La Lorraine à nouveau méprisée !

First Solar ne s’implantera pas en Lorraine. Tel est le constat, lucide, implacable. Mais au-delà de l’immense déception et de la frustration qui peuvent naturellement en résulter, nous avons l’impression que dans le microcosme politique et économique lorrain tout le monde s’en contrefout. Certains voient même dans l’incapacité chronique de savoir promouvoir et défendre la … Lire la suiteLa Lorraine à nouveau méprisée !

A l’origine des traditions de la Saint-Sylvestre

Autour du solstice d’hiver, quatre fêtes ponctuent les jours les plus courts de l’année. Après la Saint Nicolas, Noël, le Nouvel An et l’Epiphanie constituent deux autres évènements marquant de la saison. Etudions plus en détail la Saint-Sylvestre, issue d’une très longue histoire. Le 21 décembre est le jour le plus court de l’année. Au … Lire la suiteA l’origine des traditions de la Saint-Sylvestre

Une filière bio-thérapeutique en Lorraine ?

En moins de six mois, l’Agence de Mobilisation Economique (AME) a réussi à finaliser un projet de qualité et à forte valeur ajoutée, qui devrait faire émerger des emplois de haut niveau en Lorraine. Bioprolor a ainsi été retenu parmi une dizaine de projets suite à un appel d’offres lancé par l’AME dans le domaine … Lire la suiteUne filière bio-thérapeutique en Lorraine ?

Le parc animalier de Sainte-Croix toujours plus haut !

A la veille de son trentième anniversaire et avec 214 835 visiteurs enregistrés la saison passée, le parc animalier de Sainte-Croix, à Rhodes, dans le Pays de Sarrebourg, a pout la première fois de son histoire dépassé la barre symbolique des 200 000 visiteurs. Ce magnifique résultat ouvre de nouvelles perspectives de développement. Le parc a ainsi … Lire la suiteLe parc animalier de Sainte-Croix toujours plus haut !

Hayange-Florange oublié de Bruxelles

Bruxelles soutiendra pour un milliard d’euros six projets de captage-stockage de CO2. Mais le dossier de Hayange-Florange, seul projet de l’industrie sidérurgique dans ce domaine (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/12/10/pour-le-captage-du-co2-a-florange/) n’a pas été retenu dans le cadre du plan de relance de l’Union européenne, contrairement à six sites pionniers qui concernent essentiellement des centrales thermiques à charbon, dont … Lire la suiteHayange-Florange oublié de Bruxelles

Un Centre Mondial pour la Paix à Verdun

Le contraste est saisissant pour cette charmante cité des bords de Meuse, dont l’image reste constamment associée dans la conscience populaire à la guerre et à ses horreurs. Les panneaux touristiques se multiplient à l’approche de cette ville martyr à l’histoire millénaire, signalant ça et là les champs de bataille, un mémorial, des forts ou … Lire la suiteUn Centre Mondial pour la Paix à Verdun

Encore trop de pigeons à Saint-Avold

Il y a deux et afin de limiter les nuisances engendrées par la prolifération des pigeons au centre-ville, Saint-Avold avait aménagé un pigeonnier dans les combles de l’ancien Centre d’Information et d’Orientation (CIO), comportant 8 cases de reproduction, des alvéoles, des perchoirs et une piste d’envol. Un employé communal surveille depuis attentivement les œufs. Dans … Lire la suiteEncore trop de pigeons à Saint-Avold

Inaugurations en série et respect de l’environnement à Reyersviller

Reyersviller, charmante commune mosellane de moins de 400 habitants, a dernièrement inauguré son nouveau columbarium, auquel sera prochainement ajoutée une stèle centrale. Une extension serait paraît-il déjà envisagée. De même, le paisible bourg a également célébré la réalisation de sa place des Fêtes, de sa chaufferie au bois qui alimente la mairie, les logements communaux … Lire la suiteInaugurations en série et respect de l’environnement à Reyersviller

Les élus mettent le TFOC en danger !

Le 10 décembre, le dernier conseil de l’agglomération de Thionville – Portes de France a honteusement décidé de suspendre la subvention qu’il devait verser au club de volley féminin de Ligue A de Terville-Florange. Les élus ont ainsi invoqué l’excuse bidon des incertitudes financières pesant sur le club pour repousser la subvention qu’ils devaient normalement … Lire la suiteLes élus mettent le TFOC en danger !

Quand mines et gaz ne font pas bon ménage

Deux faits d’actualité nous ont récemment interpellés, notamment en ce qui concerne leur gestion et leur communication par rapport à la population locale. Il s’agit ainsi des remontées de gaz mystérieuses qui surviennent régulièrement à Cocheren (Moselle) et des dégâts miniers constatés à Angevillers (57) et Rochonvillers (57). Faisons donc un point sur la situation.  … Lire la suiteQuand mines et gaz ne font pas bon ménage

Une saison touristique 2009 mitigée en Lorraine

La saison 2009 a été marquée par les difficultés de l’hôtellerie traditionnelle lorraine, en recul de 3,5 %, mais aussi par la très bonne performance de l’hébergement de plein air, en hausse de 10,2 %. La crise est ainsi passée par-là.  Ce n’est donc pas un hasard si l’hôtellerie classée tourisme a enregistré une telle … Lire la suiteUne saison touristique 2009 mitigée en Lorraine

Esthétique des pôles et testament des glaces à Metz

L’Arctique et l’Antarctique, si proches, si loin, deux pôles à explorer qui s’attirent et se repoussent à la manière des aimants. Devant un tel spectacle, le voyageur solitaire des mers ne peut que se heurter au monochrome blanc de la banquise, abandonner ses espoirs et ses désespoirs. Ce magnétisme d’un nouveau genre fait l’objet d’une … Lire la suiteEsthétique des pôles et testament des glaces à Metz

Projet touristique d’envergure au château de Lunéville

Le conseil général de la Meurthe-et-Moselle a récemment adopté un projet de développement culturel et touristique d’envergure pour le château de Lunéville. A terme, le dernier palais des Ducs de Lorraine devrait accueillir un parcours muséographique autour de la vie de cour. Un Institut de l’histoire culturelle européenne devrait de même s’y installer. Les jardins … Lire la suiteProjet touristique d’envergure au château de Lunéville

Le Musée du costume militaire de Thiaucourt

Unique en Lorraine, le musée du costume militaire de Thiaucourt, dans la Meuse, propose au visiteur de parcourir un demi-siècle d’histoire. Les collections couvrent en effet la période 1900-1950. Plus d’une centaine de mannequins portent des tenues et des uniformes d’époque. Un fabuleux voyage dans le temps et l’apparence lors des combats. La visite commence … Lire la suiteLe Musée du costume militaire de Thiaucourt

Une nouvelle halte-garderie à Phalsbourg

Un nouveau service d’accueil pour la petite enfance est actuellement en projet à Phalsbourg. Baptisé « Lé P’tipatoux », ce dernier concerne en effet la création d’une halte-garderie privée d’une capacité d’accueil de 21 enfants. L’ouverture de la structure est programmée pour le premier semestre 2010. L’investissement se monte à 282 000 euros. 5 personnes devraient être … Lire la suiteUne nouvelle halte-garderie à Phalsbourg

Pour l’arbre du Kaiser

Il ne reste plus grand chose du champ de course de l’époque du Kaiser Guillaume II à Longeville-lès-Metz, si ce n’est des gravures, des écuries, le tableau d’affichage au siège du Kayak Club de Metz, ainsi qu’un fameux peuplier que la ville entend préserver, protéger et mettre en valeur. Il faut dire qu’il ne passe … Lire la suitePour l’arbre du Kaiser

Flammenküche géante à Puttelange-aux-Lacs

Des animations organisées durant tout le mois de décembre ont permis d’animer Puttelange-aux-Lacs durant cette période de fêtes de fin d’année. Une des manifestations insolites les plus phares fut dernièrement la tentative de réaliser la plus grande flamm du monde. Pour cela, il a fallu monter un four de 50 mètres carrés sur la place du … Lire la suiteFlammenküche géante à Puttelange-aux-Lacs

Déchets nucléaires : Bonnet de retour à la raison

Les BLE tiennent à féliciter le conseil municipal de la commune de Bonnet, dans la Meuse, pour s’être prononcé à l’unanimité contre le projet d’enfouissement de déchets radioactifs sur le site de Bure. Une telle décision, même tardive, nous apparaît en effet courageuse et exemplaire. Les BLE invitent de même l’ensemble des 33 communes situées … Lire la suiteDéchets nucléaires : Bonnet de retour à la raison

Ouverture des stations de ski en Lorraine

Dans les Vosges, après La Bresse, les stations de Gérardmer et de Ventron ont dernièrement ouvert leur domaine skiable. 

A Ventron, les 83 chambres au pied des pistes ont été prises d’assaut. Il faut dire que tout le massif sort d’une excellente saison 2008-2009, si bien que les gens ont réservé tôt. Et ils ont eu raison, vu la neige qui est arrivée pour ces fêtes de fin d’année. On retrouve le même engouement à Gérardmer. La station de la « Perle des Vosges », a également ouvert ses pistes. Rappelons que la saison dernière le domaine, ouvert le 30 novembre, avait fermé … le 4 avril. A La Bresse, ce sont 14 millions d’euros qui ont été investis afin d’améliorer l’accueil au pied des pistes (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/12/15/investissements-dans-lor-blanc-des-vosges/) et 2,8 millions d’euros dans le but de perfectionner les remontées mécaniques. Ainsi, le premier domaine skiable des Vosges s’apprête à jouer dans la cour des grands. Le bâtiment du Slalom, vieux de 40 ans, a été rasé et reconstruit en l’espace de 8 mois sur plus de 10 000 mètres carrés. Il comprend notamment un espace de location de ski de 900 mètres carrés, une cafétéria, dont le concept a été revu, ainsi qu’une terrasse de près de 400 mètres carrés. Un complexe chaleureux tout en pierre et bois, inspiré de l’architecture des fermes vosgiennes. Près d’une cinquantaine d’appartements occuperont bientôt le second étage du bâtiment. Ils seront en effet opérationnels la saison prochaine. Mais déjà 80 autres sont en projet. Ces derniers devraient être terminés dans deux ans au plus tard. Avec une plus grande capacité d’hébergement, la station devrait pouvoir améliorer sa fréquentation en semaine. Elle poursuit en tout cas l’objectif de réaliser un village au pied des pistes. A noter que le bas de ces dernières a également été revu avec la création d’un nouvel espace d’initiation, d’un jardin d’enfants permettant de pratiquer du ski en toute sécurité et d’une nouvelle garderie directement sur le front de neige. Le télésiège d’Artimont et les téléskis école ont de même été déplacés de quelques dizaines de mètres. Une petite piste de liaison a en outre été créée entre Blanchemer et Belle Hutte. L’an dernier, la station avait enregistré 450 000 journées skieurs et réalisé un chiffre d’affaires de 7,5 millions d’euros. Le domaine skiable de Gérardmer, qui emploi 60 personnes, avait quant à lui comptabilisé 235 000 journées skieurs et réalisé un chiffre d’affaires de 4 millions d’euros.

skivosges.jpg 

Lire la suiteOuverture des stations de ski en Lorraine

Nouvelle atteinte au Droit Local en Moselle

Rappelons qu’en Moselle, les médecins privés n’ont pas le droit d’intervenir chez les salariés en arrêt maladie. Pourtant, des entreprises peu scrupuleuses font toujours appel à leurs services, en contradiction avec le Droit Local. Les contre-visites médicales au cours d’un arrêt de travail font ainsi figure de phénomène nouveau observé par les syndicats mosellans auprès … Lire la suiteNouvelle atteinte au Droit Local en Moselle

Pas de « Sangatte » en Lorraine !

Les commerçants de Mont-Saint-Martin, dans le Pays-Haut, n’en peuvent plus. Vols, menaces de mort, insécurité, la situation a assez duré. Impossible de travailler et de vivre dans des conditions pareilles. Depuis plus de 20 mois, ils sont victimes de vols, d’agressions verbales et parfois physiques de ressortissants roumains installés sur le camp de fortune de … Lire la suitePas de « Sangatte » en Lorraine !

L’Histoire toujours vivante à Verny

Aux portes de l’agglomération messine, Verny, avec son passé rural et ses 1 000 ans d’Histoire, mérite bien son surnom de « ville à la campagne ». Verny ne manque ainsi pas de curiosités, pour le plus grand bonheur de ses 1 995 habitants. La ville a par exemple connu deux châteaux. Le premier, dont on ignore encore la date de construction, a malheureusement été détruit par les troupes suédoises, alliées des Français, en 1635, au cours de la guerre Trente ans. Aujourd’hui, il n’en reste plus qu’un pan de mur en pierre. Le second château a été construit par les seigneurs De Feriet. Certains éléments, comme trois tours et des dépendances, dont un magnifique pigeonnier, sont encore visibles depuis le parc de trois hectares. Deux bâtiments ont été rénovés afin d’accueillir des entreprises. 

Verny possède également une fontaine fortifiée. Pendant l’annexion allemande, elle servait de bloc de défense camouflé par une façade décorative. Elle était en outre un des éléments d’un plan d’ensemble comprenant les blocs de défenses situés en face de la mairie, près du pont en face de la gare de Pommérieux et de trois autres blocs protégeant la route de Nomeny. Les soldats se cachaient derrière pour avoir la rue en ligne de mire. Ils pouvaient de cette façon surveiller la traversée de la ville et le carrefour d’accès en provenance de Metz. La fontaine a fait partie des travaux de fortifications réalisés à partir de 1914 par les Allemands, afin de compléter les forts et autres ouvrages défensifs présents sur l’espace lorrain.

 fortdeverny.jpgfortdevernytourelle.jpgfortdevernydortoirs.jpg

Le Fort de Verny est un site incontournable de la commune (Crédits photos : Groupe BLE Lorraine)

Lire la suiteL’Histoire toujours vivante à Verny

Premières assises du fret ferroviaire de Lorraine à Forbach

Les premières assises du fret ferroviaire de Lorraine se sont dernièrement déroulées à Forbach, avec pour objectif de développer le fret de proximité. A cette occasion, les différents acteurs avaient été conviés, à savoir transporteurs, chargeurs, délégués syndicaux et responsables de la SNCF pour ne citer qu’eux.  Il faut dire que le thème, au centre … Lire la suitePremières assises du fret ferroviaire de Lorraine à Forbach

Un caviar pour la Lorraine

La confiture de groseille épépinée à la plume d’oie est une grande spécialité de la ville de Bar-le-Duc depuis 1344. Le « caviar lorrain » a séduit les plus grands, dont la reine Marie Stuart, Raymond Poincaré et le réalisateur Alfred Hitchcock. Exporté aux Etats-Unis, au Japon ou encore en Russie, il est l’un des plus fiers … Lire la suiteUn caviar pour la Lorraine

Nancy : l’hôtel de ville se pare de panneaux

250 mètres carrés de capteurs photovoltaïques vont prochainement être posés sur le toit de l’hôtel de ville de la cité ducale, côté Sud. Le montant de l’opération s’élève à 250 000 euros. Malgré le fait que le bâtiment se trouve dans un secteur sauvegardé et classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, il ne devrait pas … Lire la suiteNancy : l’hôtel de ville se pare de panneaux

De nouvelles casernes à Sarreguemines

Il est bien vrai que l’idée de construire de nouvelles casernes au moment où le gouvernement de Paris envisageait de supprimer plusieurs escadrons de gendarmerie, dont celui de Sarreguemines, paraissait complètement absurde et contradictoire. Mais maintenant que la saignée des iniques et odieuses restructurations militaires a finalement épargné ce coin de Lorraine, tout a changé, … Lire la suiteDe nouvelles casernes à Sarreguemines

Investissement et création d’emploi à Saint-Ail

La Compagnie d’Affrètement et de Transports (CAT) mène actuellement un vaste projet d’extension de sa plateforme logistique sur la zone de Batilly-Saint-Ail, dans le but de développer son centre dédié à l’automobile. Pour cela, 14 hectares de terrain ont été acquis. Cet investissement de trois millions d’euros permettra, dans un premier temps, de créer 15 … Lire la suiteInvestissement et création d’emploi à Saint-Ail

Question de priorité

Le conseil régional de Lorraine dépense chaque année 600 000 euros afin d’aider des pays pauvres à se développer. Or, même si ce geste peut paraître louable, ce n’est en aucun cas aux collectivités locales de s’occuper de telles relations internationales. En effet, la vocation du conseil régional de Lorraine est d’agir au plus près de la vie des citoyens. Il ne s’agit absolument pas de ne pas être généreux, ni d’une quelconque forme de médisance, mais, déjà que le budget de la Lorraine n’arrive pas à couvrir l’ensemble de ses dépenses et que l’Etat français se désengage de plus en plus de ses domaines de compétence, sans pour autant allouer derrière les sommes nécessaires aux différentes collectivités locales, nous ne pouvons plus nous permettre d’octroyer de tels montants à des pays en voie de développement. Cela revient ainsi à se priver de ressources financières non négligeables, alors que la situation économique de la Lorraine est dramatique du fait de la crise économique. Il conviendrait donc plutôt d’investir en Lorraine et de soutenir des projets et des initiatives locales comme la mise en valeur du patrimoine historique, la restauration de monuments, l’aide à la reconstruction de villes et de châteaux détruits, le développement durable ou encore l’économie d’énergie. 
Pire, chaque mois des subventions à des pays qui n’appartiennent pas à la liste du dispositif « solidarité internationale », comme aujourd’hui la Colombie et Madagascar, sont votées, alors même que nombre de nos compatriotes souffrent. Un véritable non-sens. Il faut que nous soyons plus malins, rationnels et surtout plus pragmatiques. Il en va de l’intérêt de la Lorraine et des Lorrains. La Lorraine ne peut pas guérir toute la misère du monde ! 

Lire la suiteQuestion de priorité

Symbolisme à la collégiale de Munster

Dans le Pays du Saulnois, la célèbre collégiale Saint-Nicolas de Munster constitue l’un des fleurons du fabuleux patrimoine lorrain. Il faut dire que les dimensions de l’édifice religieux, qui semble sortir de nulle part en pleine campagne, sont impressionnantes. Ainsi, ses deux flèches culminent à 73 mètres de hauteur. Il existe d’ailleurs, pour l’anecdote, une … Lire la suiteSymbolisme à la collégiale de Munster

Poste frontière de Zoufftgen : un anachronisme qui dure

A l’heure où l’Union Européenne est aujourd’hui une réalité bien physique et concrète, notamment pour ce qui est de la libre circulation des hommes et des marchandises, le poste de l’ancienne frontière de Zouffgen, entre la Lorraine et le Luxembourg, fait véritablement figure d’anachronisme, pour ne pas dire de parodie. Ce vestige folklorique de l’Europe … Lire la suitePoste frontière de Zoufftgen : un anachronisme qui dure

Lunéville : la chapelle du château retrouve sa splendeur

Après le terrible incendie du 2 janvier 2003, le château de Lunéville renaît petit à petit de ses cendres. Pour preuve, la chapelle, qui est au cœur du projet de restauration, aura retrouvé toute sa splendeur originelle le 16 septembre 2010 (voir : http://www.obiwi.fr/voyage-decouvertes/carnets-de-route/82274-luneville-la-chapelle-refait-surface?v=e756a353ed6c4e3f50662c417b55accd), un évènement que la ville célèbrera avec faste. Son inauguration devrait ainsi … Lire la suiteLunéville : la chapelle du château retrouve sa splendeur

Investissements de Corus Rail à Hayange : c’est officiel

Après la signature d’un contrat de 350 millions d’euros avec Réseau Ferré de France (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/10/18/sarkozy-en-moselle-un-retour-mais-rien-de-neuf/ et http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/01/29/investissement-chez-corus-rail-a-hayange/), Corus a dernièrement annoncé officiellement un investissement de 35 millions d’euros dans son usine de production de rails à Hayange. Cette mesure devrait ainsi permettre d’installer dans la vallée de la Fensch les technologies nécessaires pour produire … Lire la suiteInvestissements de Corus Rail à Hayange : c’est officiel

Des trolleybus en site propre à Nancy

La communauté urbaine du Grand Nancy a dernièrement choisi pour sa deuxième nouvelle ligne de transports en commun une technologie moins aléatoire que celle de son tram sur pneus. Des trolleybus, dont l’arrivée aux stations sera assurée par un système de guidage optique, devraient ainsi parcourir les rues de la cité ducale en 2012. Une … Lire la suiteDes trolleybus en site propre à Nancy

Festival du Film Fantastique : Gérardmer remet ça !

Les tracasseries budgétaires résolues, le Festival du Film Fantastique de Gérardmer aura bien lieu. Et c’est tant mieux pour se rendez-vous devenu incontournable. Maintenant place à la préparation de la 17ème édition qui se déroulera du 27 au 31 janvier dans la Perle des Vosges. Le thème de la rétrospective sera cette fois-ci consacré au … Lire la suiteFestival du Film Fantastique : Gérardmer remet ça !

Les réflexions se poursuivent autour du projet Grand Fare

Codic, le promoteur belge du complexe commercial et de loisirs situé sur le plateau de Farébersviller, en Moselle-Est, prend le temps de redéfinir son projet, quelques mois après son refus par la commission nationale d’aménagement commerciale. Rappelons que le projet Grand Fare, qui comprend un hypermarché Carrefour de 8 000 mètres carrés assorti d’une cinquantaine … Lire la suiteLes réflexions se poursuivent autour du projet Grand Fare

La reconversion de Moyeuvre-Grande

Située en plein cœur de la vallée de l’Orne, la ville de Moyeuvre-Grande est entourée de magnifiques forêts d’une superficie de près de 400 hectares. Nichée à plus de 175 mètres d’altitude, la commune offre de remarquables points de vue du haut des plateaux du Tréhémont et de Froidcul. Ce dernier s’élevant à plus de 300 mètres. Cœur historique de la sidérurgie lorraine en raison de l’ancienneté de ses mines et de ses forges, Moyeuvre-Grande a connu son apogée au milieu du XXème siècle. Depuis la fermeture des mines en 1993, la ville, aujourd’hui peuplée de 8 357 habitants, a entamé une profonde reconversion en se tournant vers l’avenir et le développement durable. Une véritable reconquête urbaine et démographique … 

Le travail du fer remonte à la nuit des temps dans la vallée de l’Orne. Le site de Froidcul, où vivent de nos jours  3 000 personnes, était déjà occupé au Néolithique, même si la première trace de son nom apparaît dans les textes au XIIème siècle. Les archives laissent d’ailleurs à penser que ce nom bien curieux désignerait de mauvais terrains, c’est-à-dire non cultivables. Deux types de minerais étaient recherchés à Moyeuvre-Grande, à savoir la minette, connue pour sa faible teneur en fer et sa haute teneur en phosphore, ainsi que le fer fort, quant à lui très riche. Pendant des siècles, l’exploitation s’est faite à flanc de coteau. En 1323, Edouard Ier, Comte de Bar, fit installer une forge hydraulique dans la localité. Ce fut de même en 1565 que la « vieille mine » ouvrit ses portes. En 1877, Thomas et Gilcrist réussirent à développer le procédé de déphosphorisation par le vent, afin de donner de la qualité à la minette. Ceci contribua fortement à l’enrichissement de la ville. La famille De Wendel y avait alors de nombreuses propriétés et exploitations. Mais les biens de cette puissante dynastie furent spoliés au cours de la Seconde Guerre Mondiale par les Nazis. Les forges et les mines de Moyeuvre furent ainsi placées sous la direction d’Hermann Goering. C’est seulement au milieu du XXème siècle que la ville connut son apogée. 440 190 tonnes d’acier furent produites en 1960. Quelques années plus tard, le déclin des mines commença à sonner. La dernière exploitation de Moyeuvre ferma ses portes en 1993, mettant ainsi fin à une formidable aventure. Une dérouleuse en évoque encore l’épopée au centre-ville.

Lire la suiteLa reconversion de Moyeuvre-Grande

La Lorraine leader dans l’aviron

Avec deux clubs classés parmi les meilleurs de France, la Lorraine fait figure de véritable locomotive dans l’aviron. Ainsi, le Cercle Nautique Verdunois (CNV), avec ses 300 membres et sa cinquantaine de bateaux, est une référence historique de la discipline olympique. Le CNV occupe encore cette année, comme en 2008, la première place du classement masculin … Lire la suiteLa Lorraine leader dans l’aviron

Géothermie : deux zones pilotes en Lorraine

Deux zones pilotes ont été choisies en Lorraine afin d’exploiter leur potentiel géothermique. Il s’agit des anciennes mines de Freyming-Merlebach et de Forbach. La première dispose en effet, à 1 250 mètres de profondeur, d’un réservoir d’eau de 40 millions de mètres cube, tandis que la seconde en contient un autre de 18 millions de … Lire la suiteGéothermie : deux zones pilotes en Lorraine

Toujours plus de fleurs en Moselle

Avec 330 communes inscrites au concours national des villes et villages fleuris, soit une sur deux, et 133 labellisées « Ville ou Village fleuri », contre 131 en 2008, le fleurissement de la Moselle n’est plus à démontrer. L’obtention d’une quatrième fleur pour Sarreguemines est une véritable cerise sur le gâteau (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/11/13/4-fleurs-pour-sarreguemines/). La cité des faïences … Lire la suiteToujours plus de fleurs en Moselle

Investissement dans la filière sel de Varangéville

Alors que la Compagnie des salins du midi et des salines de l’Est a vécu une année 2008 catastrophique, qui s’est d’ailleurs soldé par un plan social, elle a décidé de réagir en investissant 50 millions d’euros sur cinq ans, afin de moderniser le site lorrain de Varangéville. Ce dernier verra ainsi l’arrivée d’un nouveau … Lire la suiteInvestissement dans la filière sel de Varangéville

L’ampleur du phénomène transfrontalier

Alors que le phénomène transfrontalier a dernièrement fait l’objet d’un colloque important à Metz, l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE) a pu pour la première fois mettre la main sur le fichier de l’Inspection Générale de la Sécurité Sociale (IGSS) du Luxembourg. Auparavant les statisticiens lorrains ne disposaient que de données … Lire la suiteL’ampleur du phénomène transfrontalier

Conférence scientifique mondiale à Nancy

Plus de 1 000 chercheurs sont attendus en Lorraine au congrès mondial de logique, de méthodologie et de philosophie des sciences, qui se déroulera à Nancy du 19 au 26 juillet 2011. Le thème de cette manifestation, qui existe depuis 1960 et qui se déroule tous les quatre ans, portera sur « la logique et les … Lire la suiteConférence scientifique mondiale à Nancy

Mise en service de la nouvelle ligne Thionville-Belval-Longwy

Depuis le temps que les Lorrains l’attendaient, la nouvelle liaison ferroviaire Thionville-Belval-Longwy a dernièrement été inaugurée. Elle faisait en effet partie des grands projets transfrontaliers définis dans un schéma commun à la Lorraine et au Grand-duché du Luxembourg. Une partie des dizaines de milliers de frontaliers pourront désormais rejoindre directement, en une demi-heure et en … Lire la suiteMise en service de la nouvelle ligne Thionville-Belval-Longwy

Forage à Folschviller

Après des prospections dans le Pays du Saulnois (voir dans les archives de la rubrique « En bref »), la société australienne European Gas Limited a dernièrement lancé une seconde phase de recherche gaz à Folschviller, afin de déterminer si le sous-sol abrite une réserve de gaz de couche exploitable. La première phase de tests a conclu … Lire la suiteForage à Folschviller

Un contournement et un viaduc à repenser

La route nationale 52 dessine un contournement de Longwy, qui a certes le mérite d’exister depuis une vingtaine d’années, mais qui s’avère franchement peu satisfaisant en raison de l’augmentation continuelle du trafic. La RN 52, qui est en réalité un prolongement de l’autoroute A 30 depuis Hayange, permet de relier une partie de la Lorraine à la Belgique et au Luxembourg. Un itinéraire où l’automobiliste doit constamment jongler entre les quatre, trois ou deux voies de circulation et où la vitesse oscille logiquement entre 70 et 110 km/h. Tout cela sans compter un viaduc de Piedmont qui a mal vieilli et qui devra subir une cure de jouvence. Un contournement par ailleurs dangereux, théâtre de plusieurs accidents mortels ces six dernières années. Par conséquent et en toute logique, il faudrait modifier de manière substantielle cette route, afin de fluidifier la circulation et d’augmenter la sécurité de ses usagers. Le problème, c’est que rien, mais alors absolument rien, n’est prévu par Paris. Il faudrait déjà, avant que des investissements importants comme le doublement des viaducs ou le passage à 2X2 voies soient lancés, que des études préalables soient menées. Si cette perspective reste envisageable d’ici à 2014, rien de concret ne semble malheureusement aller dans ce sens, c’est-à-dire vers une modernisation de l’itinéraire actuel. En attendant, le temps passe et la sécurité des automobilistes et des riverains est en péril.   

Lire la suiteUn contournement et un viaduc à repenser

Le jean chauffant est vosgien

Le tissu thermo-régulateur, fabriqué par une entreprise vosgienne basée à Gérardmer, s’est dernièrement fait remarquer au salon Denim à Paris. Ce textile, développé pour les vêtements de montagne ou autres sports actifs, se transpose de plus en plus au vêtement de ville. Le vêtement chauffe en profondeur. En réalité, cela ressemble plus à la chaleur … Lire la suiteLe jean chauffant est vosgien

La réorganisation de France 3 ne passe pas en Lorraine

Les BLE ne peuvent que montrer leur colère et leur exaspération face à la réforme de la télévision publique française, en particulier de France 3 et de ses émissions régionales. Cette mesure va en effet complètement à l’encontre des intérêts de la Lorraine et des Lorrains, qui vont beaucoup plus y perdre qu’y gagner. La … Lire la suiteLa réorganisation de France 3 ne passe pas en Lorraine

Des centaines d’hectares de friches militaires à reconvertir

Les conséquences des iniques et odieuses restructurations militaires mettront du temps à être effacées dans l’agglomération messine. Même s’ils seront a priori cédés à l’euro symbolique aux différentes collectivités territoriales au cours des deux prochaines années, les centaines d’hectares de terrains militaires, mais aussi les casernes et les hôtels laissés vacants, seront à reconvertir (voir également : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/03/11/la-bombe-a-retardement-fonciere/). 
Les 378 hectares de la base aérienne 128 de Metz-Frescaty pourraient trouver une nouvelle destinée avec la création d’une éco-cité, dont le projet a dernièrement décroché un label environnemental (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/11/07/les-villes-de-lorraine-misent-sur-le-developpement-durable/). Mais il n’y a encore pour l’instant rien de concret. Une ferme photovoltaïque de l’UEM (Usine d’Electricité de Metz) pourrait également y voir le jour. Toujours est-il que l’ensemble du projet se fera sur 20 ou 30 ans et concernera des milliers d’habitants. La plaie encore fumante n’est donc pas prête d’être refermée. 

Lire la suiteDes centaines d’hectares de friches militaires à reconvertir

Smart : le rocher qui cache la forêt ?

A quelques jours de la livraison de ses premiers exemplaires à Berlin, la Smart électrique a choisi les rues de Monaco pour se faire remarquer. Une véritable vitrine pour le monde entier. La marque mise sur l’élan écologique, alors que les ventes de la Fortwo sont en baisse de 13 % et que les salariés de l’usine de Hambach en Moselle vont connaître dès janvier leurs premiers jours de chômage partiel, pour se relancer.http://memorix.sdv.fr/5/www.republicain-lorrain.fr/infos/france-et-monde_articles/869162302/Position1/SDV_RL/default/empty.gif/554832734e306e4a52724141436f7337? 

La marque automobile Smart, qui appartient au groupe Daimler, a dernièrement annoncé la signature d’un accord avec la principauté de Monaco, afin de développer la « mobilité zéro émission de CO2 ». Dix Smart électriques équiperont ainsi les services publics monégasques au printemps prochain, notamment la poste, les télécommunications et des sociétés concessionnaires de service public de la principauté. Ce partenariat avec le rocher s’inscrit dans un projet de déploiement mondial de la Smart électrique, qui prévoit que 1 000 voitures seront utilisées en usage quotidien dans des grandes villes d’Europe et d’Amérique du Nord (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/11/22/lancement-de-la-production-de-la-smart-electrique-a-hambach/).

smart.bmp

Lire la suiteSmart : le rocher qui cache la forêt ?

Noël et fête de la lumière à Forbach

Alors que la féérie des fêtes de fin d’année a déjà débuté au pied du Schlossberg avec le traditionnel marché de Noël, la folklorique course des pères Noël, les exposants du Burghof et l’impressionnante crèche vivante, une autre manifestation typique s’est dernièrement déroulée dans les rues de Forbach, à savoir le défilé de la Sainte … Lire la suiteNoël et fête de la lumière à Forbach

La Lorraine, notre signature

« La Lorraine, notre signature », derrière ce label se cachent 37 entreprises agroalimentaires de notre pays qui confectionnent une gamme de plus de 350 produits agréés, que ce soient des fruits, des légumes, mais aussi de la charcuterie, du fromage, de l’épicerie et des surgelés. On retrouve par exemple les fromageries de Blâmont, basées à Ludres, … Lire la suiteLa Lorraine, notre signature

Investissements dans l’or blanc des Vosges

A La Bresse, une toute nouvelle structure de 10 000 mètres carrés a remplacé l’ancien bâtiment du Slalom. Restaurants, locations de matériel, jardin d’enfants, … attendent désormais les skieurs, à côté d’un front de neige flambant neuf et tout en bois des Vosges. L’investissement, d’un montant de 32 millions d’euros, a en outre permis de … Lire la suiteInvestissements dans l’or blanc des Vosges

Du foie gras lorrain pour Noël !

Cette année, ce ne sont pas moins de 200 foies gras qui seront produits dans une exploitation de Bibiche (oui, c’est bien la douce appellation de cette charmante commune de Moselle). Mais aussi rillettes, magrets, terrines et autres spécialités locales. Il faut dire que cet élevage avicole s’occupe, au moment le plus fort de l’année, … Lire la suiteDu foie gras lorrain pour Noël !

Une maison d’accueil spécialisée à Rohrbach-lès-Bitche

La première pierre de l’espace Handas, qui deviendra une maison d’accueil spécialisée pour personnes polyhandicapées, a dernièrement été posée à Rohrbach-lès-Bitche. D’une surface de 3 045 mètres carrés et d’une capacité de 40 lits, le projet, qui dormait dans les cartons depuis des années, a enfin trouvé une concrétisation. Le tout, pour un montant qui … Lire la suiteUne maison d’accueil spécialisée à Rohrbach-lès-Bitche

Le trésor du siècle restera en Lorraine !

Les 31 pièces exceptionnelles d’orfèvrerie en vermeil datant de la Renaissance qui constituent le trésor de Pouilly-sur-Meuse ne seront finalement plus mises en vente aux enchères par la société Sotheby’s (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/11/05/le-tresor-de-pouilly-sur-meuse-ira-au-musee-lorrain-de-nancy/) comme nous vous l’avions précédemment indiqué, puisqu’elles ont été acquises par le Musée Lorrain de Nancy grâce au concours d’une société savante et … Lire la suiteLe trésor du siècle restera en Lorraine !

Premières conclusions sur l’accident de Carling

Après l’explosion d’un surchauffeur du vapocraqueur numéro 1, survenue le 15 juillet dernier sur la plateforme pétrochimique de Carling-Saint-Avold, qui a fait deux morts et sept blessés, des enquêtes judiciaires et internes avaient été ouvertes (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/07/19/enquete-sur-lexplosion-meurtriere-de-carling/). Le rapport interne, réalisé par le Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT) de Total … Lire la suitePremières conclusions sur l’accident de Carling

Emplois publics pour compenser les restructurations militaires à Metz : le compte est bon ?

Au final, il se pourrait que les effectifs des services publics transférés à Metz, afin de compenser les iniques et odieuses restructurations militaires, dépassent le nombre des 1 500 fonctionnaires promis par le président français. Cela dit, comparés à la perte de plus de 5 000 militaires, ces 1 500 emplois apparaissent bien insuffisants.  A priori, les 635 … Lire la suiteEmplois publics pour compenser les restructurations militaires à Metz : le compte est bon ?

Crèche de l’Avent à Saint-Louis-lès-Bitche

Une bien jolie crèche de l’Avent a été réalisée dans l’église de Saint-Louis-lès-Bitche. Occupant toute la partie droite du transept, elle est d’ailleurs l’une des plus imposantes de l’Est mosellan. Sa magnifique forêt de sapins constitue une de ses particularités. Vous y trouverez bien entendu une évocation de la nativité avec une étable, Marie, Joseph, … Lire la suiteCrèche de l’Avent à Saint-Louis-lès-Bitche

Les hauts fourneaux lorrains remis d’appoint

La direction d’ArcelorMittal devrait prochainement entériner, si ce n’est déjà fait, la remise en état au premier semestre 2010 de ses deux hauts fourneaux lorrains sur le site sidérurgique de Hayange-Florange, pour un montant de 2 millions d’euros. Même si seul le P6 fonctionne actuellement, les deux outils ont souffert des arrêts et des allumages … Lire la suiteLes hauts fourneaux lorrains remis d’appoint

Le sapin de Nancy illuminé

Avec l’illumination de son sapin géant des Vosges installé place Stanislas, Nancy a dernièrement mis la note finale à ses décorations pour les fêtes de fin d’année. La ville attendait en effet pour des raisons de sécurité la fin des festivités de la Saint Nicolas pour mettre en place son magnifique arbre de Noël. Les … Lire la suiteLe sapin de Nancy illuminé

Procession en l’honneur de Saint-Nicolas à Yutz

Depuis une dizaine d’années, chaque jeudi suivant la Saint-Nicolas, l’évêque de Myre est célébré à Yutz lors d’un office religieux, suivi d’une retraite aux flambeaux jusqu’au calvaire d’Ellerange. Ainsi, l’église Sainte-Croix de la cité mosellane a une nouvelle fois résonné des chants à la gloire du Saint patron de la Lorraine, les mêmes que ceux … Lire la suiteProcession en l’honneur de Saint-Nicolas à Yutz

Quand le Graoully s’expose aux musées de Metz

Monstre légendaire gravé dans la mémoire collective messine, le Graoully hante encore et toujours notre imaginaire, notre inconscient et nos rêves. « Effigie monstrueuse, ridicule, hideuse et terrible », comme l’écrivait Rabelais en 1552 dans Pantagruel, le dragon messin tué par Saint Clément symbolise le passage du paganisme au christianisme. La légende veut qu’à la fin des … Lire la suiteQuand le Graoully s’expose aux musées de Metz

Le musée des Beaux-arts de Nancy primé

Le musée des Beaux-arts de Nancy a dernièrement reçu le prix « musée pour tous ». Ce dernier distingue une réalisation d’excellence et de bonne pratique en matière d’accessibilité pour les visiteurs handicapés, quel que soit leur handicap, à savoir moteur, visuel, mental ou auditif. Doté d’une enveloppe de 50 000 euros, il récompense des aménagements durables en matière … Lire la suiteLe musée des Beaux-arts de Nancy primé

ONF et gestion de la forêt en Lorraine

L’Office National des Forêts (ONF) gère 585 634 hectares de forêt en Lorraine, pour 1 720 000 mètres cube de bois commercialisés. Notre territoire présente en effet un taux de boisement largement supérieur à la moyenne française. La Lorraine est d’ailleurs la province la plus densément boisée, avec près d’un tiers de sa superficie occupée … Lire la suiteONF et gestion de la forêt en Lorraine

Pour le captage du CO2 à Florange

Alors que les émissions de dioxyde de carbone (CO2) ont fortement augmenté ces vingt dernières années, il apparaît désormais urgent de développer le captage et le stockage du gaz carbonique. Parmi les candidats, le haut fourneau d’ArcelorMittal, à Florange-Hayange, se positionne dans le but d’accueillir cette technologie, appelée captage-stockage de CO2 (CSC). 
La réalisation de ce projet permettrait de relancer dans la course à la compétitivité le site sidérurgique lorrain. Ce dernier, qui porte sur la construction d’un démonstrateur, devrait d’ailleurs être le seul pour toute la filière sidérurgique. Il y aura certes une expérimentation sur le haut fourneau à recyclage gaz d’Eisenhüttenstadt en Allemagne, mais celle-ci sera suivie à l’horizon 2015-2016 par le démonstrateur industriel sur le P6 de Hayange. Le coût global du projet avoisinerait les 550 millions d’euros. En attendant, l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), dont la vocation est de financer l’expérimentation de technologies à une échelle proche de l’application industrielle et qui est dotée d’une enveloppe de 450 millions d’euros sur quatre ans, a d’ores et déjà annoncé l’engagement de 100 millions d’euros pour les recherches liées au captage-stockage du CO2. En France, 5 projets seraient concernés. Même si l’Ademe doit encore en faire l’annonce dans les tout prochains jours, il semble que le démonstrateur sur le haut fourneau P6 Patural d’ArcelorMittal à Hayange serait soutenu. Dans cette optique, l’agence évoque le projet intégré de captage-stockage dans la sidérurgie, avec une plateforme recherche-développement pour le captage, le transport et le stockage du CO2 dans un aquifère salin. Rappelons que le captage du CO2 utilise les procédés d’extraction dans les fumées de combustion, dans le combustible initial ou après concentration par la présence d’oxygène. 

Lire la suitePour le captage du CO2 à Florange

Longwy : la fin du 132

Ses désormais anciens occupants l’appellent le « 132 ». Mais la mairie de Longwy a dernièrement décidé de détruire le bâtiment emblématique du 132 rue de Metz, haut lieu du syndicalisme et des luttes sociales du Pays-Haut depuis près de 30 ans. L’immeuble était jusque dans les années 1960 une gendarmerie, avant de connaître une autre destinée … Lire la suiteLongwy : la fin du 132

Développement de l’usine ThyssenKrupp de Fameck

Après plus de sept ans de réflexion au centre de recherche-développement de ThyssenKrupp afin de mettre au point l’EPS (Electrical Powered Steering ou Système Electronique de Direction Assistée), 30,4 millions d’euros vont prochainement être investis à l’usine de Fameck dans le but d’aménager les deux lignes d’assemblage de ces nouveaux systèmes de direction qui équiperont … Lire la suiteDéveloppement de l’usine ThyssenKrupp de Fameck

La Lorraine perd la maison Prouvé

La maison de sinistré de Jean Prouvé qui se trouvait à Messein (54) a dernièrement été vendue aux enchères à la salle Antic Thermal de Nancy. Elle était l’un des 480 pavillons nés de l’imagination du célèbre architecte nancéien. Estimée entre 25 000 et 30 000 euros, cette maisonnette en bois et armatures métalliques conçue … Lire la suiteLa Lorraine perd la maison Prouvé

La zone de Villers-la-Montagne en difficulté

La zone industrielle de Villers-la-Montagne, l’une des plus importantes du Pays-Haut, subit la crise de plein fouet. En souffrance, la zone http://memorix.sdv.fr/5/www.republicain-lorrain.fr/infoslocales/region_articles/1334203923/Position1/SDV_RL/default/empty.gif/554832734e306e4a52724141436f7337?avait pourtant grandi pour atteindre les 2 000 emplois. Aujourd’hui les épisodes malheureux de JVC et de Daewoo sont encore loin d’être digérés. 
 
La zone a vu s’abattre la crise financière puis la crise économique sur ses entreprises. D’ailleurs si ces dernières n’ont pas encore fermé leurs portes, elles connaissent actuellement de fortes turbulences. Les annonces de plans de licenciements se multiplient, tout comme les craintes des salariés. Ce sont d’abord les intérimaires qui ont été éliminés, puis les contrats à durée déterminée. Le chômage augmente et des drames sociaux et humains se préparent. C’est par exemple le cas chez Eurostamp. L’entreprise, qui fabrique des pièces embouties pour l’industrie automobile, a annoncé en juillet dernier la suppression de 107 emplois sur les 480 que compte le site du Pays-Haut. Les employés sont dernièrement revenus avec quelques compensations du siège social du groupe à Turin et continuent de mener des actions en vue de limiter le nombre de licenciés. Mais si les projecteurs sont actuellement braqués sur Eurostamp, cette dernière n’est cependant la seule entreprise à connaître des difficultés. Faurécia en est par exemple une autre. Les 155 salariés de l’entreprise, qui fabrique des inserts d’appuie-tête et des palonniers pour voitures, avaient de même appris qu’ils subiraient un plan économique prévoyant la suppression de 25 postes. Aujourd’hui,  24 départs volontaires et un départ contraint sont intervenus. Sealynx a de plus eu recours à des mesures de chômage partiel pour ses 70 salariés qui produisent des joints de PVC pour … le secteur automobile.  En septembre 2008, trois personnes des services administratifs avaient déjà été licenciées. On voit bien ici les conséquences désastreuses de la dépendance à une unique activité économique. Quelle erreur de ne pas avoir joué la carte de la diversification ! Certains coins de Lorraine sont en train de le payer au prix le plus fort. Enfin, s’il n’y a pas eu de licenciements, chez FVM Technologies, société qui fabrique des cartes et des boîtes de vitesse en aluminium pour PSA, de nombreux départs sont intervenus, si bien que les effectifs sont passés de près de 500 salariés en 2007, dont une centaine de postes en intérim, à 320. 
 
Face à un tel cataclysme économique et social, le conseil municipal de Villers-la-Montagne peut parfois agir, en décidant par exemple d’une exonération de taxe professionnelle pendant deux ans pour les entreprises en grandes difficulté. Mais une telle mesure reste toutefois exceptionnelle pour une commune qui perçoit annuellement 914 000 euros de taxe professionnelle. En raison de sa très forte, et pour être francs inconcevable dépendance à l’industrie automobile, la zone de Villers-la-Montagne pourrait vraiment connaître des problèmes en cascade. Les différentes PME sont en effet extrêmement liées les unes aux autres. Le problème pour la municipalité, c’est que si la zone venait à être amputée d’une partie de ses forces, tout le monde en souffrirait, les chômeurs, mais aussi les associations de la ville, en raison des baisses de subventions. Mais si la ville ne perçoit plus assez de revenus, elle ne peut plus de même accorder des aides. Un véritable cercle vicieux.   

Lire la suiteLa zone de Villers-la-Montagne en difficulté

Création de deux nouvelles réserves naturelles en Lorraine

Les élus lorrains ont dernièrement approuvé la création de deux réserves naturelles à Lachaussée, dans la Meuse, et sur la zone humide du Moulin de Velving-Téterchen, en Moselle. Cette décision porte donc à six le nombre des sites lorrains classés. Rappelons que l’Etang d’Amel, la vallée de la Moselle, la Côte de Delme et la … Lire la suiteCréation de deux nouvelles réserves naturelles en Lorraine

Ennery : construction d’une nouvelle zone commerciale

La ZAC des Bégnennes, à Ennery, est actuellement en cours de construction. Elle comprendra à terme deux secteurs. L’un sera voué à l’habitat, l’autre sera consacré à des activités tertiaires et commerciales. Un magasin à l’enseigne Carrefour Market disposant d’une station d’essence et de lavage est d’ores et déjà annoncé. D’autres équipements commerciaux pourraient venir … Lire la suiteEnnery : construction d’une nouvelle zone commerciale

Magie de Saint Nicolas en Lorraine

Dans de nombreuses villes de Lorraine, petits et grands ont assisté au défilé de Saint Nicolas. La magie a une nouvelle fois opéré et les enfants ont été gâtés. A  Nancy, l’évêque de Myre a paradé dans les rues noires de monde, à bord d’un véhicule relooké, véritable vaisseau amiral superbement illuminé qui suivait une quarantaine de chars aux parures enfantines. Il faut dire que le thème retenu cette année était celui des contes, fables et autres légendes. D’où cet imposant défilé, animé par les chats perché et botté, Robin des Bois, Blanche Neige, Cendrillon ou encore King Kong. Il y avait également des artistes, des percussions, des cracheurs de feu et différentes compagnies conviées pour animer la journée. Au terme d’un parcours de plus de trois kilomètres, le cortège a traversé la place Stanislas. En guise de clôture majestueuse, les 120 000 personnes présentes ont pu s’émerveiller devant l’illumination du Palais du Gouverneur. 

A Metz, le Saint patron de la Lorraine a littéralement embrasé la place d’Armes. Les petits comme les grands ont participé par dizaines de milliers au défilé de chars et de fanfares, afin de récupérer des friandises. En guise de bouquet final, l’histoire de Saint Nicolas fut contée par la voix de Tom Novembre, avant que la cathédrale et l’office de tourisme s’illuminent sous les magnifiques feux d’artifice.

paradedenolsarrebourg.jpgsaintnicolasnancy.jpgsaintnicolasmetz.jpg

Lire la suiteMagie de Saint Nicolas en Lorraine

Le phare de la Lorraine est désormais allumé

Telle un phare, la basilique de Saint-Nicolas-de-Port, pur chef-d’œuvre de l’art gothique flamboyant, a jailli dans la nuit de décembre. Après le défilé de chars de la Saint-Nicolas, auquel ont assisté plus de 40 000 personnes éblouies, c’est dans un véritable concert magistral de couleurs, retransmis en direct sur différents écrans géants disposés aux quatre coins … Lire la suiteLe phare de la Lorraine est désormais allumé

Marche illuminée de Metz

La 17ème marche illuminée de Metz, organisée par l’association Famille Lorraine de Metz-Borny, s’est une nouvelle fois conclue par un succès. En effet, entre 15 h et 19 h, malgré des conditions météorologiques peu clémentes, les randonneurs sont venus par bus entiers de Belgique, du Luxembourg ou encore d’Allemagne. Preuve que l’évènement n’est pas prêt … Lire la suiteMarche illuminée de Metz

Le secret des entrailles de Wittring

De 1943 à 1944, les Allemands menèrent des activités ultra-secrètes dans la carrière souterraine de Wittring, près de Sarreguemines.  Pourtant, le site fut d’abord une carrière à ciel ouvert d’exploitation de pierre calcaire. Le premier tunnel y a été foré pendant la première annexion au Reich en 1896. Cette activité d’extraction destinée à la sidérurgie … Lire la suiteLe secret des entrailles de Wittring

Cérémonies de la Sainte-Barbe

Plusieurs cérémonies émouvantes ont dernièrement eu lieu en Lorraine en hommage à Sainte-Barbe, comme au Hochwald, quartier de Freyming-Merlebach, où d’anciens mineurs et des pompiers ont rappelé l’importance du devoir de mémoire, la nécessité de se souvenir de l’ère minière et le besoin de transmission aux nouvelles générations. A la cité Jeanne d’Arc de Saint-Avold, … Lire la suiteCérémonies de la Sainte-Barbe

Metz et Nancy main dans la main à Paris

Metz et Nancy ont comme tous les ans décidé de faire stand commun au salon de l’immobilier d’entreprise (SIMI) qui s’est dernièrement tenu au palais des congrès de Paris, afin de promouvoir la métropole lorraine et de séduire investisseurs, promoteurs immobiliers, chefs d’entreprises et autres chargés de développement, dans un univers où la concurrence des … Lire la suiteMetz et Nancy main dans la main à Paris

Le nouvel or rouge de la Lorraine

Après la célèbre confiture de groseilles de Bar-le-Duc épépinée à la plume d’oie, véritable caviar lorrain depuis des siècles de tradition, le safran pourrait très bien devenir le nouvel or rouge de note pays. La Lorraine possède en effet désormais sa propre culture de safran, grâce à l’association AIEM (Adultes et Enfants Inadaptés Mentaux) de Meurthe-et-Moselle et à ses travailleurs handicapés, qui ont réussi à produire la fameuse épice rouge, une denrée rare et chère, à Piennes et à Pont-à-Mousson. Le projet, dont le coût s’est élevé à 12 000 euros pour l’association, servira à financer son fonctionnement grâce à la vente de sa production. Les bulbes de Crocus Sativus ont été plantés en août et la récolte s’est faite entre la mi-octobre et la mi-novembre. 170 grammes ont ainsi été recueillis à Piennes et à Pont-à-Mousson. A noter qu’à Piennes, 30 000 bulbes ont été plantés sur un terrain de 25 ares pour 90 grammes récoltés d’un safran de qualité. 60 adultes handicapés ont contribué à cette formidable opération. Les BLE ne peuvent que se réjouir de cette excellente initiative. Franchement bravo. Il faut dire que le climat lorrain correspond bien à celui nécessaire pour la culture du safran, avec une alternance de chaud et de froid et des terrains calcaires que l’on trouve un peu partout. Face au succès rencontré, l’expérience sera reconduite l’an prochain. Les Safrans des Ducs sont d’ailleurs une marque déposée. Encore quelques préparatifs et le safran de Lorraine sera prêt pour les fêtes de fin d’année.

safran.jpgcrocusdesafran.jpg
Si vous voulez vous procurer du safran de Lorraine, contactez l’AIEM au 03 82 46 13 58. Le prix a été fixé à 31 € le gramme. 

Lire la suiteLe nouvel or rouge de la Lorraine

La Lorraine tente de conserver ses futurs diplômés dans le secteur de la santé

Afin de fidéliser les futurs diplômés lorrains du secteur sanitaire et médicosocial, la Lorraine a dernièrement mis en place le dispositif «FIDELISANTE». Il s’agit en réalité d’une allocation destinée aux étudiants qui s’engagent, après l’obtention de leur diplôme, à travailler trois ans dans une structure sanitaire de Lorraine. Tout signataire d’un tel contrat peut ainsi … Lire la suiteLa Lorraine tente de conserver ses futurs diplômés dans le secteur de la santé

Il fait bon vivre à Norroy-le-Veneur

Bénéficiant d’une position dominante sur la vallée de la Moselle, le village médiéval de Norroy-le Veneur, à la fois étroit et fleuri, abrite de nombreuses curiosités qui invitent à mieux le découvrir et à l’apprécier. 

Sa situation privilégiée a de tout temps suscité les convoitises. Si bien que pour se protéger des assauts des Ducs de Bar et des milices messines, l’église Saint-Pierre fut fortifiée. Dotée de meurtrières et de canonnières, l’édifice constitue une véritable forteresse. D’ailleurs, la tour-clocher, qui abrite une salle de garde, fut sans doute un ancien donjon. La partie romane de l’église remonte au XIIIème siècle. Dans le chœur, le visiteur peut observer de magnifiques vitaux signés Thomas de Clinchamps, l’un des maîtres verriers de la cathédrale de Metz. Même si tous les recoins mystérieux et légendaires de cet édifice ne sont pas accessibles, vous pourrez néanmoins voir un sarcophage mérovingien dans la crypte datant du XIème siècle. En effet, l’église n’a pas encore livré tous ses secrets aux historiens du coin. Ces derniers ont ainsi récemment découvert une porte cachée et des éléments de fresques dissimulés derrière un crépi. Non loin de l’église fortifiée, le cimentière est lui aussi incontournable.

norroyleveneur.jpgglisenlv.jpgglisenlv1.jpg

Lire la suiteIl fait bon vivre à Norroy-le-Veneur

Le Composite Park signe un partenariat avec l’Inde

La signature d’un protocole de coopération dans la plasturgie, plus précisément un Memorandam of Understanding entre le groupement indien de la promotion des plastiques Plexconcil et le Pôle de plasturgie de l’Est de Saint-Avold, a dernièrement clôturé avec succès la première édition du salon d’affaires euro-indien de Metz (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/11/26/eits-un-premier-salon-reussi/). Le pôle de compétitivité lorrain … Lire la suiteLe Composite Park signe un partenariat avec l’Inde

Un nouveau complexe commercial à Villerupt

Bien que refusé à plusieurs reprises dans les différentes instances lorraines et françaises, le projet, revu et corrigé, d’un ensemble commercial à Villerupt a finalement été accepté. Ce dernier prévoir de créer sur 11 700 mètres carrés de vente, un hypermarché E. Leclerc de 4 000 mètres carrés et une galerie marchande de 500 mètres … Lire la suiteUn nouveau complexe commercial à Villerupt

Un label pour le Musée des Mines de Fer de Lorraine ?

A compter du 19 janvier prochain, le Musée des Mines de Fer de Lorraine de Neufchef présentera une exposition intitulée Une image peut en cacher une autre. Celle-ci, qui s’articulera autour du témoignage de trente anciens mineurs, mettra en exergue la vie de ces hommes, la complexité de leur labeur et les dangers de leur … Lire la suiteUn label pour le Musée des Mines de Fer de Lorraine ?

La Lorraine comme source d’électricité

La consommation d’électricité dépend principalement de deux facteurs, à savoir les conditions météorologiques et l’activité économique. En effet, les variations de températures ont une conséquence directe sur l’utilisation du chauffage en hiver et de la climatisation en été. Qui plus est, le développement du chauffage électrique augmente encore plus la sensibilité de la consommation aux … Lire la suiteLa Lorraine comme source d’électricité

Course des Pères Noël à Forbach

La traditionnelle et pour le moins folklorique course des Pères Noël se déroulera le 13 décembre à Forbach. Une façon sympathique de clore l’année sportive pour tous les amateurs du genre. Un rendez-vous à ne pas manquer. Le départ de la course des Elfes est fixé à 14 h 30, celui de la course des … Lire la suiteCourse des Pères Noël à Forbach

La Lorraine et la région de Tomsk partenaires

La Lorraine a dernièrement signé avec la région de Tomsk (Sibérie) un mémorandum sur les innovations, susceptible d’attirer à terme des technologies lorraines dans l’industrie du bois et la production de minerai de fer. Cette coopération porte également sur la recherche et l’éducation. L’accord comporte en outre une clause sur le développement d’un centre de … Lire la suiteLa Lorraine et la région de Tomsk partenaires

Le canal Saône-Moselle doit se faire

L’intérêt du canal Saône-Moselle est clair pour la Lorraine. Il s’agit de faire de notre territoire un carrefour, un lieu de transit international des marchandises. Ce gigantesque ouvrage, d’une longueur de 200 à 250 kilomètres, reliera la Lorraine à partir de Neuves-Maisons, à la Bourgogne, au niveau de Saint-Jean-de-Losne. Le tout pour un montant de … Lire la suiteLe canal Saône-Moselle doit se faire

Un parc autour du cheval à Forbach

Un Forbachois, Antoine Scarfo, envisage de construire le premier parc sur le thème du cheval en Lorraine et même en France, dans une carrière abandonnée de Forbach. Ce parc, nommé « Equiland », affichera des dimensions impressionnantes. Sur une superficie totale de 85 hectares, dont 20 hectares d’installations, il comprendra 15 000 mètres carrés d’espaces couverts, un … Lire la suiteUn parc autour du cheval à Forbach

La Moselle séduit la Belgique

Le comité du tourisme de la Moselle a dernièrement présenté à des journalistes et voyagistes belges à Bruxelles les atouts et les richesses du département. Les représentants lorrains sont venus expliquer pourquoi la Moselle sera LA destination touristique 2010 avec l’ouverture du Centre Pompidou-Metz et du plus grand Center Parcs d’Europe dans le Pays de … Lire la suiteLa Moselle séduit la Belgique

Le cœur du chantier est arrivé

Le tant attendu bioréacteur stabilisateur (BRS) est arrivé sur le chantier imposant du centre multi filières de Villers-la-Montagne (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/09/26/un-centre-de-traitement-des-dechets-ecologique-et-economique/). L’objectif de ce géant, qui mesure 48 mètres de long et 4,25 mètres de diamètre, sera de ramener la quantité de déchets qui part vers la décharge à 48 %. Il en ressortira une partie … Lire la suiteLe cœur du chantier est arrivé

Saint-Nicolas, patron de la Lorraine

Alors que les festivités autour du 6 décembre se rapprochent à grands pas, il est temps pour nous de vous présenter l’origine du culte de Saint-Nicolas en Lorraine. En effet, le samedi 5 décembre, comme chaque année, se déroulera à Saint-Nicolas-de-Port, au Sud-Est de Nancy, la 764ème procession aux flambeaux en l’honneur du Saint patron de la Lorraine. Plus de 3 000 fidèles et autres pèlerins sont attendus. 

Saint-Nicolas statue

Statue de Saint-Nicolas en la basilique de Saint-Nicolas-de-Port (Crédits photo : Groupe BLE Lorraine)

La magnifique basilique de Saint-Nicolas-de-Port constitue le sanctuaire par excellence de l’évêque de Myre. Cette dernière sera d’ailleurs pour la première fois entièrement illuminée cette année, dès 18 heures, après une grande campagne de souscription destinée à financer sa mise en lumière. Il faut dire que ce somptueux édifice est au cœur de toute la ferveur et la dévotion des Lorrains pour un saint né à l’autre bout de l’ancien Empire Romain. La basilique actuelle, couronnée de deux tours à bulbe de plus de 80 m de haut, est pur un joyau du gothique flamboyant. La nef, dont la voûte s’élève à 30 mètres, qui est d’ailleurs soutenue par les seconds plus hauts piliers de France, est baignée par un éclairage exceptionnel grâce aux larges baies vitrées. Le sanctuaire a été construit par le Duc de Lorraine René II. En effet, en 1477, avant de livrer une bataille décisive face à Charles le Téméraire, le Duc assista à la messe à Port et plaça son armée sous la protection de Saint Nicolas. Après sa victoire, René II décida que l’évêque de Myre serait désormais le patron de la Lorraine. Pour lui rendre grâce, il fit élever cette nouvelle basilique, qui domine depuis tout le pays. L’espace intérieur est conçu pour accueillir la foule des pèlerins. A l’entrée de la basilique, une magnifique statue de Saint Nicolas orne la partie centrale du portail. A l’intérieur, dans la chapelle du saint située du côté droit, une fiole est placée sur la balustrade. Le tombeau de Saint-Nicolas à Myre devint en effet très vite un lieu de dévotion. De ses membres suinte une huile, la manne, qui guérit les malades. Cela dit, il est bien difficile de distinguer l’histoire de la légende dans la vie de l’évêque.

Nicolas est né vers 270 après Jésus-Christ à Patare, en Asie Mineure, au moment où le christianisme se développe. A cette époque, les adeptes de cette « nouvelle religion » sont toujours persécutés. Fils d’une riche famille de marchands chrétiens, orphelin à 20 ans, il décida de donner sa fortune pour secourir les pauvres et les opprimés. Il sauva ainsi trois jeunes filles, qu’un père ruiné voulait prostituer. Vers 30 ans, il s’installa à Myre, où il fut alors nommé évêque. Il joua un rôle actif dans la lutte contre l’hérésie arianiste au cours du concile de Nicée, réunit par l’Empereur Constantin converti au christianisme. Il sauva également la vie à trois officiers injustement condamnés à mort. En pleine tempête, il apparut miraculeusement à la barre d’un bateau pour le guider vers Myre. Selon la tradition, Saint Nicolas est mort le 6 décembre 334.

Lire la suiteSaint-Nicolas, patron de la Lorraine

Metz au JT de 13 heures de TF1

La ville de Metz a dernièrement été à l’honneur dans le journal de 13 heures de TF1 présenté par Claire Chazal. Trois reportages sur la première ville de Lorraine de format exceptionnel, dans la mesure où ils dépassaient chacun les 4 minutes, ont été diffusés dans le cadre de la rubrique hebdomadaire « Grand Angle … Lire la suiteMetz au JT de 13 heures de TF1

Metz a signé le contrat de redynamisation des sites de défense

La ville de Metz a dernièrement accepté les termes du contrat de redynamisation des sites de défense, qui prévoit le financement par l’Etat français d’un certain nombre de projets à hauteur de 36 millions d’euros. Un montant qui apparaît nettement insuffisant au regard de l’énorme préjudice économique et sentimental subi. Cette enveloppe devrait néanmoins permettre … Lire la suiteMetz a signé le contrat de redynamisation des sites de défense

Découverte d’explosifs à Montmédy

La démolition d’une maison par une pelleteuse a dernièrement permis de mettre au jour deux tonnes de dynamite à la citadelle de Montmédy. L’enlèvement des 74 caisses d’explosifs a nécessité l’évacuation de la place forte lorraine et de ses 80 occupants, sur une commune de 2420 habitants. Selon les responsables qui étaient en charge de … Lire la suiteDécouverte d’explosifs à Montmédy

Un bonhomme de neige cristallin à Saint-Louis-lès-Bitche

Pour le marché de Noël de Saint-Louis-lès-Bitche, les verriers de la Grande Place avaient décidé de relever un nouveau défi en créant une pièce unique, à savoir un bonhomme de neige en cristal grandeur nature. Huit artisans verriers ont donc dernièrement travaillé le cristal en fusion afin de façonner un bonhomme de près de 2 … Lire la suiteUn bonhomme de neige cristallin à Saint-Louis-lès-Bitche