Le Val de Rosselle a son SCOT

Le Val de Rosselle a décidé de se doter d’un SCOT (Schéma de Cohérence Territoriale) après une étude de 5 ans. Ce dernier a pour objectif de servir de base à une urbanisation de qualité, notamment dans les domaines économiques, environnementaux et des transports. Il s’agit en outre de redonner une image positive au Val de Roselle en mettant en valeur une nature située à la porte des villes, tout en protégeant et en valorisant l’environnement et les espèces agricoles. Le SCOT devra donc accompagner et piloter le retour à la nature des sites miniers et permettre aux citadins de découvrir de vastes espaces naturels en favorisant la création d’itinéraires de randonnée. Dans cette optique, la carrière de Merlebach devrait être ouverte au public cette année. 
De plus, le caractère transfrontalier du Val de Rosselle représente un atout majeur. Ainsi, un des projets les plus importants portés par le SCOT est la mise en place d’un tram-train qui devra être l’ossature de la mobilité interne du Val de Rosselle. Le SCOT prévoit ainsi le développement de trois axes tram-train. D’après l’étude, ceux-ci s’inscriront dans le prolongement de la ligne de Saarbahn qui dessert l’agglomération de Sarrebruck et de Sarreguemines. Le SCOT donne cela dit en premier lieu la priorité à la ligne de tram-train reliant Sarrebruck à Saint-Avold, puis envisage dans un second temps de réaliser une ligne Freyming-Merlebach-Creutzwald. De bien beaux projets, même si aucun coût n’est pour le moment avancé.   
(Source : presse régionale) 

1 réflexion au sujet de “Le Val de Rosselle a son SCOT”

  1. Le Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT) est un document d’urbanisme qui détermine, à l’échelle de plusieurs communes ou groupements de communes, un projet de territoire à long terme. L’objectif est de mettre en cohérence l’ensemble des politiques en matière d’urbanisme, d’habitat, de transports et d’équipements commerciaux, le tout en préservant l’environnement.
    En 2016, tous les bassins de vie devront avoir enclenché leurs réflexions sur le SCOT. Dans le Bassin houiller, les élus de quatre intercommunalités (Forbach, Freyming-Merlebach, Saint-Avold et Creutzwald) sont les premiers en Moselle à l’avoir terminé, et les seconds en Lorraine après ceux de d’Epinal.
    Le Val de Rosselle, qui bénéficie d’une forte identité transfrontalière avec la Sarre, regroupe 47 communes et compte 174 000 habitants répartis sur 370 km². La réalisation d’un tram-train entre les principales villes de Moselle-Est et les zones urbaines de Sarre, en priorité Sarrebruck, constitue la colonne vertébrale de son SCOT. Une étude devrait prochainement être lancée pour la création d’un premier tronçon entre Sarrebruck et Forbach, sur le modèle de ce qui se fait déjà entre Sarreguemines et la capitale sarroise (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2011/01/12/zoom-sur-le-tram-train-de-sarreguemines/). Un parc transfrontalier de la forêt du Warndt devrait également être créé.

Laisser un commentaire