Sarrebourg : l’espace Pierre Messmer inauguré

Pierre Messmer a laissé à la ville une bibliothèque riche de 4 000 livres, comportant aussi bien ses lectures personnelles, de nombreux romans, que des ouvrages collectionnés au gré de ses rencontres avec des hommes de culture, des écrivains, des poètes ou des chefs d’Etat. C’est le premier ministre français, grand ami de Pierre Messmer, qui présida la cérémonie. Il invita à cette occasion à méditer sur l’exemple d’humilité et de convictions de l’ancien maire de Sarrebourg. Le minutieux travail d’archivage a fait apparaître des facettes parfois méconnues de celui qui fut compagnon de la Libération, premier ministre de Pompidou, membre de l’Institut de France et Académicien, mais aussi un élu ayant exercé tous les mandats locaux, dont celui de premier magistrat de Sarrebourg durant 18 ans. A noter que deux premières expositions intitulées Pierre Messmer entre parenthèses et Pierre Messmer en italiques ont été ouvertes dans des locaux spécialement emménagés pour accueillir cette collection, la présenter et permettre aux visiteurs de la consulter. Enfin, rappelons que c’est également Pierre Messmer qui a acquis le célèbre vitrail La Paix de Marc Chagall, visible à la chapelle des Cordeliers. De nombreux travaux avaient alors été engagés à cette époque, comme l’aménagement de quartiers et de zones de loisirs, des implantations industrielles et en 1979 la bibliothèque. Le nouvel espace inauguré devrait encore renforcer le lien entre la ville mosellane et Pierre Messmer. 

Laisser un commentaire