Construction en Lorraine : l’innovation par le végétal

Les ingénieurs de l’AGRIA Lorraine (Agronomie et Industrie Alimentaire), implantés sur le plateau technologique de Brabois, à Nancy, sont impliqués dans un programme de recherche sur la valorisation des végétaux. L’objectif de ce programme baptisé Vegisole est de créer une filière d’éco matériaux d’origine végétale en Lorraine. Il permet déjà d’entrevoir certaines pistes, afin d’isoler et de construire sa maison en réduisant les impacts environnementaux, en utilisant notamment de la laine de bois, du chanvre, du miscanthus et des bottes de paille. Cette dernière technique reste cependant marginale, avec seulement 15 bâtiments recensés en Lorraine. Il s’agit d’ailleurs d’initiatives privées portées par des audacieux et des débrouillards. Pourtant, la paille est un matériau biodégradable, renouvelable, sain, isolant, vecteur de lien social avec le monde agricole et bien évidemment économique, puisqu’une botte de paille coûte en moyenne un ou deux euros. 

A noter enfin le lancement sur le marché, à raison de 30 000 tonnes annuelles, d’un nouvel isolant, à savoir la ouate de cellulose, autrement dit du papier broyé et aggloméré, conçu par une société spinalienne. Ce nouveau procédé a nécessité quatre ans de mises au point.

1 réflexion au sujet de “Construction en Lorraine : l’innovation par le végétal”

Laisser un commentaire