Restauration du pont de la demi-lune à Longwy

Le pont de la demi-lune, qui fait partie intégrante des fortifications Vauban et de la ville neuve de Longwy, classées au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2008/11/07/longwy-veut-soigner-son-image-de-marque/), est entré dans une phase importante de restauration. Les premiers travaux, qui doivent durer un an, comprennent la réfection des piles du pont en béton, mais aussi la mise en lumière du tunnel, du pont et de son entrée. L’affreuse ferraille qui recouvrait étrangement le pont de la demi-lune depuis cinq ans sera également retirée. L’ensemble sera ainsi refait à l’identique dans son allure d’origine. Le pont, avec son pont-levis défensif, retrouvera par conséquent toute sa splendeur et son bois de chêne. A noter enfin que le classement de ce site historique à l’UNESCO a permis au tourisme de la cité des Emaux de progresser de 20 % pour la catégorie « individuels » et de 44 % pour la clientèle de groupes.

pontdemilune.jpg

2 réflexions au sujet de “Restauration du pont de la demi-lune à Longwy”

  1. Longwy poursuit les travaux colossaux sur les remparts Vauban. Après la restauration du pont de la demi-Lune, le déboisement des hauteurs et le tracé de promenades, les maîtres d’œuvre se sont dernièrement attaqués aux 70 brèches qui défigurent l’édifice. Il faudra 4 ans pour les combler. Ces travaux représentent un investissement de 2,2 millions d’euros.

  2. Un coup de pelle mécanique entrepris lors de fouilles a dernièrement mis au jour à Longwy un mur de 20 mètres de long datant du XVIIème siècle qui forme une contrescarpe des remparts Vauban, aujourd’hui classées au patrimoine mondial de l’humanité. A vrai dire ce n’est guère une surprise puisque les HLM de l’avenue du 8 mai 1945 ont très intelligemment été construits en 1970 sur des vestiges de l’époque (faut quand même vraiment être con !).
    Un centre médico-social d’une surface de 1 500 mètres carrés doit être prochainement construit, histoire de confirmer les conneries et les errements du passé. L’Etat français doit à présent accorder ou non le permis de construire, si possible avec discernement, mais ça …

Laisser un commentaire