Le marathon de retour à Metz

Disparu en 1993 de la cité messine, le marathon reviendra en octobre 2010 dans sa nouvelle forme. Passant dans les grandes artères et à proximité des monuments, l’épreuve new look mélangera sport, tourisme et festivités populaires. La course sera ainsi axée sur la découverte touristique de la ville. Metz entend ainsi attirer les visiteurs et les frontaliers. La ville ne compte absolument pas rivaliser avec les grands. En même temps, il n’y a plus de marathon dans tout le Grand Est, mis à part celui de Reims. L’organisation d’une épreuve répond donc à une réelle attente. Afin de mener à bien cet événement qui demande une logistique importante, la ville a créé l’association Metz Marathon. Cette dernière s’appuie sur les forces vives de l’athlétisme messin, avec les clubs de l’A2M, l’ASCM et de Metz Triathlon. Au total, se sont ainsi plus de 1 000 bénévoles qui seront sollicités. Le balisage de la course nécessite déjà 400 personnes. C’est d’ailleurs Dominique Boussat, triple vainqueur du marathon de Lorraine (1976, 1977 et 1978), qui présidera cette association. A son époque l’épreuve était particulièrement difficile. Elle passait en effet dans les vallons au Sud de Metz. Le nouveau marathon sera quant à lui nettement plus accessible avec des parties descendantes. Il partira de Metz-Est, du côté de Borny ou de La Grange-aux-Bois, avant de rejoindre le centre-ville. Un tel tracé permettra de descendre vers les quartiers historiques sans emprunter de routes sinueuses. A noter que l’arrivée se fera place d’Armes. Après avoir animé durant 20 ans la ville, de 1973 à 1993, le marathon fera donc son grand retour à Metz le 17 octobre 2010. Près de 2 000  personnes sont d’ores et déjà attendues pour cette manifestation. Plusieurs animations seront par ailleurs proposées la veille de cette fête populaire, avec des conférences, des débats et des expositions. Enfin, le semi-marathon sera toujours d’actualité. Il constituera une ultime répétition logistique et un premier test pour les coureurs avant la grande épreuve. 

9 réflexions au sujet de “Le marathon de retour à Metz”

  1. Pour son retour dans la ville aux 3 000 d’histoire, le marathon de Metz a rassemblé plus de 1 600 participants. Ce qui est plutôt bien pour une réédition. Cela confirme par ailleurs l’immense pouvoir d’attraction de cette course de 42,195 kilomètres. Doté du label national, le marathon de Metz a également servi de championnat de Lorraine de la distance. Logique, dans la mesure où il est le seul inscrit au calendrier lorrain.
    C’est le Kenyan Jacob Kitur qui est arrivé le premier sous les fenêtres de l’Hôtel de ville, en 2h16’32’’, soit plus de 18 km/h de moyenne. Chez les femmes, c’est l’Ethiopienne Makda Hussein qui ’est imposée en 2 h 49’.

  2. Metz est une ville musée. Le temps de la seconde édition du marathon qui a rassemblé 1 400 coureurs, le Temple-Neuf et les autres merveilles de la cité ont fait office de superbes décors. C’est l’Ethiopien Hailu Gela qui a remporté l’épreuve en 2 h 15’58″. A noter que le départ du marathon de Metz avait quitté l’ombre de la cathédrale Saint-Etienne pour la Place de la République.

  3. Sous la pluie et dans le froid, le Kenyan Mark Tanui a remporté, devant la foule massée à l’arrivée, la troisième édition du nouveau marathon de Metz en 2h12’27, améliorant ainsi le record de l’épreuve. Michael Bour, jeune coureur de l’Athlétisme Metz Métropole, est cinquième en 2h35’51. Le natif d’Heckenransbach, près de Sarreguemines, est Champion de Lorraine 2012. Chez les dames, la Kenyane Nancy Rotich est désormais la plus rapide de l’histoire à Metz.
    4 165 personnes ont participé à cette troisième édition. 1 291 partants étaient au départ de l’épreuve reine. 1 110 personnes ont bouclé les 7 km des Foulées Haganis, remportées par le parrain de l’épreuve, Bouabdellah Tahri en 20’17. 964 enfants ont couru à l’Esplanade et 800 fondus de bitume se sont relayés dans la campagne messine pour le marathon par équipe.

  4. Toutes épreuves confondues, 5 200 coureurs ont participé à la cinquième édition du marathon Metz-Mirabelle. 1 404 personnes se sont alignées sur l’épreuve reine qui a été remportée, pour la deuxième fois consécutive, par le Kenyan Mark Tanui en 2h13’32.

  5. 1 878 concurrents ont pris part au Marathon de Metz 2014. En comptant les participants engagés sur les autres courses moins longues, le rendez-vous a réuni au total 6 609 personnes, un nouveau record. L’Ethiopien Tadesse Aredo s’est imposé sur l’épreuve reine en 2h16’04 devant le Kenyan Mark Tanui (2h16’05), qui avait remporté les deux précédentes éditions, et le Lorrain Bouabdellah Tahri (2h16’28). Ce dernier conquiert le titre de Champion de France du Marathon dans la mesure où l’épreuve messine était cette année assimilée au championnat de France.

  6. C’est finalement le lièvre des Kenyans, Eliud Magut, qui a remporté la 7ème édition du marathon de Metz-Mirabelle. Au lieu de s’arrêter au 25ème km comme prévu, le plus petit mais aussi le plus âgé des Kenyans présents avec 31 ans, a continué pour devancer ses compatriotes et favoris Samuel Kalael, Kibet Rono et Charles Munyeki. Avec un temps en 2h11’43, il s’offre même le record de l’épreuve messine qui datait de 2012 (2h12’34). Les trois premiers arrivés ont d’ailleurs fini sous la barre de ce précédent record.
    A noter que 6 506 coureurs ont participé aux différentes épreuves, dont 1 258 au marathon à proprement parler.

Laisser un commentaire