Protection des espaces naturels sensibles en Meurthe-et-Moselle

Une vaste politique de protection et de valorisation de la richesse écologique est lancée depuis 1999 en Meurthe-et-Moselle. Cette dernière s’articule par exemple dans le Pays-Haut autour de 33 sites, classés comme Espaces Naturels Sensibles (ENS). Couvrant une superficie totale de près de 1 180 hectares, ces ENS se répartissent dans le secteur en 5 pelouses calcaires, 2 prairies, 11 vallons forestiers ou forêts, 6 marais et tourbières et enfin 9 rivières. Deux nouveaux sites pourraient très prochainement faire partie de cette liste : le marais de Valleroy avec la vallée du Rawé et la vallée de la Crusnes. Cette politique a ainsi permis de protéger le marais jarnysien de Droitaumont et de sensibiliser le public par la création de sentiers, de plateformes d’observation et l’installation de panneaux d’information. Cette zone est issue d’un affaissement minier survenu dans les années 1950. Elle couvre une centaine d’hectares et se compose d’une vaste roselière, d’autres milieux marécageux, de petites surfaces en eau alimentées par l’Yron, de boisements et de prairies.      

Laisser un commentaire