique du … Lire la suiteLes dinosaures débarqueront à Amnéville !

La magie des montgolfières

Un millier de montgolfières et quelques 3 000 aéronautes de 42 nationalités sont attendus du 24 juillet au 2 août sur l’aérodrome de Chambley, pour le «Lorraine Mondial Air Ballons», le plus grand rassemblement international de ballons à air chaud. Un spectacle unique qui ravit toujours tous les deux ans petits et grands sur plus … Lire la suiteLa magie des montgolfières

Opération « Etoiles au Guide Vert »

La Lorraine est en passe de devenir une destination touristique à part entière. Le processus est enfin enclenché. C’est indéniable. L’ouverture prochaine de nouveaux grands équipements comme le Centre-Pompidou-Metz et le plus grand Center Parcs d’Europe dans le Pays de Sarrebourg, comme la rénovation de nombreux musées et bâtiments, à l’instar du fameux Musée Lorrain … Lire la suiteOpération « Etoiles au Guide Vert »

Des chalets supplémentaires pour les lacs de Pierre-Percée

Le site touristique lorrain situé aux confluents des Vosges et de la Meurthe-et-Moselle, qui affiche une large gamme d’activités de loisirs et de randonnées, souffrait d’un manque terrible de capacité d’herbagement, puisque ne disposant seulement que d’un camping trois étoiles. La vingtaine de chalets supplémentaires installés aux bords du Lac de la Plaine devrait permettre … Lire la suiteDes chalets supplémentaires pour les lacs de Pierre-Percée

Des représentants du Pays du Soleil levant en Lorraine

Une délégation japonaise a dernièrement visité une bonne partie de la Lorraine et s’est arrêtée du côté de Domrémy-la-Pucelle, le village natal de Jeanne d’Arc, afin d’y rencontrer des artisans lorrains. Au-delà des simples aspects touristiques, il est question d’énormes enjeux économique. Les Japonais, très exigeants, n’hésitent d’ailleurs pas à dire qu’ils recherchent avant tout … Lire la suiteDes représentants du Pays du Soleil levant en Lorraine

The Guardian anoblit la cité messine

Le célèbre quotidien britannique The Guardian a dernièrement publié un magnifique article (http://www.guardian.co.uk/travel/2009/jun/06/metz-france-culture-art-travel?page=all) vantant les richesses architecturales et la beauté de Metz, ville aux 3 000 ans d’histoire. Le journal exhorte ainsi ses lecteurs à venir découvrir la cité en attendant l’ouverture du Centre Pompidou au printemps 2010. La journaliste Angelique Chrisafis parle même de « pierre … Lire la suiteThe Guardian anoblit la cité messine

Encore une décision intelligente…

C’est vraiment désespérant…aberrant. A sec depuis avril, le plan d’eau de Marville le restera jusqu’au début de l’hiver. En effet, seul le petit ruisseau apportera de l’eau à la base de loisirs, qui doit franchement payer de mine en pleine saison touristique. Un sale coup pour les habitants, commerçants et associations du coin qui comptent … Lire la suiteEncore une décision intelligente…

L’intégralité du centre de Metz classé à l’UNESCO ?

Afin d’obtenir le classement du Quartier Impérial de Metz au patrimoine mondial de l’UNESCO, une démarche avait été engagée, du moins en apparence, puisqu’une demande officielle avait été remise solennellement à une représentante de l’UNESCO le jour de l’arrivée du TGV à Metz, c’est-à-dire le 11 juin 2007. Depuis, plus rien ou presque. Car comme … Lire la suiteL’intégralité du centre de Metz classé à l’UNESCO ?

Du neuf au fort de l’Aisne à Verny

Une batterie de trois obusiers restaurée vient récemment d’être inaugurée au fort pour la nouvelle saison touristique. Cette dernière, installée entre 1898 et 1902 au sommet d’une casemate prussienne de l’ouvrage Jeanne d’Arc à Rozérieulles, n’a pas servi pendant la Première Guerre Mondiale, mais durant la Seconde et contre … des Américains. Depuis l’automne 2008, … Lire la suiteDu neuf au fort de l’Aisne à Verny