Pour une liaison Briey-A4

Cela fait près de 30 ans que Briey attend la réalisation d’un raccordement à l’autoroute A 4 pour en finir avec tous les poids lourds qui transitent par le centre-ville et qui posent bien évidemment des problèmes de sécurité en raison du nombre d’établissements scolaires. Le projet pourrait enfin avoir un dénouement heureux. 
La liaison permettrait en effet d’achever le contournement de Briey, de raccorder tout le bassin à l’autoroute A 4 et d’améliorer les liaisons Est-Ouest sur l’espace central du Pays-Haut. De même, la zone industrielle de la Chenois et ses 1 000 emplois, située à l’Est de Briey, bénéficierait d’une desserte directe vers l’A 4, de quoi créer une nouvelle dynamique économique pour tout le secteur. 
La nouvelle route, d’une longueur totale de 1 620 mètres, emprunterait un viaduc de 310 mètres de long qui surplomberait le fond de la vallée du Woigot de 29 mètres. Afin de réduire les nuisances sonores pour les habitants du quartier proche des Vignottes, un merlon antibruit intégré au paysage est d’ores et déjà programmé. En outre, les nombreux aménagements paysagers devraient permettre de faire fondre agréablement ce nouvel axe dans un décor naturel et verdoyant. 
Evaluée pour le moment à 14,3 millions d’euros, cette liaison, qui devrait considérablement réduire les temps de trajet, devrait voir passer plus de 5 000 véhicules par jour. 

Laisser un commentaire