Bitche : un monument en mémoire de l’ex-zone rouge de 1939-1945

Le projet de créer un monument en mémoire de l’ex-zone rouge de la Seconde Guerre Mondiale a été validé dans la cité fortifiée. Rappelons qu’en 1939, 18 villages du Bitcherland ainsi que 3 villages allemands avaient été évacués pour être mis à la disposition des troupes allemandes en vue d’organiser des entraînements grandeur nature à l’attaque et à la défense de villages. Ainsi, jusqu’en 1945, ce qu’on appelle encore aujourd’hui le « Truppenübungsplatz », qui s’étire sur près de 20 000 hectares, était interdit d’accès. Ces évènements sont encore de nos jours mal connus de la population. C’est pourquoi il a été décidé d’élever un tel monument pour en rappeler le souvenir. La stèle en question serait composée d’un appareillage de blocs de grès rose des Vosges, d’une hauteur de 2,40 mètres et d’une largeur de 6 mètres. A noter qu’un éclairage serait incorporé au pavage situé devant le monument. Le tout serait de même complété par un aménagement paysager réalisé par le service municipal des espaces verts de Bitche. La stèle pourrait être implantée au carrefour des rues de Wissembourg et d’Haspelschiedt, soit à l’emplacement de la bordure de l’ancien camp d’entraînement allemand. L’aménagement de ce lieu symbolique devrait revenir à 30 000 euros hors taxe.   

Laisser un commentaire