Meuse : les archives en ligne

La mise en ligne des archives de la Meuse orchestrée par le conseil général début février est un véritable succès. Une réussite absolument méritée au vue du formidable travail réalisé. Les curieux peuvent en effet trouver sur internet un très large éventail de documents, comme les états civils des 425 communes du département, tous accessibles depuis leur premier registre jusqu’en 1902, mais aussi les registres paroissiaux tenus jusqu’en 1793 par les curés et qui préfigurent l’état civil. A noter que le plus ancien de ces registres est celui de Ligny-en-Barois. Il remonte à 1550. Les recensements jusqu’en 1931, les cadastres napoléoniens, les registres matricules militaires, les anciens journaux avec entre autres la collection du Bulletin meusien, ainsi qu’une série de très précieux manuscrits de la bibliothèque bénédictine de Saint-Mihiel sont également consultables en ligne. Le plus ancien de ces célèbres manuscrits, véritables œuvres d’art avec des enluminures, date du IXème siècle. Les archives font en outre mention d’un récit de voyage à Jérusalem écrit au XVIème siècle par le religieux Dom Loupvent.

bibliothquesaintmihiel.jpg
Le site internet meusien se classe par conséquent parmi les plus riches du genre. Sa conception a demandé des années de mise au point, en particulier pour ce qui concerne la numérisation de plus de 2 millions de pages pour les seuls registres de l’état civil, le tout pour un budget qui a dépassé les 100 000 euros. 
Avec celui de la Meuse, les états civils de trois des quatre départements lorrains sont donc aujourd’hui accessibles au grand public directement en ligne, même si celui de la Meurthe-et-Moselle est payant. Cela dit, sa consultation ne revient qu’à 2 euros les 48 heures. Nous n’attendons donc plus que les archives de la Moselle, qui après réflexion, devraient finalement être mises en ligne en 2012. 
(Source : presse régionale)   

Laisser un commentaire