Le Lorrain est plutôt sportif

Selon une dernière étude de l’INSEE (Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques), 581 000 Lorrains sont membres de l’un des 6 500 clubs de notre territoire. L’attachement aux sports collectifs est de même mis en évidence. 
http://memorix.sdv.fr/5/www.republicain-lorrain.fr/infoslocales/region_articles/2059805017/Position1/SDV_RL/default/empty.gif/554832734e306e4a52724141436f7337?Comme on pouvait s’y attendre, le football domine de loin le paysage du sport lorrain, puisque sur les 581 000 licenciés de Lorraine en 2009, 96 000 faisaient partie d’un club de foot. On compte par ailleurs un terrain de foot dans pratiquement la moitié des communes lorraines. 
Le tennis, le judo et l’équitation suivent en termes de licenciés, même si la Lorraine se distingue particulièrement au handball, au tennis de table, au billard, au tir, à l’aïkido et aux échecs. L’étude de l’INSEE montre aussi que l’on retrouve la moitié des handballeurs lorrains dans le seul département de la Moselle, en raison de « la proximité avec l’Allemagne, où ce sport est très pratiqué ». La pratique de la pétanque serait quant à elle encouragée par « le coût modeste d’installation et d’entretien » des 1 339 terrains répertoriés en Lorraine, soit 31 % des communes équipées, tandis que la vogue du tennis de table serait historique, dans la mesure où la première section sport-étude en France de cette discipline a été créée à Lunéville en 1974. 
Les sports nautiques réunissent quant à eux 9 % des licenciés lorrains. C’est bien, mais cela pourrait être nettement mieux, quand on connaît tout le potentiel lorrain en la matière. Car même si l’on n’a pas la mer, beaucoup de gens ignorent que la Lorraine, qui compte des clubs prestigieux, notamment dans l’aviron (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/12/20/la-lorraine-leader-dans-laviron/), figure parmi les cinq premières provinces de France pour ce qui est de sa surface de plans d’eau intérieurs, avec entre autres la Madine, Gérardmer, Mittersheim et Gondrexange. 
D’une manière générale, la Lorraine peut être considérée comme un pays sportif. Avec 289 licenciés pour 1 000 habitants, elle se classe au 10ème rang en France. 
La Lorraine forme de même avec succès des sportifs de haut niveau. Elle était la quatrième province de France en termes de nombre de sélectionnés pour les Jeux Olympiques de 2008 en Chine. Elle accueille également treize Pôles espoirs, six Pôles France, quatre centres de formation de clubs professionnels (FC Metz, AS Nancy Lorraine, SLUC basket et Metz handball). Le CREPS (Centre de Ressources, d’Expertise et de Performance Sportive) d’Essey-lès-Nancy est le symbole d’une puissance de feu qui ne se dément pas (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2008/12/23/maintenu-par-paris-le-creps-de-lorraine-se-mue-en-campus-dexcellence/). 
Mais tout n’est pas rose dans le meilleur des mondes. En effet, les enceintes capables d’accueillir beaucoup de spectateurs sont rares et moyennes. Elles constituent de loin le sujet qui fâche en Lorraine. Encore une fois, la moitié des 16 000 équipements sportifs lorrains se trouvent en Moselle, département le plus peuplé il est vrai, avec une densité particulièrement remarquable dans les régions de Sarreguemines et de Sarrebourg, et avec la présence d’équipements de pointe comme le Snowhall d’Amnéville-lès-Thermes. Mais l’omniprésence des terrains de foot et des boulodromes masque à peine certaines carences dans d’autres sports, comme dans la natation avec un nombre de bassins insuffisants. Par ailleurs, si les courts de tennis pullulent aussi, puisqu’on en retrouve dans 24 % des localités, seulement un sur cinq est couvert. 
Néanmoins, depuis 2005, ce sont les boucles de randonnée, les carrières et les manèges pour chevaux, les skate-parks, les salles de musculation et les terrains extérieurs de basket qui fleurissent un peu partout chez nous. Cela ne fait cependant pas oublier de très grosses lacunes en aires de sports de glace ou en bassins de natation. 
Il y a donc encore du boulot ! 
(Source : INSEE Lorraine) 

9 réflexions au sujet de “Le Lorrain est plutôt sportif”

  1. La Ligue Lorraine de Tennis compte près de 37 000 licenciés. Elle occupe ainsi le 16ème rang sur 36 régions de tennis en France. La Moselle est la plus représentée avec 50 % du nombre des licenciés contre 30 % pour la Meurthe-et-Moselle, 15 % pour les Vosges et seulement 5 % pour la Meuse. Il y a deux hommes pour une seule femme. Les jeunes de 18 ans et moins représentent 52 % du total.

  2. En constante augmentation depuis plus de 10 ans et avec 26 707 licenciés en 2011, l’équitation lorraine se porte bien et honore sa place de 3ème fédération olympique. Les cavaliers lorrains ont décroché 23 titres de champions de France parmi 553 engagés en championnats nationaux en 2011.

  3. Mont-Saint-Martin est le premier club de tennis de Meurthe-et-Moselle devant les formations nancéiennes. Le club du Pays-Haut évolue en Nationale 2 féminine et approche les 500 licenciés. Le second club du département, Vandœuvre-lès-Nancy, compte 80 licenciés. Mont-Saint-Martin dispose d’un superbe complexe sportif composé de 9 cours. Le club entend monter en Nationale 1B pour la première fois de son histoire à la fin de la saison.

  4. La Lorraine compte au total 114 clubs de handball. Elle se trouve au 7ème rang français avec plus de 20 000 licenciés, dont 12 000 qui participent aux compétitions. La Ligue de Lorraine de handball voit chaque année ses effectifs augmenter de 5 % environ.

  5. Le club de badminton de Sarreguemines, qui compte 192 licenciés est le numéro trois lorrain, derrière Jarville et Nancy-Villers et le numéro un mosellan devant Marly. Le club entame sa dixième saison en Nationale 2. Il y a actuellement 15 clubs de badminton en Moselle, mais un potentiel pour 80. A Sarreguemines, il y a de nombreux sports phares comme la natation, l’athlétisme et la lutte (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/12/22/lutte-sarreguemines-de-nouveau-champion/).

Répondre à bloggerslorrainsengages Annuler la réponse