Sexey-aux-Forges sauvé des eaux

Il ne se passe pas un mois sans que le paysage change à Sexey-aux-Forges, près de Nancy. Ainsi, l’ancien chemin de halage, le long de ce bras de la Moselle, a dernièrement disparu. Lentement et inexorablement, le coteau descend vers le fleuve emportant avec lui mairie, école, église et maisons.  
Le phénomène a commencé en 1995. Sexey-aux-Forges est en partie construit sur une hauteur. Les schistes dits « cartons » ont travaillé et se sont mis à glisser. Des fissures sont apparues dans la mairie, l’école et des maisons d’habitation, pourtant situées à une centaine de mètres de la rive. Un cerclage de béton a même été apporté à l’église pour la maintenir. Cela n’a pas suffi et des fissures sont à nouveau réapparues. 
Des travaux auraient dû être effectués en 2006. Malheureusement, ils ont été reportés, en raison des crues trentenaires, ce qui n’a bien entendu pas arrangé la situation. 
Mais des travaux de renforcement devraient normalement débuter prochainement. Une barge portera une pelle mécanique, capable d’allonger le bras à 25 mètres. Sur 160 mètres de berge, le terrain va être décaissé sur une profondeur de huit mètres. Cela se fera par tronçon, afin de ne pas fragiliser le coteau. Les terres seront remplacées par des enrochements. Au total, 20 000 tonnes de déblais et 28 000 tonnes de rochers seront manipulées, intégralement depuis la voie d’eau. 
Le chantier devrait pendre deux mois, un peu plus en cas d’intempéries. Un couvert végétal prendra place et les boucles de la Moselle, itinéraire cyclable de 90 km autour de Nancy, pourront enfin s’achever. 
(Source : presse régionale) 

Laisser un commentaire