Ligue A féminine de volley : la Lorraine bien représentée

La nouvelle saison de volley vient à peine de commencer. L’occasion pour nous de vous présenter les deux équipes lorraines engagées en Ligue A, le plus haut niveau de championnat. Cette année encore, la Lorraine y sera superbement représentée. 
Commençons par Terville-Florange qui entame sa troisième saison parmi l’élite du volley féminin, avec un nouvel entraineur et une équipe renouvelée à 70 %. La troisième saison au très haut niveau n’est jamais la plus facile. Rappelons que le Yutz Handball féminin l’avait vérifié à ses dépens il y a quelque temps. Un beau défi à relever en perspective pour les Mosellanes, même si à l’issue de la saison 2009-2010, un seul club sera relégué en raison du forfait à la dernière minute de Melun-La Rochette. Ainsi, avec seulement onze formations sur la ligne de départ, une concentration et une véritable course aux armements se sont opérées au sein de l’élite. Terville-Florange n’a pas échappé à cette règle. La force des Bleues version 2009-2010 résidera avant tout dans ses deux centrales très hautes avec les internationales roumaine et bulgare Alina Albu et Denitza Karaulanova. L’attaquante internationale tchèque Vendula Adlerova devrait également faire valoir toute sa puissance, elle qui a fait ses armes à Cannes puis au Cannet avant d’aller briller sous les feux de la rampe espagnole. Afin de mener à bien ces individualités et en faire une force collective, l’entraîneur franco-roumain Pompiliu Dascalu a été appelé. Ce coach semble faire l’unanimité et sa méthode tout en douceur, très pédagogique, est partagée par les joueuses. On verra si les résultats s’en font sentir au fur et à mesure de l’avancée de la saison.   
Le Vandoeuvre-Nancy Volley Ball sera l’autre club lorrain de Ligue A cette saison. Mais après une honorable 11ème place au cours du précédent exercice, une relégation sans effet et un repêchage heureux en raison des difficultés financières d’Albi l’ayant conduit au dépôt de bilan, l’apprentissage du haut niveau s’annonce une nouvelle fois compliqué pour les Nancéiennes. Pour relever ce chalenge, le VNVB pourra compter cette année sur l’expérience et le talent de ses deux Brésiliennes, à savoir Alessandra Franco Guerra et Vanessa Paterlini, mais aussi sur la Tchèque Petra Novotna. A noter que les projecteurs du parc des sports de Vandoeuvre seront également tournés sur les curiosités que constituent les deux Ukrainiennes Malysheva et Vovchenko, qui ont déjà évoluées sous les mêmes couleurs, ainsi que sur la Hongroise Jozsa. Avec un effectif complètement chamboulé, le maître mot sera une nouvelle fois pour le club nancéien le maintien, tout en rêvant d’une place en play-offs. Bon courage aux deux équipes lorraines engagées. 

1 réflexion au sujet de “Ligue A féminine de volley : la Lorraine bien représentée”

  1. Le volley lorrain se porte globalement bien, à part Maizières-lès-Metz qui lutte pour sa survie en National 2. En effet, l’équipe masculine de Pouilly-Metz accède pour la première fois à la Nationale 2, les filles de Terville-Florange (TFOC) retrouve la Ligue A tandis que celles de Vandœuvre-Nancy sont qualifiées pour les play-offs et tenteront d’obtenir leur billet pour la Coupe d’Europe.

Répondre à bloggerslorrainsengages Annuler la réponse