Revoilà l’ASPTT Metz !

Ancienne place forte du championnat de France, le club mosellan avait décidé arrêter les frais en 2005. Cette brève parenthèse est aujourd’hui révolue, car l’ASPTT Metz fait son grand retour parmi l’élite du tennis français. La venue de champions comme l’Allemand Kohlschreiber, dont les performances ont pu être appréciées au cours du dernier Open de Moselle, devrait permettre au fleuron lorrain de la discipline de tenir son rang en première division masculine. Une nouvelle page à écrire d’une belle histoire à tutoyer les sommets. En effet en 2005, au moment de ranger provisoirement les raquettes pour restaurer ses finances, le club messin étalait depuis 13 saisons des titres de champion de France et d’Europe. Il entend encore aujourd’hui cultiver cette tradition de haut niveau, même s’il a revu ses ambitions un peu à la baisse. Mais les dirigeants du complexe des Hauts-Peupliers estiment toujours que l’esprit de compétition est profondément ancré au sein du club. Le haut niveau ne constitue plus cela dit le seul pilier sur lequel s’appuyer. L’ASPTT Metz joue depuis quelques années déjà la carte du loisir et de la formation. Avec 1 010 adhérents, l’ASPTT vient récemment d’intégrer le top 30 français des associations tennistiques selon la loi du nombre. Et le moins que l’on puisse dire c’est que ce triptyque semble gagnant. Les résultats sportifs le confirment. Cette saison, le club a récolté dix titres départementaux et huit régionaux sur le plan individuel. L’ASPTT Metz a de même par équipes de jeunes réussi un joli six sur sept. Il faudra néanmoins bien plus pour pouvoir lutter en première division avec Lille, Bordeaux, Rennes ou Toulouse. Le club de Metz entend cependant ne pas faire l’ascenseur, d’où le recrutement de stars du circuit mondial comme Kohlschreiber. Cette saison l’ASPTT Metz jouera bien évidemment le maintient, voire plus si affinités.  

Laisser un commentaire