Homécourt : feu vert pour la reconversion de l’ancienne cokerie

La Communauté de Communes du Pays de l’Orne (CCPO) a dernièrement reçu l’autorisation des services de l’Etat français pour accueillir sur la zone M des activités industrielles et artisanales. Cette décision constitue un véritable soulagement pour ce secteur, d’autant plus que Paris avait dans un premier temps émis un avis défavorable au projet. Ce dernier concerne un terrain de 7,5 hectares de surfaces planes sur les 30 hectares qu’occupait l’ancienne cokerie exempts de toute contrainte minière. Une bonne nouvelle quand on sait que l’urbanisme fut gelé pendant douze ans à Homécourt en raison des risques miniers. A noter que la zone M présente de nombreux avantages, comme la proximité de la voierie interurbaine et de l’autoroute, le tout au cœur d’un important bassin de population. C’est pourquoi plusieurs entreprises ont déjà exprimé leur souhait de s’implanter sur la future zone d’activités. La CCPO a quant à elle prévu de construire un bâtiment relais pour ces mêmes entreprises. 

Laisser un commentaire