Le nouveau Master de Renault produit en Lorraine

Renault a dernièrement annoncé que la troisième génération de son véhicule utilitaire Master sera produite « dès cette année et en exclusivité mondiale » dans son usine lorraine de Batilly, près de Briey. La Société des véhicules automobiles de Batilly (SOVAB) a désormais dix années de production devant elle, soit la durée de vie prévue du modèle. Le site lorrain, qui emploie près de 2 400 salariés, devrait arrêter à la fin de l’année la production du Master de seconde génération, fabriqué à plus d’un million d’exemplaires depuis 1997, pour la substituer à celle du nouveau Master dont les commandes sont d’ores et déjà ouvertes. Le véhicule, qui sera proposé dans 45 pays, sera commercialisé en France à compter de la mi-avril. Il sera décliné en trois niveaux de finition avec deux types de transmission, à savoir traction et propulsion, ainsi que trois motorisations diesel (100, 125 et 150 chevaux). Le véhicule sera proposé à partir de 21 500 euros hors-taxes. Renault, qui a investi 151 millions d’euros pour lancer la production à Batilly, a installé une nouvelle ligne de 250 robots sur le site lorrain afin de produire les 350 variantes de son nouvel utilitaire. Le constructeur a choisi de l’industrialiser ici car il s’agit d’un véhicule à forte valeur ajoutée. A noter que le design du Master de troisième génération préfigure les nouvelles orientations stylistiques des fourgons Renault. Il s’agira par ailleurs de la référence en matière de confort sur ce segment avec une ergonomie entièrement retravaillée du poste de conduite et un gain moyen d’un litre de carburant aux 100 km. Le constructeur a également décidé de pousser les feux de l’automatisation avec un taux de robotisation de 85 %. Il a ainsi permis des gains de productivité sensibles au montage, dans la mesure où six heures suffisent pour sortir un véhicule. Rappelons que cet utilitaire, assemblé sur les lignes de la SOVAB, a généré la venue de sous-traitants d’importance, comme l’Italien Emarc du côté d’Argancy, qui fournira notamment des longerons, et l’Espagnol Antolin qui produit les sièges sur son site de Jarny. Enfin, selon Renault, la compétitivité du site lorrain est telle, qu’il n’a rien à envier aux meilleures usines de Nissan au Japon. 

(Source : presse régionale)

4 réflexions au sujet de “Le nouveau Master de Renault produit en Lorraine”

  1. Un an après le lancement du nouveau Master, tous les voyants, ou presque, sont au vert dans l’usine du groupe Renault à Batilly. Avec 500 commandes par jour, l’usine a en effet retrouvé des niveaux presque équivalents à l’année 2006, exercice record avec 123 000 Master assemblés. Et ce n’est sans doute pas fini puisque la direction envisage d’atteindre une production de 614 véhicules par jour d’ici octobre-novembre, ce qui lui permettrait d’atteindre un niveau de production historiquement haut.
    Par ailleurs, la Sovab a réussi un véritable exploit en lançant 350 versions différentes du nouveau Master en l’espace de 16 mois.
    Autant de signaux favorables qui devraient logiquement se concrétiser sur le plan de l’emploi. D’ici quinze jours, la Sovab devrait ainsi officialiser l’embauche de 90 opérateurs supplémentaires en CDI, dont une partie qui travaillait jusque-là en intérim. Les effectifs de l’usine devraient par conséquent se rapprocher des 2 400 salariés en CDI, auxquels il convient d’ajouter 400 personnes détachées d’autres sites Renault et une centaine d’intérimaires. Des chiffres qui témoignent de l’importance de la Sovab dans le tissu socio-économique lorrain.

  2. Aujourd’hui, la SOVAB, à Batilly, demeure le seul site de production pour le Renault Master. Ce dernier reste d’ailleurs le seul utilitaire fabriqué en France. A noter également que près d’un tiers des utilitaires qui sortent des chaînes lorraines arbore l’emblème Nissan ou General Motors (Opel), partenaires de la marque au losange.

  3. La Société des Véhicules Automobiles de Batilly (SOVAB), filiale de Renault, a dernièrement fabriqué son deux millionième utilitaire.
    Implantée depuis 34 ans dans le bassin industriel de Lorraine, première province automobile de France (voir : http://forumdeslorrains.forumactif.com/f63-automobile), l’usine Renault de Batilly bénéficie de la proximité géographique des principaux marchés européens et de la présence de nombreux fabricants de composants automobiles spécifiques.
    L’effectif et la capacité de production de la SOVAB en font l’un des plus importants sites de Renault en France.

  4. Lors du Salon de l’automobile de Bruxelles, Renault a annoncé son intention de commercialiser d’ici à la fin de cette année un Master électrique. Cette déclaration constitue une réelle nouveauté puisque jusqu’à présent le segment électrique concernait uniquement les modèles Twizy, Zoé et Kangoo. Cette nouvelle version du Master, baptisée Master ZE aura une autonomie de 200 km. Elle sera assemblée à la SOVAB. Le véhicule sortira de Batilly sans groupe propulseur pour être équipé de son moteur électrique et de ses batteries chez un carrossier agréé par Renault.
    Le Master ZE est avant tout destiné aux flottes opérant en environnement urbain, ainsi qu’aux collectivités locales. L’utilitaire sera doté d’une batterie de 33 kWh, ainsi que du moteur électrique R75, hérité de Zoé, d’une puissance de 57 kW, soit 76 ch.
    Rappelons qu’avec 2 820 salariés, l’usine SOVAB est le plus important employeur privé de Meurthe-et-Moselle.

Laisser un commentaire