Etude sur l’e-réputation pour la Lorraine touristique

Selon la toute première enquête d’e-réputation concernant la Lorraine, les commentaires des internautes sur le tourisme et les loisirs dans notre belle province sont globalement satisfaisants, avec 60 % d’opinions positives. 
Cette étude a consisté à analyser les réactions des internautes sur les blogs, les forums et les réseaux sociaux, à propos du tourisme en Lorraine, sur une période allant du 1 er juin au 10 juillet. Plus de 1 000 commentaires ont ainsi été détectés et décortiqués. Le résultat est bien plus pertinent qu’un banal sondage puisque les témoignages sont spontanés. 
Il en ressort par ailleurs que 93 % des touristes ne sont pas déçus, en raison de l’ambiance, des paysages, la des animations et même de la météo. Le mot-clé le plus répété fut « Walygator » (14 %) et son attraction phare le Monster (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/07/12/inauguration-du-monster/), loin devant « Center Parcs » (7 %) et même « Pompidou-Metz » (4 %). Le zoo d’Amnéville est étrangement absent de ce baromètre, alors qu’il ne manque pas de visiteurs. 
Si l’on applique la même méthode aux départements, la Moselle arrive largement en tête, avec 64 % des commentaires, devant les Vosges (15 %), la Meurthe-et-Moselle (11 %) et la Meuse (11 %). La tonalité des discussions sur internet est globalement positive pour la Moselle (61 %), les Vosges (62 %), la Meuse (63 %), un peu moins pour la Meurthe-et-Moselle (52 %). 
Il est vrai que la Moselle s’est taillée la part du lion avec les ouvertures du Centre Pompidou, de Center Parcs et du fameux Monster.   
Nous pouvons néanmoins nuancer ces quelques conclusions, dans la mesure où le Monster de Walygator a beaucoup fait parler de lui mais avant tout au sein du milieu très réactif et très restreint des fous de grand huit. Les files d’attente devant le centre Pompidou ont par ailleurs largement prouvé la notoriété du site. 
Même si elle apporte un nouvel éclairage, l’e-réputation est donc un outil de plus parmi d’autres. 

Laisser un commentaire