Nouvelle carte scolaire à Briey

Suite aux nombreuses manifestations de parents d’élèves et de professeurs, l’inspecteur d’académie a dernièrement communiqué les mesures qu’il envisage de mettre en place à la rentrée dans le pays de Briey, dans le cadre de la carte scolaire. Cette dernière ferait désormais apparaître un solde positif en termes de nombre d’ouvertures de classes par rapport aux fermetures, pour ce qui est du premier degré. 

Ainsi, au registre des communes touchées par des fermetures, l’inspecteur recense Landres, le RPI de Mairy-Mainville-Anoux, Mont-Bonvillers (maternelle) et Piennes (Camus). Le cas de l’école maternelle de Valleroy, dont les parents d’élèves avaient été particulièrement actifs, fera l’objet d’un comptage le jour de la rentrée 2010-2011. En attendant, l’école reste sur la liste des fermetures possibles. 

Les ouvertures en élémentaire concernent quant à elles Audun-le-Roman, Briey (Jacques-Prévert), le RPI des Baroches et Piennes (classe d’intégration scolaire à l’école Albert-Camus). Deux ouvertures seront fonction du comptage de rentrée, à Trieux et Serrouville. Enfin, l’inspecteur d’académie annonce un poste supplémentaire de « maître E » pour le secteur de Briey, dédié aux difficultés d’apprentissage et à l’aide pédagogique adaptée. A noter que parmi les ouvertures, deux postes permettent la prise en charge des élèves en difficulté. 

Malgré cette annonce, le Groupe BLE Lorraine appelle tous les parents d’élèves et les professeurs concernés par ces restructurations scolaires à rester mobilisés, dans la mesure où l’inspecteur d’académie ne s’est pas prononcé sur l’ensemble du Pays-Haut, de la Meurthe-et-Moselle et de la Lorraine, alors que les mesures avaient déjà été annoncées aux parents d’élèves. Malgré un solde qui devrait être positif pour le secteur de Briey, le Groupe BLE Lorraine rappelle que ces décisions totalement arbitraires ont été prises sans aucune concertation. Ainsi, à Anoux ou Mainville, les maires ont appris la nouvelle par courrier.

Laisser un commentaire