En passant par Gravelotte

N’hésitez pas à faire une halte à Gravelotte, petit village de 700 âmes du haut plateau messin qui regorge de trésors et d’anecdotes. Vous pourrez ainsi admirer l’église Saint-Léonard du XVème siècle, qui a subi les ravages des guerres de 1870-1871 et de 1939-1945 et qui fut reconstruite trois fois. Juste cet édifice se tient la bibliothèque, créée il y a une dizaine d’années, mais qui renferme plus de 7 000 ouvrages. Vous pourrez également vous arrêter au cimetière militaire de la guerre de 1870-1871, où près de 8 000 personnes sont enterrées. Enfin, Gravelotte est connu à travers le monde entier. Ne dit-on pas en effet qu’ « il pleut comme à Gravelotte » ? Ce proverbe ne fait à l’origine pas référence à un quelconque indice pluviométrique, mais bien à la guerre de 1870-1871 et plus précisément à la bataille de Gravelotte qui se déroula le 18 août 1870. Les tirs des troupes françaises et prussiennes firent alors rage dès le lever du soleil. Plusieurs milliers de soldats tombèrent. D’où la fameuse expression qui évoque la pluie de balles et d’obus sur le champ de bataille. Triomphants, les Prussiens prirent ensuite la direction de Metz afin d’en faire le siège. La ville fut ainsi annexée au IIème Reich. Un musée de la guerre fut alors ouvert à Gravelotte en 1875. Après les vicissitudes de l’Histoire, il fut fermé en 2000 par le conseil général de la Moselle, en vue d’une ambitieuse restauration sur 2 000 mètres carrés.

(Source : presse régionale)

Laisser un commentaire