PSA : Mobilisons-nous pour Metz !

L’usine PSA Peugeot-Citroën de Metz est en concurrence avec son homologue de Valenciennes pour l’accueil de la production de la nouvelle boîte de vitesses double embrayage. A la clé, un investissement de 240 millions d’euros et 195 emplois supplémentaires dans un premier temps, 400 à terme.    
Alors que les taxes consulaires à verser à la Chambre de Commerce et d’Industrie du Nord seraient de deux millions d’euros contre 600 000 euros en Moselle, l’agglomération du côté de Valenciennes serait prête à subventionner chaque emploi créé à hauteur de 3 000 euros, sans compter la prime à l’aménagement du territoire de l’Etat français. De son côté, le site messin se dit prêt à lancer les lignes de production industrielle de la nouvelle boîte de vitesses. 
Le site valenciennois, créé en 1981 et qui emploie aujourd’hui près de 2 500 salariés, produit environ 7 000 boîtes par jour destinées à la gamme moyenne de véhicules. L’établissement est par conséquent très proche de l’usine mosellane, qui a dernièrement fêté ses quarante ans et qui sortira, en mars prochain, sa 40 millionième boîte de vitesses (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/07/07/40-ans-de-production-de-boites-de-vitesse-chez-psa-metz/). Le site lorrain produit actuellement 6 000 boîtes par jour, dont environ un million est destiné aux petites voitures contre 350 000 pour les grosses cylindrées diesel du groupe. 
Le Groupe BLE Lorraine appelle donc tous les acteurs politiques et économiques de Lorraine à se mobiliser pour faire pencher la balance pour Metz, afin de pérenniser l’usine. Car avec les iniques et odieuses restructurations militaires, la France a accumulé une dette énorme envers Metz et la Lorraine. 
Alors que la décision de la direction de PSA Peugeot-Citroën aurait du intervenir début décembre, si Metz était choisi, ce serait parce que l’investissement pour le constructeur y serait moindre, autour de 140 millions d’euros. 
De source syndicale, PSA Peugeot Citroën aurait déjà pris sa décision en comité de direction. 

1 réflexion au sujet de “PSA : Mobilisons-nous pour Metz !”

  1. Concernant le projet de PSA Peugeot Citroën de produire une nouvelle génération de boîtes de vitesse à double embrayage soit à Metz soit à Valenciennes, le secrétaire d’Etat français chargé du Commerce, de l’Artisanat et des PME a déclaré qu’il « ne revient pas à l’État de choisir lui-même le site de production. Cette décision appartient au groupe PSA qui la prendra dans le cadre des procédures normales et l’arrêtera dans le courant du printemps 2011. »
    Pourtant, tout le monde sait que des incitations sont possibles dès lors que la volonté politique existe. Le ministre français chargé de l’Industrie doit aider la filière automobile lorraine en intervenant auprès du groupe PSA en faveur du site de Metz, ne serait-ce que pour compenser partiellement les iniques et odieuses restructurations militaires.

Laisser un commentaire