Réhabilitation du quartier Gérôme à Sarrebourg

La reconfiguration des friches militaires du quartier Gérôme à Sarrebourg a été confiée par la mairie depuis plusieurs mois à une équipe d’architectes. Ces derniers sont chargés d’imaginer et de concevoir un concept d’ « éco-citadelle » du XXIème siècle comportant des petits immeubles locatifs, des commerces, un cinéma et des espaces verts. Les travaux devraient commencer en 2011, notamment dans le secteur de l’infirmerie de garnison, où la maison du département de la Moselle devrait être la première à sortir de terre. 

2 réflexions au sujet de “Réhabilitation du quartier Gérôme à Sarrebourg”

  1. La Zone d’Activité Concertée (ZAC) des Terrasses de la Sarre est un succès. Aménagés par la Communauté de Communes de l’Agglomération de Sarrebourg au début des années 2000, à la sortie de la ville, ses 35 hectares seront intégralement occupés ces prochains mois, avec l’installation de 8 nouvelles enseignes. Au total, près de 1 000 emplois ont été créés dans des PME industrielles, de service et commerciales. 10 nouveaux hectares seront aménagés cette année pour accueillir de nouvelles entreprises, tandis qu’un projet prévoit à moyen terme de préparer 10 hectares supplémentaires.

  2. Les fouilles archéologiques préventives réalisées sur un hectare sur le site de l’ancien quartier militaire Gérôme, qui deviendra le futur éco-quartier de Sarrebourg, ont d’ores et déjà permis de mettre à jour les vestiges de la voie romaine impériale de vingt mètres de large qui reliait la vallée du Rhin à la celle de la Moselle et qui traversait l’agglomération antique de Pons Saravi (Sarrebourg). Une nécropole des IVème et Vème siècles après J-C comprenant 85 sépultures a également été découverte, ainsi que plusieurs puits. L’un d’entre eux, d’une profondeur de seize mètres, fit notamment office de glacière pour conserver les aliments, avant de servir de dépotoir.

Laisser un commentaire