Le Sillon Lorrain également sur les rails

Les grandes villes du Sillon Lorrain, à savoir Epinal, Nancy, Metz et Thionville, tentent de lancer l’expérimentation d’une métropole multipolaire dans notre belle province, dans la mesure où le rapport Balladur sur les collectivités les a tout bonnement ignorées. Dans cette optique, de nouvelles réflexions se sont engagés, afin d’élaborer un vaste programme d’action dans tous les domaines, que ce soit au niveau des infrastructures, du tourisme, mais aussi de la formation et de la culture. Et grande nouveauté, il s’agit cette fois-ci de tirer parti des ressources propres à chaque agglomération pour servir l’intérêt commun. Tant mieux, certaines personnes commencent enfin à comprendre ce pour quoi nous militons depuis un certain temps. Selon d’autres, il est également « urgent de valoriser le fameux espace intermédiaire » de Pont-à-Mousson à Pompey, le  chaînon manquant de continuité urbaine entre Metz et Nancy, même si ce sont avant tout les mises en réseaux qui nous apporteront des plus-values, dans la recherche, le transfert de technologies ou encore la culture.

 

Laisser un commentaire