L’orgue de retour en l’église de Marville

Après des mois d’attente, le roi des instruments est enfin arrivé à Marville, dans la Meuse. Les murs de l’édifice espéraient en effet depuis 1917 que les voix célestes retentissent comme jadis dans la belle église Saint-Nicolas. Sur la tribune de pierre, sculptée telle une dentelle du XVIème siècle, la balustrade flamboyante, qui surmonte une riche console, était restée vide depuis la destruction des orgues par les troupes allemandes pour fabriquer des obus. Un acte ayant fait régner le silence sous les voûtes séculaires de l’église de Marville depuis 90 ans. La construction d’un nouvel orgue a demandé deux ans. Ce dernier est composé d’un petit et d’un grand buffet, de 21 tuyaux de façades et de près de 1 600 tuyaux au total. A noter que le buffet est celui d’origine. De style hispanique, il conserve l’empreinte des temps passés. Marville fut en effet pendant une période en partie sous domination espagnole. L’alliage des tuyaux est composé de 55 % d’étain et de 45 % de plomb, soit les proportions que l’on trouvait en Espagne au XVIIIème siècle. Les tubes sont enfin en pin, un bois qui résonne comme une véritable merveille en matière musicale. 
(Source : presse régionale) 

1 réflexion au sujet de “L’orgue de retour en l’église de Marville”

  1. Cela faisait 96 ans que l’église Saint-Nicolas de Marville attendait le retour de ses orgues, dont le métal avait été récupéré par les Allemands en 1914 pour être transformé en armement. Les orgues entièrement reconstruites ont à nouveau résonné dans cette superbe église classée monument historique.

Répondre à bloggerslorrainsengages Annuler la réponse