Le CRT de Lorraine reste muet

Comme nous pouvions malheureusement nous y attendre, nous n’avons à ce jour toujours pas reçu la moindre réponse du Comité Régional du Tourisme (CRT) de Lorraine dans l’affaire du « Book » sur notre beau pays (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/04/12/tourisme-en-lorraine-le-groupe-ble-pour-exemple/). Ce n’est pourtant pas faute d’avoir signalé la chose aux responsables du CRT, que ce soit sur cette plateforme ou par mail. Nos interlocuteurs ne daignent ainsi pas répondre à de simples citoyens qui les sollicitent et qui ont pris un peu de leur temps pour les contacter et entamer le dialogue. Un bel exemple de démocratie et de respect d’autrui. Chapeau. Un silence qui en dit en tout cas long sur l’intérêt et sur toute la reconnaissance que porte cette institution à des acteurs qui essayent de faire la promotion de la Lorraine dans un but non lucratif et dans le seul intérêt de la Lorraine et des Lorrains. Franchement bravo. Au lieu d’essayer de fédérer et de rassembler selon nos vœux l’ensemble des forces vives de notre territoire pour les mettre à son service, le CRT préfère stupidement rester dans son coin et s’approprier le bénéfice et le travail des autres. Un geste qui retranscrit tout l’honneur des hommes et des femmes de cette institution. Comment voulez-vous après que la Lorraine pèse davantage dans le paysage touristique et médiatique français et européen avec des gens comme ça ? 
Au-delà du travail réalisé et des efforts certains qu’ont entrepris ces personnes, il faut dire que l’on partait tellement de loin en Lorraine en matière d’informations et de communication touristiques, que cela ne pouvait pas être pire, une telle attitude nous apparaît clairement honteuse et absolument pas digne de la fonction ô combien stratégique qu’occupent ces gens dans le combat pour le changement d’image de la Lorraine (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/04/12/lorraine-la-bataille-de-limage/). Si nous étions aux commandes du navire lorrain, ils prendraient tout simplement la porte. 
 Voilà, par ce que l’on peut appeler un coup de gueule, nous tenions juste à nous exprimer. Souhaitons que ceci permette de réveiller les consciences, dans le sens positif du terme, et de sortir certains de la léthargie dans laquelle ils sont plongés. 

3 réflexions au sujet de “Le CRT de Lorraine reste muet”

  1. Voyons voir si je comprends bien le problème : vous voudriez que le CRT vous reconnaisse un droit d’auteur sur la phrase « le soleil se lève toujours à l’Est », c’est bien cela ? Hé bien voyons. Pourquoi ne pas essayer de breveter aussi « après l’hiver vient toujours le printemps » ? Ne soyez pas ridicule : vous n’avez pas le monopole des clichés, et on peut parfaitement comprendre que le CRT ait autre chose à faire qu’à vous répondre sur ce point.

  2. Non non, ce n’est pas tant une question de droit d’auteur, juste une reconnaissance de l’ensemble du travail accompli pour la Lorraine. Une simple mention sur le guide ou la phrase mise en guillemets etc aurait suffi à montrer que le CRT n’a pas le monopole de la com’ et de la promotion de la Lorraine (et heureusement). Ce dernier « devrait » en effet avoir « a priori » d’autres occupations, surtout ce moment, mais nous avons l’impression que les gens du CRT, pour une raison x ou y, nous snobent, nous ignorent superbement et surtout nous manque cruellement de respect. Imaginez ce que cela signifie, de simples citoyens n’ont-ils pas le droit de prendre contact, de s’intéresser à de tels organismes ? Il y a quelques qui nous dérange dans ce comportement, qch de malsain, c’est assez dur à définir.

  3. Suite à certaines de nos publications, le Comité Régional du Tourisme de Lorraine a finalement décidé de nous répondre. Vous trouvez ci-dessous et toute transparence le mail qui nous a été adressé :
    « Nous accusons réception de votre mail en date du 16 avril, nous tenons à vous apporter les éléments de réponse suivants. Sur la formule « le soleil se lève toujours à l’Est » publiée dans un de vos articles en janvier 2009 et dont vous revendiquez la paternité, nous tenons à vous faire savoir que l’agence avec laquelle nous avons travaillé nous avait proposé cette formule dans le cadre de notre procédure de mise en concurrence le 28 août 2008 ».
    Bien entendu, on y croit tous, ces données étant complètement opaques et invérifiables. Enfin bon, le CRT a répondu, c’est déjà un début. Il est néanmoins regrettable de devoir tout le temps relancer les gens pour qu’ils se manifestent.

Laisser un commentaire