Les premières pièces de l’avion lorrain usinées

Près de vingt mois après l’annonce officielle du projet de l’avionneur Geci International d’assembler sur l’ancienne base de l’OTAN de Chambley son futur Skylander SK-105 (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/02/12/premiers-usinages-et-evolutions-du-skylander/), l’usinage de la première pièce du bi-turbopropulseur a dernièrement été réalisée chez un sous-traitant lorrain, à savoir Baccarat Précision, une PME très pointue, branchée de longue date sur … Lire la suiteLes premières pièces de l’avion lorrain usinées

Un CN de Sarreguemines en or !

Avec huit médailles décrochées aux championnats de France jeunes qui se sont dernièrement déroulés à Rennes, le Cercle Nautique de Sarreguemines s’inscrit parmi les cadors de la natation aux côté des grosses écuries sudistes comme Marseille, Toulouse et Nice. Le club mosellan a ainsi raflé 4 médailles en or, 2 en argent et 2 en … Lire la suiteUn CN de Sarreguemines en or !

90 emplois à Farébersviller

La société de logistique Logifare, filiale d’un groupe belge, va renforcer son activité à Farébersviller, où elle emploie aujourd’hui 67 personnes sur la zone industrielle intercommunale, et créer 90 emplois à durée déterminée dans les deux ans. Il s’agit en réalité d’une extension sur le site actuel et du développement d’une activité de logistique pour … Lire la suite90 emplois à Farébersviller

L’orgue de retour en l’église de Marville

Après des mois d’attente, le roi des instruments est enfin arrivé à Marville, dans la Meuse. Les murs de l’édifice espéraient en effet depuis 1917 que les voix célestes retentissent comme jadis dans la belle église Saint-Nicolas. Sur la tribune de pierre, sculptée telle une dentelle du XVIème siècle, la balustrade flamboyante, qui surmonte une … Lire la suiteL’orgue de retour en l’église de Marville

Arc Wood à Toul ?

Selon nos sources, l’implantation de l’industriel Arc Wood, spécialisé dans le sciage et le contre collage de bois, serait quasi acquise pour ce qui est de la redynamisation du site Kléber à Toul (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/02/01/toul-lapres-kleber-a-commence/). Moyennant un investissement de 17,5 millions d’euros, cette unité devrait employer 120 salariés d’ici 5 ans sur 30 000 mètres carrés de … Lire la suiteArc Wood à Toul ?

Zoom sur le château du Schlossberg à Forbach

Construit au XIème ou au XIIème siècle par les seigneurs de Forbach (voir : http://www.obiwi.fr/voyage-decouvertes/carnets-de-route/82521-forbach-amorce-son-renouveau), le château féodal du Schlossberg domine l’ensemble de la vallée de la Rosselle. A plus de 300 mètres d’altitude, il permet en effet de jouir d’une vue unique sur les environs depuis la tour, avec la grande forêt du Warndt, la … Lire la suiteZoom sur le château du Schlossberg à Forbach

Nancy ville thermale ?

En puisant une eau chaude aux vertus thérapeutiques, Nancy mise sur un pôle aquatique qui surfe sur l’air du temps. Le projet est en marche ! Une bonne nouvelle sur le front de la détente, des loisirs et du tourisme en Lorraine. Si bien que ce qui semblait être il y a quelques années une utopie … Lire la suiteNancy ville thermale ?

Le CRT de Lorraine reste muet

Comme nous pouvions malheureusement nous y attendre, nous n’avons à ce jour toujours pas reçu la moindre réponse du Comité Régional du Tourisme (CRT) de Lorraine dans l’affaire du « Book » sur notre beau pays (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/04/12/tourisme-en-lorraine-le-groupe-ble-pour-exemple/). Ce n’est pourtant pas faute d’avoir signalé la chose aux responsables du CRT, que ce soit sur cette plateforme … Lire la suiteLe CRT de Lorraine reste muet

Réhabilitation du cimetière de Fénétrange

Le cimetière israélite de Fénétrange fut dévasté par les Nazis en 1942. Soixante-huit ans plus tard, un groupe de la jeunesse catholique allemande s’apprête à nettoyer, réhabiliter et mettre en valeur le site qui fait partie des quarante-quatre cimetières israélites les plus anciens de Moselle.  Ce fut en effet un dimanche matin de 1942, pendant … Lire la suiteRéhabilitation du cimetière de Fénétrange

Travaux écologiques sur l’A4 en Moselle

Des travaux importants de mise aux normes sont actuellement en cours entre Marange-Silvange et Argancy. Ils visent à protéger les ressources en eaux de la ville de Metz. En effet, dans cette zone d’étangs, des champs de captation subviennent aux besoins de l’agglomération. Or, en 1976, à l’époque de la construction de l’autoroute A4, rien … Lire la suiteTravaux écologiques sur l’A4 en Moselle

Urbanisme à Metz : Esquisse du premier immeuble du Quartier de l’Amphithéâtre

35 logements et des commerces devraient voir le jour en 2012 dans un immeuble à l’architecture résolument contemporaine de Haute Qualité Environnementale (HQE) et de basse consommation dans le Quartier de l’Amphithéâtre à Metz, non loin du Centre Pompidou. Le design de l’ensemble s’inspire de l’architecture civile messine des bâtiments de grandes dimensions, à l’intérieur … Lire la suiteUrbanisme à Metz : Esquisse du premier immeuble du Quartier de l’Amphithéâtre

Découverte du fort de Bockange à Piblange

L’abri PC de Bockange a dernièrement été rafraîchi par un bon coup de peinture grâce aux membres de l’association qui s’en occupent. Un sérieux lifting qui a fait du bien pour cet ouvrage de la Ligne Maginot judicieusement relooké et dont toutes les installations sont en parfait état de fonctionnement. Durant la campagne de 1939-1940, … Lire la suiteDécouverte du fort de Bockange à Piblange

Aménagement d’un site paysager à Saint-Louis-lès-Bitche

Un ancien espace délaissé de la roue départementale au lieu-dit du moulin de Saint-Louis a dernièrement été acquis par la municipalité de Saint-Louis-lès-Bitche afin de créer un petit jardin d’agrément. Le chantier a pour but d’embellir cet endroit très fréquenté par les promeneurs. Ces derniers pourront ainsi s’y reposer tout en profitant d’un superbe point … Lire la suiteAménagement d’un site paysager à Saint-Louis-lès-Bitche

Restructurations militaires : une école de vétérinaires sur la BA 128 ?

La base aérienne 128 de Metz-Frescaty, avec ses 2 500 personnels civils et militaires, ses 380 hectares, ses hangars et ses infrastructures, est, comme nous l’avons plusieurs fois évoqué ici, condamnée par les iniques et odieuses restructurations militaires (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/restructurations-militaires-en-lorraine-une-nouvelle-saignee/) à fermer ses portes dans moins de deux ans. Une école vétérinaire pourrait s’y installer … Lire la suiteRestructurations militaires : une école de vétérinaires sur la BA 128 ?

Nancy : un trolleybus guidé pour la seconde ligne

Le futur système de transport en commun en site propre de la Communauté Urbaine du Grand Nancy (CUGN) sera finalement un trolleybus guidé. La CUGN a dernièrement reçu un rapport favorable des commissaires enquêteurs. Ne reste maintenant plus qu’à obtenir la signature du préfet.  En attendant, tout le monde a encore en mémoire les déboires … Lire la suiteNancy : un trolleybus guidé pour la seconde ligne

Communiqué du PL sur la réforme des collectivités locales

Avec la réforme des Collectivités Locales, le découpage administratif de la France (Régions, Départements) va changer. La suppression des départements ne semble faire plus aucun doute. Les régions sortiront renforcées de ces redécoupages et de ces modifications de compétences des différentes Collectivités Locales. Le Parti Lorrain n’est pas opposé à la suppression des départements, dans … Lire la suiteCommuniqué du PL sur la réforme des collectivités locales

Un parfum 100 % lorrain !

Dans les vergers de Rozelieures, les cueilleurs s’activent autour des mirabelliers, ou plutôt de leurs fleurs qui embaument les allées ensoleillées. Celles-ci serviront à distiller un parfum 100 % lorrain. C’est en 2008, après dix années de recherches, que la famille Grallet a réussi avec l’aide d’un chercheur nancéien a capturé ce précieux parfum à la … Lire la suiteUn parfum 100 % lorrain !

A la source du thermalisme en Lorraine

Près de 500 000 personnes ont suivi en 2009 une cure thermale en France, dont 26 099 en Lorraine. Notre belle province conforte ainsi son 8ème rang dans le palmarès des régions thermales en accueillant 5,43 % de la fréquentation totale française. Elle se trouve néanmoins toujours très loin derrière l’Aquitaine et le Languedoc-Roussillon, dont l’activité … Lire la suiteA la source du thermalisme en Lorraine

Démantèlement de la cokerie de Carling

Les sidérurgistes sarrois des aciéries de Dilling mesurent actuellement toute la charge du démantèlement et de la dépollution du site de la cokerie de Carling qu’ils avaient eux-mêmes condamné et fermé. Une telle opération devrait en effet au moins approcher les 100 millions d’euros. Les études sont actuellement en cours et devraient s’achever à la … Lire la suiteDémantèlement de la cokerie de Carling

Le Championnat du monde des rallyes déboule en Lorraine

  Le 3 octobre 2010 Sébastien Loeb et les autres pilotes du Championnat du monde des rallyes concourront à Bitche, dans le cadre des « spéciales », c’est-à-dire les courses chronométrées de l’épreuve. Les bolides emprunteront pour cela à deux reprises les 22 km d’un circuit forestier sinueux et vallonné tout autour du camp militaire de la … Lire la suiteLe Championnat du monde des rallyes déboule en Lorraine

Investissements dans le thermalisme en Lorraine

Le Vittel thermal spa a dernièrement ouvert. Il propose un hammam, un jacuzzi, des massages au savoir noir sur une pierre chaude, ainsi qu’un espace nordique. Un véritable havre de paix de 2 400 mètres carrés qui symbolise à merveille la reprise en main constatée dans la station vosgienne. Rappelons que la municipalité a racheté l’établissement … Lire la suiteInvestissements dans le thermalisme en Lorraine

Metz : le futur palais des congrès intègrera bien le dépose-minute SNCF

D’ici à 2014, à proximité immédiate du Centre Pompidou, un palais des congrès (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/03/13/precisions-sur-le-futur-centre-des-congres-de-metz/) viendra étoffer un peu plus le quartier de l’Amphithéâtre, à l’endroit même où depuis 1999 le dépose-minute SNCF et ses 50 stationnements procurent sur un terrain municipal un certain confort aux usagers. Cela dit, les Messins ne doivent pas s’inquiéter. … Lire la suiteMetz : le futur palais des congrès intègrera bien le dépose-minute SNCF

Réouverture du musée de Conflans-en-Jarnisy

En 2009, après huit années de fermeture, le musée de l’art forain et de la musique mécanique reprenait vie à Conflans-en-Jarnisy. Mais seulement a minima, les dimanches et jours fériés grâce à deux étudiants en quête de job d’été. Entre la mi-mai et la fin septembre, le site avait ainsi enregistré 452 visiteurs pour 23 … Lire la suiteRéouverture du musée de Conflans-en-Jarnisy

Inauguration d’un Foyer d’Accueil Médicalisé à Enchenberg

Le Foyer d’Accueil Médicalisé (FAM) baptisé « Fleur de vie » d’Enchenberg a dernièrement été inauguré. Plus de 4 millions d’euros ont été nécessaires afin de réaliser ce projet d’envergure qui constitue une première dans le Bitcherland. Les trois unités de couleurs différentes permettent d’accueillir 22 personnes handicapées qui pourront s’y épanouir. A noter que la structure … Lire la suiteInauguration d’un Foyer d’Accueil Médicalisé à Enchenberg

Un désert médical se profile à l’horizon en Lorraine

En effet, en un an, de 2008 à 2009, la Lorraine a perdu 5,5 % de ses médecins avec une hémorragie particulièrement marquée en Meurthe-et-Moselle. L’ophtalmologie est une des spécialités qui subit le plus un déficit chronique.  Ainsi, au 1 er janvier 2009, 8 441 médecins étaient inscrits à l’Ordre en Lorraine. Soit 5,5 % de moins qu’au … Lire la suiteUn désert médical se profile à l’horizon en Lorraine

Impact dévastateur des restructurations militaires à Metz

D’après une étude récente de l’INSEE (Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques) sur l’impact des iniques et odieuses restructurations militaires à Metz et dans son agglomération (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/restructurations-militaires-en-lorraine-une-nouvelle-saignee/), les seules fermetures de la Base Aérienne 128 de Metz-Frescaty, du 2ème Régiment du Génie et du 1er  Régiment Médical détruiraient, directement ou indirectement, … Lire la suiteImpact dévastateur des restructurations militaires à Metz

Sous les parapluies blancs de Pompidou

Dans le cadre des journées inaugurales du Centre Pompidou-Metz, qui se dérouleront du 12 au 16 mai 2010, l’artiste espagnole Maider Lopez a décidé d’inviter 3 000 personnes à ouvrir un parapluie blanc illuminé sur le parvis du musée d’art contemporain le samedi 15 mai à 21h15. Habituée aux performances spectaculaires, comme celles de faire venir … Lire la suiteSous les parapluies blancs de Pompidou

Nancy mis à l’honneur

La célèbre Place Stanislas de Nancy (Crédits photo : Groupe BLE Lorraine) Comme Metz il y a quelques mois (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/12/01/metz-au-jt-de-13-heures-de-tf1/), la cité ducale a à son tour été mise à l’honneur sur TF1. Plusieurs reportages, sur des thèmes relativement bien choisis et magnifiquement mis en image, ont ainsi été présentés aux téléspectateurs. La fameuse … Lire la suiteNancy mis à l’honneur

Metz : Colère autour du chantier de rénovation place Saint-Louis

L’exaspération est en train d’atteindre son paroxysme au sujet du chantier de rénovation de l’immeuble de la place Saint-Louis. Depuis novembre, les travaux n’ont en effet pas avancé d’un pouce et un commerçant a dû déposer le bilan. Pourtant, à ce stade, si l’on se réfère au planning initial, la réhabilitation de l’immeuble devrait en … Lire la suiteMetz : Colère autour du chantier de rénovation place Saint-Louis

Légendes du Fintersbach

Le lieu-dit du Finsterbach, à Enchenberg, dans le Bitcherland, est source de nombreuses légendes. La signification du mot « Finsterbach », qui vient de « Finster » qui signifie « sombre », ou encore de « Finsternis » qui veut dire « ténèbres », a en effet donné libre cours à des créatures fantastiques comme le Finsterbachmännel, un lutin volant, le S’Schniebiwel, lutin malfaisant qui … Lire la suiteLégendes du Fintersbach

Etude : Metz, capitale culturelle de la Grande Région en 2030

Metz reflète à plus d’un titre l’ambivalence de la Lorraine, pays d’entre d’eux, avec un patrimoine et une culture situés au centre des modèles parisien et berlinois, entre tradition et création, monuments et nouveautés. Du poète latin Ausone au IVème siècle qui vantait déjà la beauté des bords de la Moselle à l’invention du chant grégorien, en passant par les Victoires de la Musique classique à l’Arsenal et diffusées sur tous les écrans, les vitraux de Hermann de Münster et de Chagall à la cathédrale Saint-Etienne et à ceux de Cocteau à l’église Saint-Maximin, les tableaux de Monsu Desiderio, ainsi que par les installations de Buren dans le cadre des manifestations de préfiguration du Centre Pompidou, Metz est incontestablement une ville d’art et d’Histoire. Mais nombre d’habitants et de visiteurs l’ignorent.

Par conséquent, comment parvenir à changer cette image de cité industrieuse et militaire ?

Dans la seconde moitié du XXème siècle, nous avons assisté à un certain engourdissement culturel de Metz, qui s’est satisfait de l’évènementiel et de la diffusion de représentations, parfois de haut niveau, tout en négligeant les autres aspects sans lesquels une ville ne peut prétendre à se hisser au statut de « capitale culturelle » : à savoir la création, en offrant aux artistes de véritables possibilités de séjour et d’expression, et la formation qui lui est indissolublement liée, là encore avec les moyens nécessaires. Ainsi, le Conservatoire de musique est par exemple depuis toujours logé dans des bâtiments inadaptés. Son récent déménagement ne lui a pas pour autant permis de trouver des locaux plus fonctionnels. De la même manière, le fond patrimonial exceptionnel des bibliothèques municipales ne peut être mis en valeur ni utilisé, à notre grand regret. Par ailleurs, l’école des Beaux-arts, dont le bâtiment a manifestement mal vieilli, n’attire que peu d’étudiants. Même si l’installation de l’université à la fin des années 1960 a amené à Metz un nouveau public, jeune mais désargenté, les besoins spécifiques de cette population n’ont jamais été pris en compte, malgré la présence des Trinitaires et de l’espace théâtral BMK. 

Autrement dit, le défi culturel de Metz consiste à faire mieux avec les moyens existants. 

Un autre exemple peut être donné avec l’Ecole Supérieure des Arts de Metz qui, sous la houlette d’un nouveau directeur, se tourne délibérément vers une politique lorraine en se regroupant dans un établissement public avec l’école analogue d’Epinal, avant d’envisager une fusion à trois avec Nancy. Une démarche similaire est par ailleurs en cours pour le lyrique entre les deux principales métropoles lorraines, ce qui conduirait à alléger la production lyrique de l’Orchestre National de Lorraine, dont ce n’est pas la vocation principale. 

Cependant, un élément nouveau est apparu dans le paysage messin avec l’arrivée du Centre Pompidou, qui disposera des énormes réserves du Centre Pompidou de Paris, mais aussi d’un espace d’exposition impressionnant, d’un auditorium, d’une salle de création théâtrale et d’une salle de conférence. Dès lors, il convient d’imaginer avec cette nouvelle structure les moyens pour que celle-ci devienne, pour les habitants de l’agglomération, d’abord un centre attractif, puis un outil d’éducation artistique leur ouvrant l’accès aux autres offres culturelles de la ville. La publicité nationale et internationale qui est faite pour un Centre Pompidou à proximité immédiate de la gare comporte un réel risque de voir une partie importante du public constitué de touristes « aller-retour » qui ne verraient même pas qu’il existe une ville historique de Metz, si ce n’est par les vues données par les galeries du musée d’art contemporain sur certains monuments emblématiques comme la cathédrale. 

Par conséquent, c’est l’ensemble de la politique culturelle de la ville qu’il faut repenser en y intégrant l’existence de Pompidou, afin d’éviter des écueils prévisibles. L’important consiste à créer un axe circulatoire, allant du Centre Pompidou aux Musées de la Cour d’Or et inversement, ce qui permettrait de surmonter l’obstacle que constitue la barrière impressionnante de la gare.

Un autre risque non négligeable est de voir le Centre Pompidou dominer des secteurs entiers de la vie culturelle messine, qui graviteraient tels des satellites autour d’un impressionnant astre de lumière. Le bâtiment, en dehors des espaces réservés aux exposions, disposera en effet d’un auditorium et d’un espace de diffusion théâtrale ou chorégraphique comme nous l’avons vu. L’espace de 5 000 mètres carrés destiné aux expositions temporaires, qui est d’ailleurs unique en Europe, permettra d’accueillir des œuvres renouvelées qui constitueront un évènement de dimension internationale. De même, il est d’ores et déjà prévu que chaque semaine, tous les soirs du mercredi au dimanche, se déroulera une manifestation différente, avec de la musique, de la danse, du cinéma ou encore du théâtre. Si bien qu’une mauvaise coopération avec les autres centres culturels de la ville, disposant de moyens inférieurs, pourrait leur être fatal. D’autant plus que le centre d’art contemporain s’est proposé pour abriter un programme national de création des jeunes. En outre, la programmation envisage de créer un festival sur l’esplanade du Centre Pompidou, afin d’habituer la population à venir, qui pourrait se dérouler sur deux périodes de l’année, à l’image de l’opération Constellation organisée en 2009. Si toutes ces initiatives sont parfaitement louables et appréciables, elles ne doivent cela dit pas nuire à l’offre culturelle messine prise dans son ensemble. Autrement dit, loin d’apparaître comme des manifestations « concurrentes », elles doivent s’inscrire dans une démarche de complémentarité.   

Le centre Guggenheim de Bilbao accueille chaque année 1 million de visiteurs. Si elle veut tourner valablement, la structure lorraine devra quant à elle atteindre une moyenne minimale de 1 000 visiteurs par jour. Pour atteindre ce chiffre, les experts estiment que 4 à 6 expositions de 4 à 6 mois devront être organisées par an. L’ambition de Pompidou est évidente. Celle-ci ne peut se réaliser qu’avec un afflux très important de visiteurs extérieurs, ce qui montre tout le danger que peut courir la ville à rester à côté d’un flux trop focalisé sur le musée d’art contemporain. Si la proximité de la gare est indéniablement un atout pour le Centre, elle constitue une menace pour la ville que le talus SNCF sépare en deux. Cet aspect est d’autant plus criant que le nouvel équipement ne semble pas concerner plus que cela les habitants du quartier. Un premier souci pour Metz sera donc d’éviter que la situation géographique du Centre Pompidou ne soit au final un handicap. En effet, les voies ferrées et la gare représentent un réel barrage entre la ville et le quartier de l’Amphithéâtre encore en devenir, d’autant plus que les voies de passage sont étroites et très peu attractives pour les piétons et les cyclistes. Pour inciter les gens à franchir un tel obstacle, nous ne voyons pas d’autres solutions que de proposer une offre culturelle de proximité du côté de la place du général de Gaulle en utilisant les immenses locaux du château de La Poste et ceux de l’ancien Hôtel des Mines. La politique de billetterie devra être aussi le fruit d’une collaboration entre la ville et l’équipe du Centre Pompidou. Cette dernière a déjà affirmé quelques principes comme la gratuité d’accès pour les Messins, certains jours, aux espaces communs du centre d’art contemporain. La conception de « Pass » aux tarifs intéressants incluant, avec une visite au Centre Pompidou, l’accès à d’autres locaux ou manifestations culturelles de la ville pourrait par ailleurs contribuer à créer le lien souhaité entre les différents sites. Il en serait de même avec des sortes d’abonnements, ou de « Multi-pass » utilisables plusieurs jours et éventuellement séparés dans le temps, qui devraient être conçus pour être profitables aussi bien à des Messins qu’à des amateurs venant de plus loin. A noter que la ville devra aussi participer à un effort de formation et de sensibilisation du public à l’art contemporain en concevant des passerelles dans les autres lieux culturels. 

Lire la suiteEtude : Metz, capitale culturelle de la Grande Région en 2030

Biennale de la photographie à Nancy

Le mois de la photographie prend ses quartiers en Lorraine du 17 avril au 2 mai. 65 artistes présentent en effet leurs travaux inédits sur les quatre éléments pendant une quinzaine de jours dans des lieux insolites de Nancy et dans différents sites de Lorraine, comme à Thionville, à Remiremont ou encore dans 12 communes … Lire la suiteBiennale de la photographie à Nancy

Montenach : une maison dédiée à la nature

La première planche de la future maison de la nature de Montenach a symboliquement été posée. D’ici un ou deux ans, cet espace accueillera les visiteurs en quête d’information au pied des célèbres pelouses calcaires de la commune, où poussent de nombreuses variétés d’orchidées. Moyennant un investissement de 1,4 millions d’euros, la maison de la nature … Lire la suiteMontenach : une maison dédiée à la nature

Les origines lorraines de Chopin

Nicolas (Mikolaj) Chopin naquît en 1771 et passa son enfance en Lorraine entre les vergers de mirabelliers. Il partit ensuite vers la Pologne, quittant ainsi une vie d’une richesse culturelle extraordinaire, qu’il dût en grande partie à son éducation forgée près de Marainville, dans la plaine des Vosges. Il laissa dans la peine un fils … Lire la suiteLes origines lorraines de Chopin

Inauguration de l’Observatoire Européen des Forêts à Nancy

Véritable outil stratégique pour gérer durablement les forêts, l’Observatoire Européen des Forêts (OEF) a dernièrement été inauguré à Nancy. Il sera source d’informations pour les professionnels, les chercheurs de haut niveau, le public et les élus.  Rattaché à l’Institut Européen de la Forêt, l’observatoire a pour mission de créer et de renforcer les liens entre … Lire la suiteInauguration de l’Observatoire Européen des Forêts à Nancy

Handball : l’équipe de Metz une nouvelle fois agressée !

Après l’incroyable agression caractérisée du président-entraîneur d’Hypo Nierderösterreich sur une joueuse du Metz Handball en Ligue des Champions cette saison (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/10/31/hypo-metz-incroyable-et-scandaleux/), voilà que c’est maintenant l’entraîneur lorrain, Bertrand François qui a dernièrement été victime d’un hooligan monténégrin au cours de la rencontre entre Podgorica et Metz en demi-finale aller de la coupe d’Europe !  Il … Lire la suiteHandball : l’équipe de Metz une nouvelle fois agressée !

Le Val de Rosselle a son SCOT

Le Val de Rosselle a décidé de se doter d’un SCOT (Schéma de Cohérence Territoriale) après une étude de 5 ans. Ce dernier a pour objectif de servir de base à une urbanisation de qualité, notamment dans les domaines économiques, environnementaux et des transports. Il s’agit en outre de redonner une image positive au Val … Lire la suiteLe Val de Rosselle a son SCOT

670ème Foire attractive de Nancy

Nancy accueille sur son cours Léopold sa 670ème Foire attractive. Jusqu’au 2 mai, 50 attractions et 150 boutiques attendent les amoureux des champs de foire et des sensations fortes. Pour cette nouvelle édition, 3 nouveautés sont annoncées, dont deux trains fantômes. A noter que dans les tournées des forains du Grand Est, la foire de Nancy … Lire la suite670ème Foire attractive de Nancy

Blondel, le Haussmann de Metz

Surnommé le « Hausmann de Metz », Jacques-François Blondel est né à Rouen en 1705 et mort à Paris en 1774. Architecte, urbaniste et théoricien du XVIIIème siècle, Blondel a contribué à un véritable projet de ville, tout en embellissant la cité lorraine. On lui doit ainsi la façade de l’hôtel de ville, tout comme l’ancien corps … Lire la suiteBlondel, le Haussmann de Metz

Tourisme en Lorraine : le Groupe BLE pour exemple !

Participant à l’opération « Ambassadeurs de Lorraine » orchestrée par le Comité Régional du Tourisme de Lorraine depuis près de 10 ans par l’intermédiaire de leur Président, les BLE ont dernièrement reçu avec joie et satisfaction les nouvelles brochures touristiques éditées sur leur beau pays. Cela fait en effet plaisir de constater que ces dernières ont été … Lire la suiteTourisme en Lorraine : le Groupe BLE pour exemple !

Lorraine : la bataille de l’image

Le problème majeur dont souffre la Lorraine est son image. Résoudre ce dernier reviendrait selon nous à solutionner 80 % des maux de notre territoire, que ce soit dans les domaines économiques, industriels, démographiques, sociaux, éducatifs et culturels, comme nous allons à présent le démontrer. C’est pourquoi il est absolument primordial que la Lorraine change son image si elle veut s’inventer un avenir radieux. Depuis leur création en septembre 2008, les BLE s’efforcent de changer cette image en jetant toutes leurs forces dans cette bataille. Une bataille, une guerre même, qu’il faudra mener pendant encore de longues années, mais qu’il est indispensable de remporter. 

La Lorraine souffre en effet d’une image catastrophique dans l’imaginaire populaire, que ce soit chez les Lorrains et les Français, peut-être un peu moins chez les étrangers. Notre province est ainsi bien trop souvent assimilée au noir et au gris de l’industrie sidérurgique, mais aussi à la pluie, à la Sibérie, à la pauvreté et à la misère sociale du fait de la fermeture des mines et de la crise économique traversée. Les Lorrains sont quant à eux jugés tristes, froids, distants, peu accueillant et peu chaleureux et parfois considérés comme de « sales Boches de l’Est ». Bref, ils ne sont que l’archétype même de leur région anthropomorphisée. On croirait franchement que nous cumulons toutes les tares et que nous portions toute la misère du monde. Ce constat, lucide, implacable, certes légèrement exagéré, il ne faut quand même pas avoir fait Polytechnique pour s’en apercevoir et le dresser. Pourtant, à en croire l’étonnement de l’exécutif lorrain et de nos décideurs politiques après les résultats d’une enquête menée pour connaître l’image qu’ont les Lorrains de la Lorraine, on croirait que tous ces clichés tombent subitement du ciel. 

Même s’il serait pour nous aisé de prouver que la Lorraine est un pays aux milles couleurs et aux beautés insoupçonnées et que les Lorrains sont un peuple ô combien chaleureux pour celui qui sait s’y intéresser sans les dévaloriser ni les mépriser, ce n’est pas l’objet de cet article. Si nos lecteurs veulent malgré tout que nous leur démontrons tous ces aspects positifs, qu’ils nous sollicitent, nous y répondrons bien entendu favorablement dans un autre article. Nous allons en effet ici montrer en quoi le changement d’image de la Lorraine serait bénéfique et que c’est une action à mener en priorité. Nous proposerons enfin des moyens et des leviers pour parvenir à ce changement. 

Après avoir dressé rapidement et dans les grandes lignes le portrait et la représentation que se font la majorité de nos concitoyens de la Lorraine, il apparaît évident que la résolution de ce problème, c’est-à-dire le changement d’image de la Lorraine, est la clé de toutes les difficultés que rencontre notre territoire. 

En effet, la mauvaise « réputation » de la Lorraine n’incite pas les investisseurs, les décideurs économiques, les travailleurs, les entrepreneurs et les touristes à se positionner et à venir chez nous, ou du moins cette image fait bien souvent pencher la balance en faveur d’une autre région en cas d’hésitation et de doutes. Bien que notre pays dispose d’infrastructures et de moyens de communication corrects, il convient de mettre en lumière l’impact et l’influence de l’ « aspect psychologique apparent et affectif » dans le critère de décision et de choix. Certes, la Lorraine ne bénéficie pas, de toute évidence, du même taux d’ensoleillement que le Midi-Pyrénées et que le Languedoc-Roussillon. Elle s’apprête pourtant à accueillir la plus importante centrale photovoltaïque de France. Cela dit, l’héliotropisme ne joue pas ce rôle entraînant et déclencheur en Lorraine qui attire personnes, capitaux et investissements. La Lorraine ne jouie pas de ce cercle vertueux. Pourquoi des villes comme Toulouse et Montpellier, et plus généralement le « Sud » et les côtes, sont-elles si dynamiques et accueillent nouveaux arrivants, industries et militaires depuis la réforme des armées orchestrée par le gouvernement français ? De la même manière, pourquoi la Lorraine présente t-elle un tel déficit migratoire, une fuite de ses cerveaux et des personnes qu’elle forme ? Pourquoi a priori, avant de la découvrir, autant de gens, comme par exemple les statisticiens de l’INSEE, rechignent-ils à venir vivre et travailler chez nous ? Enfin, pourquoi de nombreuses personnes étrangères à la Lorraine considèrent comme une punition, un bagne voire même un supplice le fait d’être muter chez nous ? L’héliotropisme et l’image, les deux étant d’une certaine manière liés mais pas indissociables, l’expliquent en grande partie. 

Lire la suiteLorraine : la bataille de l’image

Sites naturels de Lorraine : classement de la butte Sainte-Geneviève

Le Conservatoire des Sites Lorrains (CSL), qui veille à la protection du patrimoine naturel de Lorraine, a dernièrement décidé de classer un nouveau site, à savoir la butte Sainte-Geneviève, haut lieu historique et environnemental autrefois célébré par une tribu leuque.  En plus de présenter un intérêt archéologique majeur, les 35 hectares de la butte Sainte-Geneviève, … Lire la suiteSites naturels de Lorraine : classement de la butte Sainte-Geneviève

Histoire et fête à Hagondange

Ville de carrefour et de relais, Hagondange recèle un riche patrimoine.  A l’époque gallo-romaine, une voie reliait Reims à Trèves. Une haute-borne en pierre de Jaumont en témoigne encore dans la commune. La tour de guet érigée au XIIème siècle, qui permettait aux hommes d’assurer la garde du village et des voies de communication, est … Lire la suiteHistoire et fête à Hagondange

Eco-lotissement en bois à Koenigsmacker

Un éco-lotissement, baptisé « Le Domaine de la forêt », est actuellement en train de voir le jour à Koenigsmacker. Ce dernier bénéficie d’une situation agréable à l’arrière de la Cité des Officiers et en bordure de forêt, tout en étant à proximité des axes routiers. A 13 km de l’Allemagne et aux portes du Luxembourg, Koenigsmacker … Lire la suiteEco-lotissement en bois à Koenigsmacker

Le rapprochement entre Renault et Daimler profite à l’usine Smart

Alors que la « coopération stratégique étendue » entre Renault-Nissan et Daimler laissait présager le pire pour l’usine Smart de Hambach, elle devrait finalement au contraire conforter le site lorrain, au moins jusqu’en 2020. Les 1 000 salariés lorrains produiront ainsi à partir de 2013 la Fortwo nouvelle génération. Une véritable bouffée d’oxygène pour le bassin de … Lire la suiteLe rapprochement entre Renault et Daimler profite à l’usine Smart

Niki de Saint Phalle au Château de Malbrouck

Une centaine d’œuvres de la plasticienne franco-américaine Niki de Saint Phalle (1930-2002) sont exposées au Château de Malbrouck jusqu’au 29 août. Ces sculptures échappées du Pop Art de son ami Andy Warhol constituent une rencontre pédagogique et émouvante sur les pas d’une femme libre et complexe. Provocante et révolutionnaire, cette artiste questionnait la société de … Lire la suiteNiki de Saint Phalle au Château de Malbrouck

Le chantier de la Mutte à la cathédrale de Metz

La Tour de la Mutte, à la cathédrale de Metz, fait actuellement l’objet d’un important chantier de restauration. La Mutte, c’est cette énorme cloche de 10,5 tonnes et de 2,30 mètres de diamètre qui n’a plus sonné à la volée depuis 1919. La cloche reste même muette depuis des années, car les vibrations de ce … Lire la suiteLe chantier de la Mutte à la cathédrale de Metz

Le roi de la forêt est arrivé à Center Parcs

La forêt tropicale (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/08/31/une-foret-tropicale-bientot-en-lorraine/) qui est en train d’être installée dans le Center Parcs lorrain du Pays de Sarrebourg, a désormais un souverain : un Ficus religiosa de dix tonnes, treize mètres de haut et vieux de 500 ans. Ce vénérable arbre attend maintenant sa seconde vie en Lorraine. La première s’est en tout cas … Lire la suiteLe roi de la forêt est arrivé à Center Parcs

Grand Fare relancé

Comme en 2009 et avec 7 voix pour et 2 contre, la Commission Départementale d’Aménagement Commercial (CDAC) a dernièrement décidé de redonner sa chance au projet de zone commerciale Grand Fare (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/projet-grand-fare/) dans une version revue et corrigée (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/03/10/le-nouveau-grand-fare-est-arrive/). Rappelons que le projet modifié a été amputé de 8 000 mètres carrés et intègre … Lire la suiteGrand Fare relancé

Un centre naturiste géant à Langatte

Un camp géant de naturistes prévoyant l’afflux de milliers de touristes en tenue d’Eve devrait bientôt voir le jour à Langatte, petit village du Pays de Sarrebourg qui n’en finit plus de faire la une de l’actualité (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/03/27/mysterieux-trou-a-langatte/). Le complexe se situera au bord de l’étang du Stock. Plusieurs hectares seront ainsi octroyés à ces … Lire la suiteUn centre naturiste géant à Langatte

Stop aux déchets au bord de l’étang

L’implantation d’une décharge sauvage sur les bords de l’étang du Canadien en contrebas de l’A4 mobilise les pêcheurs. Il faut dire que des déchets industriels et ménagers y sont régulièrement déversés. Situé sur la commune de Maizières-lès-Metz, le terrain qui appartient à l’Etablissement Public Foncier de Lorraine (EPFL) se transforme peu à peu en déchetterie … Lire la suiteStop aux déchets au bord de l’étang

Metz : au stade des balbutiements

C’est véritablement à ce stade que se trouve toujours le projet de nouveau stade du FC Metz (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/09/23/les-etapes-du-projet-de-renovation-de-saint-symphorien/). Financement public à confirmer, risques d’inondations… tout ou presque reste encore à faire.  Malgré l’échec de la candidature de Metz à l’organisation de l’Euro 2016 (voir :  http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/11/13/euro-2016-nancy-qui-rit-metz-qui-pleure/), le résultat ne devait rien changer au projet de … Lire la suiteMetz : au stade des balbutiements

Cité Radieuse de Briey : retour vers le futur

Il n’existe que cinq immeubles de ce type dans le monde. Briey a la chance de posséder une Cité radieuse élevée par le célèbre architecte suisse Le Corbusier. Symbole d’un idéale et d’une façon de penser la vie en communauté, la « machine à habiter » de Briey-en-Forêt a enfin repris des couleurs et un nouveau départ, … Lire la suiteCité Radieuse de Briey : retour vers le futur

Salle des musiques actuelles de Metz : une architecture de lumière et de transparence

C’est finalement à l’architecte Rudy Ricciotti qu’a été confiée la construction de la future salle des musiques actuelles de Metz qui sera implantée à Borny. Des trois projets parvenus en fin de sélection, c’est le seul qui n’avait pas imaginé de toit végétalisé, lui préférant une installation photovoltaïque. Mais Rudy Ricciotti a également imaginé une … Lire la suiteSalle des musiques actuelles de Metz : une architecture de lumière et de transparence

La Moselle des orgues à Contz-les-Bains

1 800 tubes de plus de cinq mètres de haut, dont 43 visibles en façade, sept tonnes… L’orgue de Contz-les-Bain impressionne par ses dimensions. Construit en 1898 et installé en l’église Saint-Jean-Baptiste de la cité vigneronne, il figure parmi les plus beaux de Lorraine. Il a été restauré en 1991. Il n’exige de même rien qu’une … Lire la suiteLa Moselle des orgues à Contz-les-Bains

Croissance à Zoufftgen

De 608 habitants en 1999, Zoufftgen en compte aujourd’hui 830. Le maire de cette commune aux portes du Luxembourg entend viser les 1 300, mais seulement d’ici une vingtaine d’années, afin de maîtriser le foncier. Le village aurait en effet pu exploser démographiquement en 10 ou 15 ans. Il aurait néanmoins perdu son esprit de … Lire la suiteCroissance à Zoufftgen

Zoom sur le patrimoine de Moulins-lès-Metz

Moulins-lès-Metz est une commune de plus de 5 000 habitants, séparée en deux quartiers, à savoir Centre et Saint-Pierre. La ville possède un beau patrimoine et une riche histoire. Le vieux pont construit au XIVème siècle qui enjambait autrefois la Moselle en constitue un magnifique exemple. Suite à de nombreuses inondations et à un dépôt important … Lire la suiteZoom sur le patrimoine de Moulins-lès-Metz

Le trésor des Templiers en Lorraine ?

Ce n’est pas un poisson d’avril. Plusieurs témoignages apportent des explications à la récente découverte d’un trou dans un champ à Langatte, dans le Pays de Sarrebourg, en Lorraine. Tous crédibles, ceux-ci sont néanmoins bien difficiles à vérifier concrètement. Mais des indices révélés dans les environs laissent penser qu’il existerait bien un réseau de galeries souterraines … Lire la suiteLe trésor des Templiers en Lorraine ?

Bassin Houiller : quelques pistes d’amélioration en attendant le PTU

Dans la perspective du Plateau Technique Unique (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/06/22/amenagement-du-site-du-futur-plateau-unique-hospitalier-de-moselle-est/), le Centre Lorrain des Technologies de la Santé (CLTS) a rendu dans un rapport ses préconisations pour améliorer l’offre existante et proposer des synergies. Rappelons que le secteur de la santé et de l’action sociale est le plus important pourvoyeur d’emplois de Moselle-Est avec 12 % … Lire la suiteBassin Houiller : quelques pistes d’amélioration en attendant le PTU

Traditions : Semaine Sainte en Lorraine germanophone

Dans la partie germanophone de la Lorraine, plus précisément en Moselle-Est, la Semaine Sainte porte le nom de Karwoche, qui vient du vieil allemand « Kara » qui signifie gémissement, tristesse et affliction. Cette semaine particulière dans le calendrier religieux commence le dimanche de la Passion du Seigneur et prend fin à Pâques. On observe cette tradition … Lire la suiteTraditions : Semaine Sainte en Lorraine germanophone

Mancieulles : un quartier pour les séniors

La commune de Mancieulles, dans les environs de Briey, a fait le choix de jolies petites maisons jumelles plain-pied ouvertes sur le parc municipal pour prendre soin de ses personnes âgées en leur proposant des logements neufs et adaptés. Chacune de ces 10 petites maisons, prévues pour maintenir les séniors valides sur la commune, fait … Lire la suiteMancieulles : un quartier pour les séniors

Villerupt : un quartier pour la paix

Un ensemble de 44 logements répartis dans quatre immeubles et une nouvelle voie de circulation ont dernièrement été inaugurés à Villerupt après un an de travaux. Les immeubles ont été baptisés du nom de quatre personnes ayant obtenu un prix Nobel de la paix, à savoir Wangari Muta Maathal, Aung San Suu Kyi, Mère Thérésa … Lire la suiteVillerupt : un quartier pour la paix

Le renouveau de Boulange

La proximité du Luxembourg place Boulange, dans le Pays des Trois Frontières, parmi les communes convoitées par les travailleurs frontaliers. Et le résultat s’en fait ressentir dans la démographie puisque Boulange est passé de 1 776 habitants en 1999 à près de 2 400 aujourd’hui. Outre des terrains constructibles où de nombreux lotissements poussent comme des champignons, … Lire la suiteLe renouveau de Boulange

Réhabilitation du quartier Gérôme à Sarrebourg

La reconfiguration des friches militaires du quartier Gérôme à Sarrebourg a été confiée par la mairie depuis plusieurs mois à une équipe d’architectes. Ces derniers sont chargés d’imaginer et de concevoir un concept d’ « éco-citadelle » du XXIème siècle comportant des petits immeubles locatifs, des commerces, un cinéma et des espaces verts. Les travaux devraient commencer en … Lire la suiteRéhabilitation du quartier Gérôme à Sarrebourg

Nouvelle gendarmerie à Sarreguemines

La première pierre de la nouvelle gendarmerie de Sarreguemines a dernièrement été posée. D’une superficie de 4,5 hectares, les deux nouvelles casernes réuniront la gendarmerie départementale et la gendarmerie mobile, soit 168 militaires et leurs familles. Le complexe comportera les bâtiments de service, l’accueil du public, les locaux techniques, à savoir les garages et les … Lire la suiteNouvelle gendarmerie à Sarreguemines