Championnats du monde à Metz

Les championnats du monde de trampoline et de tumbling ont dernièrement débuté aux Arènes de Metz (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/10/04/gymnastique-les-championnats-du-monde-2010-a-metz/). Ils permettent au public de découvrir quatre disciplines, à savoir le trampoline, le trampoline synchronisé, le tumbling et le double mini-trampoline. 
La première semaine de ces championnats du monde 2010 est consacrée aux seniors hommes et femmes, tandis que la seconde, du 14 au 19 novembre, fera la part belle aux jeunes de 11 à 18 ans. 
Rappelons que le trampoline est la seule des trois disciplines au programme des Jeux Olympiques. Ce sport a en effet fait son apparition aux JO de Sydney en 2000. Le gymnaste bénéficie de trois passages, deux qualificatifs et un final, et doit enchaîner dix figures acrobatiques différentes rythmées, la réception de chaque saut devant se réaliser sur les pieds, le dos ou le ventre. 
Le trampoline synchronisé consiste à réaliser les mêmes performances mais à deux, sur deux trampolines différents. 
Le tumbling est quant à lui une discipline plus ancienne qui était déjà aux JO de Los Angeles en 1932, avant de disparaître des programmes olympiques par la suite. Ce sport se pratique sur une piste de 25 m de long et large d’1,5 m. La compétition consiste à réaliser quatre passages, deux qualificatifs et deux finaux. Le gymnaste doit à chaque fois enchaîner huit éléments en rotation salto, avec ou sans vrille. 
Enfin, en double mini-trampoline, l’athlète doit enchaîner après une course d’élan deux sauts sur deux mini-trampolines placés un derrière l’autre, la réception se faisant sur un tapis. 
(Source : Républicain Lorrain du 08/11/2010) 

3 réflexions au sujet de “Championnats du monde à Metz”

  1. Le niveau d’exigence n’a jamais été aussi relevé qu’à Metz. En effet, à un an et demi des Jeux Olympiques, la Fédération internationale a décidé d’expérimenter une méthode pour évaluer le temps de vol du trampoliniste. Jusqu’à aujourd’hui, le gymnaste était noté sur la difficulté et l’exécution. Mais le degré de difficulté atteint oblige désormais les organisateurs à intégrer un paramètre supplémentaire dans l’évaluation finale. C’est pourquoi un système de faisceaux laser, chronométrant le temps passé en l’air, a été mis en place aux Arènes. S’il est performant, il sera certainement conservé pour les échéances à venir.

  2. Les Mondiaux de trampoline et de tumbling dans des Arènes messines pleines à craquer, au point de devoir refuser du monde, sont une véritable réussite. Avec l’organisation et le bon déroulement d’un tel évènement, Metz peut se vanter d’être la capitale des disciplines acrobatiques en France. A noter que ce rendez-vous était également un test pour une fédération française candidate à l’organisation des Mondiaux de gymnastique en 2015. Ainsi, les athlètes présents à Metz n’avaient jamais vu autant de public assister à une compétition officielle…

Laisser un commentaire