Le Lunévillois désenclavé

L’achèvement de la mise à 2X2 de la RN 59 entre Lunéville et Saint-Die-des-Vosges finit de désenclaver le Lunévillois et ouvre une nouvelle perspective pour cet axe considéré comme une jonction entre la Lorraine et l’Alsace via le tunnel Maurice-Lemaire à Sainte-Marie-aux-Mines. C’est aussi tous les habitants des villages de la vallée de la Meurthe qui respirent un peu plus. Avec l’inauguration du dernier tronçon de 15,3 km entre Azerailles et Saint-Clément, les 12 000 véhicules quotidiens qui circulent de Saint-Dié-des-Vosges à Lunéville ne traversent en effet plus aucun village. Rappelons qu’en 2020, 16 000 véhicules, dont 2 000 poids lourds, sont attendus sur cette voie. La réalisation de cet axe, qui réduit d’un quart d’heure la durée du trajet entre Lunéville et Saint-Dié, a coûté plus de 106 millions d’euros. 
Cette nouvelle voie rapide se veut exemplaire avec la construction d’ouvrages de protection pour la petite et la grande faune, d’une zone de compensation hydraulique de 14 hectares pour lutter contre les crues de la Meurthe et d’un système de traitement des eaux de la plateforme, elle-même étanche pour éviter toute pollution accidentelle. Par ailleurs, l’aménagement paysager a été particulièrement soigné, afin de reconstituer les lisières forestières et la flore, puisque plus de 150 000 végétaux ont été plantés. 
Reste encore à achever la liaison entre Lunéville et Sarrebourg, côté mosellan, pour maintenant désenclaver le Pays de Sarrebourg. 

Laisser un commentaire