Quand le bois lorrain s’ouvre à la Chine

L’industrie lorraine du bois représente 2 500 entreprises, 24 000 emplois et un chiffre d’affaires de 1,5 milliard d’euros. Notre forêt a une superficie de 850 000 hectares, soit 6 % de la surface française. Par ailleurs, la Lorraine produit chaque année 3,2 millions de mètres cubes de bois, ce qui représente 8 % de la production française. Le problème, c’est nous produisons seulement 900 000 mètres cubes de bois scié et 54 000 mètres cubes d’avivé (bois scié de section rectangulaire ou carrée), ce qui est bien trop peu. Autrement dit, la Lorraine n’a pas assez de valeur ajoutée. Or, il faut savoir que 120 mètres carrés de parquet de chêne préfabriqué représentent un emploi à temps plein pendant un mois. 
C’est pourquoi la Lorraine tente d’ouvrir un relais permanent en Chine pour un démarchage systématique du marché. Une première phase d’études a en effet permis d’identifier les qualités de sciages susceptibles d’être proposées. Si les Chinois sont exigeants sur la qualité, ils sont intéressés par les essences de Lorraine comme le chêne et les hêtres. Par ailleurs, si nous vendons 6 000 mètres cubes de produits par an, l’opération en Chine est financée. Les premiers conteneurs de bois scié sont d’ailleurs actuellement en partance pour la Chine. Le potentiel de ce marché est incommensurable pour le bois lorrain. Une telle opération est vitale car elle permettrait de moderniser notre industrie du bois, un secteur qui reste encore à développer.   

Laisser un commentaire