Découverte du fort de Bockange à Piblange

L’abri PC de Bockange a dernièrement été rafraîchi par un bon coup de peinture grâce aux membres de l’association qui s’en occupent. Un sérieux lifting qui a fait du bien pour cet ouvrage de la Ligne Maginot judicieusement relooké et dont toutes les installations sont en parfait état de fonctionnement. Durant la campagne de 1939-1940, les lieux éraient occupés par le 162ème régiment d’infanterie de forteresse. Le commandant français Bailly du premier bataillon y installa son PC. Le rôle de ce dernier était de défendre le cours de la Nied entre les ouvrages du Colmeng et du Bérenbach. Aujourd’hui, les visiteurs peuvent encore y découvrir un bloc bétonné de 30 mètres de long sur deux niveaux. Celui-ci comprend une caserne défensive pour 2 sections d’infanterie, soit 5 chambres de 24 hommes chacune. L’abri est défendu par 5 créneaux de façade pour fusil-mitrailleur, 2 goulottes à grenades et 2 cloches pour surveiller les abords. L’ouvrage dispose également de 2 sorties avec portes blindées. A noter que la cuisine d’époque est restée intacte. A proximité se trouvent l’infirmerie, une réserve d’eau, un local à munitions, ainsi qu’un PC pour bataillon qui comprend en particulier les bureaux des officiers. Le fort possède encore des appareils spécifiques de la Ligne Maginot, notamment de transmission, de téléphonie optique, d’équipement de visée, ainsi que d’autres objets usuels de l’époque de fabrication française et allemande. Les curieux ont également la possibilité de découvrir d’impressionnants dessins et graffitis laissés là par les troupes allemandes. Enfin, les extérieurs de l’ouvrage ont été aménagés afin de permettre aux randonneurs de prendre leur repas. 
(Source : presse régionale)   

Laisser un commentaire