Première rénovation depuis 1932 pour l’ossuaire

L’ossuaire de Douaumont, dans la Meuse, s’est dernièrement engagé dans quatre années de travaux, afin de réparer les outrages du temps. Une première depuis son inauguration en 1932. Une telle opération de 2 millions d’euros s’avérait en effet indispensable en prévision du centenaire du début de la Première Guerre Mondiale.  

Rappelons que l’ossuaire de Douaumont accueille les restes de 170 000 soldats tombés pendant la bataille de Verdun en 1916 et plus de 250 000 visiteurs et pèlerins par an.

1 réflexion au sujet de “Première rénovation depuis 1932 pour l’ossuaire”

  1. Depuis 80 ans, les Meusiens et les touristes observent cet édifice qui surplombe les champs de bataille avec sa tour de 46 mètres de haut. Immuable et imposant, l’Ossuaire de Douaumont fait désormais partie intégrante du paysage lorrain.
    Pendant quatre ans, c’est l’ensemble du site qui va profiter d’un sérieux coup de jeune, car après la tour, ce sera le cloître, long de 137 mètres, qui sera rénové.
    Dans les mois à venir, les 15 000 croix de la nécropole située à proximité de l’ossuaire devraient être remplacées. L’objectif est que l’ensemble du site soit flambant neuf pour le centenaire du début de la Première Guerre Mondiale et plus particulièrement pour les cérémonies qui entoureront le 100ème anniversaire de la bataille de Verdun en 2016.

Laisser un commentaire