Fréquentation du Centre Pompidou-Metz : ça commence bien !

Après un pic de fréquentation de 8 400 personnes enregistré le jeudi de l’Ascension et une moyenne quotidienne de 5 000 à 8 000 visiteurs depuis son ouverture au grand public, le Centre Pompidou-Metz (CPM) a sans aucune difficulté réussi sa première Nuit des musées ! 
De nombreux étrangers se sont ainsi précipités à Metz et les hôtels affichent complet. Il y a beaucoup d’Allemands et de Néerlandais, pas mal d’Anglais, mais aussi des Chinois, des Japonais et même des Australiens. Si bien que l’hôtellerie messine a aussitôt été prise de court avec 4 500 réservations enregistrée en quelques jours. 
De même, à la librairie du Centre Pompidou-Metz, le tirage initial de 500 exemplaires du catalogue de l’exposition a été épuisé dès le premier jour. 400 autres ont été mis en vente mais le directeur de la structure a bien peur que cela soit encore un peu juste. Le CPM joue véritablement dans la cour des grands avec des chiffres de fréquentation supérieurs aux meilleures expositions parisiennes qui attirent 5 000  personnes par jour. 
En outre, selon le service communication du Centre Pompidou-Metz, 50 000 personnes ont participé samedi soir à la fête, que ce soit aux concerts du groupe New-Yorkais The Books et d’Aphex Twin, au magistral feu d’artifice artistique du Groupe F (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/05/14/la-lorraine-se-releve-avec-pompidou-metz/) et à la performance de Maider Lopez. Cette dernière a ainsi réunie 3 000 personnes avec un parapluie blanc illuminé d’une petite lampe pour symboliser la structure du nouveau musée d’art contemporain. Des milliers d’autres sont simplement venues voir et assister au spectacle. De quoi créer une extension humaine du lieu et célébrer la rencontre entre un musée et son public. 4 500 visiteurs ont quant à eux opté pour l’exposition « Chefs-d’œuvre ? » entre 19 h et 1 h du matin. 
Au total, plus de 46 000 personnes ont franchi le seuil de Pompidou-Metz entre le 10 et le 16 mai. 1 000 autres, enfants et adultes, ont participé à la parade du Graoully (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/05/12/la-parade-du-graoully/) revue et corrigée par l’artiste Nancéien Jean-Christophe Massinon. Après avoir relié la Place d’Armes au parvis du Centre Pompidou-Metz, les participants ont pu profiter d’un banquet géant ! 
Des centaines de personnes se sont enfin prêtées à un freeze dimanche après-midi avant de participer à un karaoké chorégraphique improvisé par Vincent Chaillet, premier danseur de l’Opéra de Paris originaire de Metz. 
A noter enfin qu’après une semaine de gratuité, les tarifs vont rester très attractifs, avec un billet à 7 euros et un accès libre pour les jeunes de moins de 26 ans. 
De jour comme de nuit, le Centre Pompidou-Metz rayonne. 
(Source : Centre Pompidou-Metz, presse régionale) 

Laisser un commentaire