Mystérieux jeu de l’oie à Oberdorff

Un enseignant des environs de Fameck resté sans héritier a dernièrement légué au musée de la Maison Lorraine d’Oberdorff une pièce rare, à savoir un jeu de l’oie daté du XVIIIème siècle. Mais il plane un grand mystère autour de cette œuvre.  
Ce jeu de l’oie, daté de 1730, a été peint sur un rectangle de soie. Désormais placé sous verre, il propose un parcours en spirale de 65 cases autour des rois de France, depuis Pharamond, possible premier roi des Francs au Vème siècle, jusqu’à Louis XV. La règle du jeu, appelée « Table des règles et des hazards » est identique à tout bon jeu de l’oie. On aura ainsi le « Bonheur » d’avancer, ou du moins de rester à la même place, ou le « Malheur » de devoir reculer. Il est en outre mentionné que « l’on doublera le montant des points marqués par les Dez lorsque l’on tombera sur une Caze où se trouvera une étoile ». Les majuscules en début de mots laissent présager d’une création réalisée par un frontalier du monde germanique. 

Laisser un commentaire