La fonderie de cloches reconvertie en maison d’hôtes

A Mont-devant-Sassey, l’ancienne fonderie de cloches de la famille Farnier a été réhabilitée, afin de devenir un loft luxueux à l’esprit très new-yorkais. Ce dernier est remarquablement traversé de part et d’autre par la nature grâce à des ouvrants métalliques supportant de larges baies vitrées, œuvres d’un artisan ferronnier de Nancy. L’escalier en fer, dont les montants reproduisent des rails reposant sur un squelette de métal, sort tout droit de l’imagination du concepteur des lieux. La fonderie du XIXème siècle devenue maison d’hôtes, au style « atelier » sobre et très réussi, est un véritable standard d’excellence, qui a garder l’âme et un peu de l’atmosphère qui régnait dans ces lieux de 1826 à 1908. Durant cette époque, la fonderie a produit 1 200 grosses cloches, aujourd’hui disséminées à travers le monde, mais aussi des petites et des carillons. A noter que la plus grosse cloche recensée pesait plus de 5 700 kg. Celle du petit bourdon de la cathédrale de Verdun approchait quant à elle les 2 900 kg. Cette activité traditionnelle et artisanale était cependant très fragile. Elle ne résista pas à la loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat français en 1905, si bien que la fonderie ferma définitivement ses portes en 1908. Aujourd’hui, le pensionnaire peut profiter du magnifique paysage qu’offre la douce campagne meusienne depuis le clocheton du bâtiment, véritable phare planté au milieu de cet océan de verdure avec une vue à 360°. On y voit le jardin s’étendre sur les collines voisines, ainsi que l’église du village, accrochée à flanc de coteau depuis le XIème siècle. A noter que la légende attribue la fondation de l’église primitive à Pépin de Landen, bisaïeul de Charlemagne. Enfin, pour ce qui est des modalités pratiques et budgétaires, il vous faudra compter environ 1 500 euros pour la location de ce loft la semaine en haute saison et 1 000 euros le reste de l’année où il est possible de réserver un week-end. La maison d’hôtes peut accueillir jusqu’à 14 personnes. 
(Source : presse régionale) 

Laisser un commentaire