Le tourisme comme facteur de développement pour le Pays-Haut

Au moment de tirer les premiers enseignements de la saison 2009 dans le Pays-Haut, il convient de souligner que les sites historiques constituent de véritables locomotives touristiques dans tous les secteurs. Voyons plus en détail quelle a été leur fréquentation jusqu’à aujourd’hui. 
Commençons notre tour d’horizon par le désormais célèbre Fort de Fermont. C’est incontestablement le site touristique le plus visité dans le tout Nord de la Meurthe-et-Moselle, avec une fréquentation annuelle qui avoisine les 15 000 entrées. Au moment où la saison 2009 n’est pas encore terminée, les estimations des responsables du site tablent à peu de choses près sur les mêmes statistiques, grâce, entre autres, à un important contingent de touristes étrangers, Néerlandais et Belges en tête. Du côté de Longwy, la ville neuve et les fortifications Vauban ont vu leur fréquentation fortement augmenter depuis leur inscription au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO en 2008. Ainsi le puits de siège a été visité par 11 541 personnes entre les mois de janvier et août, contre 9 800 l’année dernière sur la même période. De même, 47 groupes l’ont admiré cette saison contre 29 en 2008. Toujours à Longwy, mais cette fois au musée des Emaux, c’est finalement la stabilité qui est d’actualité. Entre 6 500 et 7 000 visiteurs auront franchi ses portes cette année. Le magnifique site du prieuré de Cons-la-Grandville affiche quant à lui un bilan relativement modeste en termes d’entrées payantes hors manifestations avec 1 200 personnes en 2008. Il explose cependant sa fréquentation par l’organisation de journées thématiques au cours desquelles le public répond présent. Ce fut ainsi le cas lors des dernières journées du patrimoine où plus de 3 000 visiteurs furent comptabilisés. A Hersérange, le musée Saint-Jean-l’Aigle devrait connaître une affluence comparable à 2008, année qui avait vu venir plus de 9 000 curieux, dont une proportion importante de visiteurs étrangers. En outre, les serres de Mancieulles commencent petit à petit à se faire une place dans le paysage touristique meurthe-et-mosellan, grâce à une extension de leurs périodes d’accueil et par l’organisation d’événements grand public comme une exposition d’orchidées. Tout ceci a contribué à séduire les visiteurs, puisque près de 4 000 personnes ont été accueillies depuis le début de l’année. Voilà qui devrait donc augurer un avenir radieux pour le site, d’autant plus que les groupes sont également de plus en plus nombreux à faire le déplacement. Enfin, la fameuse cité radieuse de Briey signée Le Corbusier a attiré plus de monde que l’an dernier. Le site briotin devrait ainsi afficher un bilan légèrement supérieur à 2008, même si sa marge de progression est encore énorme. Le bâtiment semble en effet sous-estimé d’un point de vue architectural et touristique. 

Laisser un commentaire