Jarny : un partenariat pour protéger les oiseaux

Le site Natura 2000 de Jarny-Mars-la-Tour, d’une superficie de 8 000 hectares, est l’un des plus vastes du département. Il fait également partie du Parc Naturel Régional de Lorraine. Rappelons que le réseau Natura 2000 est né d’une volonté européenne. Il a pour but de concourir à la conservation à long terme de la richesse écologique. Il entend de même concilier les exigences écologiques des habitats naturels et des espèces, avec les activités économiques, sociales et culturelles. Le site Natura 2000 de Jarny-Mars-la-Tour est reconnu comme l’un des derniers bastions des busards cendrés. Ces rapaces nichent dans les champs de céréales. D’autres oiseaux d’intérêt communautaire vivent dans ce périmètre, comme la cigogne noire, le pic noir, le hibou des marais, le martin-pêcheur d’Europe, le busard des roseaux ou encore la grue cendrée. Il faut savoir que la protection du busard cendré est particulièrement délicate, dans la mesure où les habitudes de nidification de ce rapace posent problème. Cet oiseau migrateur qui fait partie des espèces menacées arrive en Lorraine entre avril et juin. Il niche aussitôt dans les champs de céréales. Malheureusement, l’éclosion des œufs intervient au moment des moissons. Pour protéger ce prédateur, un partenariat pourrait être signé entre les agriculteurs et le comité Natura 2000 afin d’inciter les exploitants à renoncer à moissonner les secteurs où des nids de busards cendrés ont été repérés. A noter que la préservation des haies est aussi importante. Le comité a dans cette optique la volonté de créer des bandes enherbées dans les parcelles pour en faire des refuges à oiseaux pendant les moissons. Enfin, la baisse du recours à la fertilisation, l’ajustement de la période de pâturage du bétail et l’instauration d’une fauche tardive permettraient de protéger les prairies. 

Laisser un commentaire