2011, année charnière pour le Projet ULCOS

2011 sera une année décisive pour le Projet ULCOS, qui vise à capter et à stocker le dioxyde de carbone (CO2) sur le P6 de Florange, l’un des deux hauts fourneaux d’ArcelorMittal en Loraine, afin de réduire les émissions de ce gaz de 60 %. Le dossier réclame désormais un véritable lobbying politique et un certain volontarisme des élus, dans le but de trouver des financements. Ceux-ci pourraient survenir dans le cadre de programmes européens qui pourraient atteindre jusqu’à 40 % du montant. La France devrait également y contribuer avec une enveloppe issue du programme d’investissements d’avenir et des aides régionales. Rappelons que le coût total du projet est estimé à 650 millions d’euros.   
En attendant, ArcelorMittal devrait d’ores et déjà sacrifier l’investissement de 55 millions d’euros initialement annoncé des 18 moteurs à gaz (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/03/22/nouvel-investissement-chez-arcelormittal-florange/) destinés à brûler les gaz de hauts fourneaux depuis l’arrêt de la centrale de Richemont (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/04/27/un-autre-embleme-seteint/). A ce jour, un seul moteur fonctionne, mais la technologie de captage de CO2 permet d’isoler l’oxyde de carbone et de le réinjecter, détournant ainsi une grande partie des gaz. Il restera alors à réaliser l’acheminement par canalisation du CO2 vers un site de stockage situé dans le Nord meusien. 
Pour plus de renseignements, voir : http://blefondation.e-monsite.com/rubrique,projet-ulcos,709272.html

Laisser un commentaire