Stérilorr est lancé

La première pierre du grand projet hospitalier lorrain a dernièrement été posée. La nouvelle unité de stérilisation des outils chirurgicaux commune à cinq hôpitaux devrait en effet être opérationnelle dans un an. 
Comme les unités de stérilisation de certains hôpitaux étaient devenues obsolètes, l’idée de regrouper l’activité pour être plus performant techniquement et financièrement avait été lancée. C’est pourquoi un Groupement de Coopération Sanitaire (GCS) a vu le jour. Il associe le CHU de Nancy, les hôpitaux de Lunéville, de Toul, la maternité régionale et le centre chirurgical Emile-Gallé. D’autres établissements figurent aussi dans le groupement sans pour autant avoir besoin de ses services dans un avenir proche. 
Pour ce projet, un prêt de 13,2 millions d’euros a été consenti par le GCS. Le bâtiment de 3 000 mètres carrés remplacera celui de l’institut médico-légal. C’est un procédé de production presque entièrement automatisé qui a été choisi pour la future structure. La traçabilité des instruments a aussi été poussée à son maximum. Chaque hôpital sera en effet équipé d’un ordinateur afin de suivre le devenir de ses boîtes. Puis le GCS facturera ses prestations aux différents hôpitaux en fonction de leurs sollicitations. 
(Source : presse régionale) 

Laisser un commentaire