Pèlerinage de la Saint-Blaise à Metz

Nous souhaitons aujourd’hui vous faire découvrir une tradition religieuse qui se perpétue de génération en génération et qui est encore bien présente en Lorraine, notamment à Metz. Il s’agit des célébrations de la Saint-Blaise. Celles-ci se sont dernièrement déroulées dans la première ville de Lorraine, en l’église Saint-Eucaire, véritable bijou médiévale situé dans le pittoresque quartier Outre-Seille. Depuis de très nombreuses années, ce pèlerinage autour de ce médecin et évêque devenu martyr au IIIème siècle déplace les foules à Metz. Car à la Saint-Blaise, on vient aussi et surtout pour les petits pains. Ils sont ronds et hérissés de légères piques qui symbolisent les dents du peigne à carder ayant servi à supplicier le Saint. Une fois bénis, on leur accorde des vertus protectrices pour la santé, en particulier pour la gorge. Une manifestation à découvrir une fois par an.

1 réflexion au sujet de “Pèlerinage de la Saint-Blaise à Metz”

  1. Chaque année, le pèlerinage de la Saint-Blaise est célébré à Metz en l’église Saint-Eucaire qui possède une relique de ce médecin et évêque martyrisé en 316. Il fut en effet écorché vif à coups de fers à carder. Auparavant, il avait sauvé un enfant de l’étouffement en lui sortant une arête de poisson de la gorge. Les boulangers du quartier Outre-Seille confectionnent et vendent des petits pains briochés qui connaissent un incroyable engouement. Ce pèlerinage draine à Metz plusieurs milliers de pèlerins qui naviguent entre foi et amour de la tradition. La plupart d’entre eux achètent au moins une dizaine de brioches sacrées. Ces dernières ne seront pas mangées mais placées dans une armoire. Elles serviront au besoin à guérir un mal de gorge qui surviendrait pendant l’année.
    Selon la tradition, les petits pains de la Saint-Blaise, s’ils sont bénis, guérissent des maux de gorges et protègent des morsures d‘animaux méchants. En 1661, une confrérie de Saint-Blaise fut fondée à Saint-Eucaire. Elle suscita un énorme élan de ferveur populaire. Les villageois de tout le Pays Messin affluaient en ville dès 4 heures du matin.
    La tradition de la Saint-Blaise reste très vivace dans toute la Moselle, comme à Grostenquin, où plus de 500 personnes ont assisté cette année à la messe célébrée pour l’occasion. La vente des 2 800 petits pains confectionnés par un boulanger de Linstroff, tout comme celle des veilleuses et des bougies, sont destinées à l’entretien de l’église.

Laisser un commentaire