Amnéville-les-Thermes : capitale internationale du poker

Alors que des centaines de joueurs venus d’une vingtaine de pays différents convergent depuis quelques jours vers la Lorraine pour participer à l’étape européenne du World Poker Tour (WPT), qui se déroule au Seven (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/07/21/amneville-les-thermes-exit-le-ski-place-au-poker/), le nouveau casino d’Amnéville (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/07/19/le-las-vegas-lorrain-vous-ouvre-ses-portes/), la cite thermale mosellane a d’ores et déjà obtenu les faveurs des organisateurs américains pour l’année prochaine. Le WPT repassera donc par la Lorraine en 2011. Une immense réussite quand on sait que le WPT ne fréquentait jusqu’à alors que les grandes villes européennes. Amnéville est désormais une capitale internationale du poker à part entière, et cela profite bien entendu à l’économie locale puisque tous les hôtels de Metz et de ses environs sont complets, certains joueurs étant même obligés de se loger … au Luxembourg ! 
sevencasinoamneville.jpg

4 réflexions au sujet de “Amnéville-les-Thermes : capitale internationale du poker”

  1. Organisé dans le casino flambant neuf d’Amnéville, le World Poker Tour s’est dernièrement achevé dans la nuit de samedi à dimanche. C’est le Suisse Sam El Sayed, leader en jetons avant la table finale à 8 joueurs, qui s’est imposé face au régional de l’étape, Franck Pepe, pour un gain de 426 425 euros. Ilan Boujenah, neveu de Michel, a fini 3ème pour 161 550 euros, tandis que Jean-Paul Pasqualini, unique vedette de la dernière table, a terminé en 6ème position, pour 62 323 euros. Ce tournoi à 3 500 euros, le plus petit prix d’entrée de la série de tournois mondiale, a accueilli 543 participants, soit le record d’affluence pour un WPT en Europe.

  2. Pour la seconde année consécutive, le Seven Casino d’Amnéville-les-Thermes a accueilli du 1er au 6 novembre 2011 une étape du prestigieux World Poker Tour.
    L’organisation d’un tel évènement a nécessité 3 mois de travail, 4 salles, dont une pouvant accueillir 400 joueurs et une autre 200, 91 tables, 1 200 chaises, 400 jeux de cartes, 150 croupiers, 4 espaces de restauration, un nouveau club-lounge, 170 chambres d’hôtel bloquées, ainsi qu’un service sécurité multiplié par trois.
    Pour la table finale jouée à 6 joueurs le dernier jour, une tribune a même été ouverte aux spectateurs dans la salle de spectacle du casino.
    Mais après une première édition réussie l’an dernier avec 543 joueurs et un objectif de 600 participants en 2011, l’étape lorraine du World Poker Tour a dû se contenter de 379 joueurs au total, dont Kool Schen, Bertrand Grospellier, alias Elky, le meilleur joueur en ligne du monde, ou encore Denis Balbir.

  3. Après avoir accueilli deux étapes du World Poker Tour, le Seven Casino d’Amnéville-les-Thermes n’en assurera pas une troisième en 2012. Si la première édition avait été couronnée de succès en 2010, l’étape avait subi une importante baisse du nombre de participants en 2011. Ceux-ci étaient passés de 543 à 379. C’est ce qui explique la non reconduction de l’épreuve en Lorraine. Amnéville accueillera néanmoins une manche des France Poker Series en mai.
    En organisant deux tournois majeurs en France, à Paris et à Amnéville, la WPT Enterprise avait fait exception. Dans sa nouvelle stratégie et bien que l’étape parisienne n’avait séduit que 312 joueurs en 2011, la société organisatrice a opté pour la capitale française. Un choix contestable car en dehors des Etats-Unis, la première édition avait hissé Amnéville en tête du WPT et, malgré la baisse du nombre des joueurs, le tournoi lorrain avait été le troisième plus fréquenté en 2011.

  4. Sur les 197 casinos existants en France, le Seven Casino d’Amnéville-les-Thermes a accueilli deux années de suite l’unique étape française du plus grand circuit de poker au monde, le World Poker Tour (WPT). Le vainqueur du WPT 2010 avait emporté la somme de 460 000 euros.

Laisser un commentaire