Tennis féminin : le SMEC remplace le SMEC

Alors que le Stade Messin Etudiant Club n’aura pas survécu à l’année 2009, une nouvelle structure est dernièrement venue le suppléer pour ce qui est du tennis féminin, à savoir le Sport Metz Ecole Club. Une autre appellation qui devrait inaugurer une nouvelle ère. Cette structure de haut niveau féminin a été construite autour de Constance Sibille, grand espoir de la discipline de 19 ans, qui a depuis deux mois deux nouvelles partenaires d’entraînement de renom, à savoir Violette Huck et Florence Haring. Elles partagent d’ailleurs toutes au moins trois participations à Roland Garros et un meilleur classement situé au 213ème rang mondial. Tout ce joli monde a donc décidé de s’installer à Metz, laissant les bercails annecien et bordelais derrière lui. La cité lorraine a ainsi été choisie pour son club et son environnement médical. Certains ont d’ores et déjà compris la qualité de la nouvelle structure, comme les dirigeants du TC Cattenom, qui ont spontanément et généreusement offert leurs installations chauffées. En effet, une telle locomotive sportive ne peut que servir les intérêts du tennis lorrain, dont on sait qu’il possède des espoirs féminins qu’il convient de conserver. 

1 réflexion au sujet de “Tennis féminin : le SMEC remplace le SMEC”

Laisser un commentaire