Le Bitcherland à la pointe du numérique !

Le Pays de Bitche vit une véritable révolution numérique avec son réseau fibre optique multi-opérateurs. La tête de réseau a dernièrement été inaugurée et raccordée au réseau haut débit de la Moselle. Ce prolongement cohérent s’inscrit dans le projet départemental sur le très haut débit. Pour un coût de 13 millions d’euros, subventionné à hauteur de 72 % par les différentes collectivités territoriales, le Pays de Bitche sera prochainement équipé d’une technologie de pointe avec la création d’une tête de réseau principale, 6 têtes secondaires, 77 points de raccordements optiques, 14 000 prises raccordables installées dans 46 communes et plus de 7 000 km de fibre optique. Les premiers habitants pourront en bénéficier dès le mois de novembre, les derniers fin 2010. 

2 réflexions au sujet de “Le Bitcherland à la pointe du numérique !”

  1. D’ici la fin de l’année, l’ensemble du Bitcherland devrait pouvoir bénéficier du réseau de fibre optique Tubéo, soit 17 822 foyers, contre 14 462 prévus initialement. En effet, le taux de pénétration ne cesse de grimper dans les villages où le chantier est achevé. Ce dernier, d’un montant de 15 millions d’euros, consiste à remplacer les câbles coaxiaux par de la fibre optique déployée en souterrain ou en aérien jusqu’au domicile des particuliers. Les nouveaux abonnés peuvent profiter de 120 chaînes, dont 40 en allemand, ainsi que d’une centaine de stations de radio, d’internet et du téléphone illimité. Aujourd’hui, le Bitcherland a entre 5 et 10 ans d’avance sur certaines grandes agglomérations.

  2. Le Bitcherland est le premier territoire rural en France à disposer d’un réseau très haut débit en fibre optique. 1 000 km de fibre optique ont été tirés à travers 46 communes. De type FTTH (Fiber To The Home, ou fibre jusqu’à la maison), le réseau, qui dispose de 11 000 abonnés, a représenté un investissement de 16 millions d’euros. Démarré en 2009, son déploiement s’est achevé fin 2012. Quelques annexes restent néanmoins encore à raccorder.

Laisser un commentaire