36ème édition du NJP

Pour son 36ème anniversaire, le Nancy Jazz Pulsations (NJP) poursuit sa politique de découverte et de décentralisation des concerts, gratuits ou payants, avec un programme toujours plus éclectique. 120 formations se sont ainsi données rendez-vous en Lorraine.  Le public, de plus en plus nombreux à chacune des éditions de cette manifestation qui gagne en renommée, peut jusqu’au 18 octobre écouter de jeunes talents comme des artistes confirmés. La programmation fait une sorte de compromis entre l’exigence des spectateurs les plus fidèles et les tendances plus pop du grand public. Chacun y trouve donc son goût au risque que le festival perdre un peu de son identité jazz. 

3 réflexions au sujet de “36ème édition du NJP”

  1. Avec une fréquentation du public en hausse de 10 %, l’organisation du Nancy Jazz Pulsations (NJP) considère 2010 comme une bonne année. Au total, plus de 75 000 spectateurs ont assisté d’une manière ou d’une autre à une manifestation du NJP. Le chapiteau, cœur du festival, avait une capacité de plus de 3 000 personnes. Grâce à des soirées de 2 000 personnes en moyenne, la billetterie est en hausse de 20 %. Cette bonne santé financière permet au NJP de voir un peu mieux venir les prochaines années. La convention qui lie le festival à la ville de Nancy a été reconduite pour six ans, mais sur la base de la subvention de 2003.

  2. La 39ème édition du Nancy Jazz Pulsations (NJP) a attiré 28 000 spectateurs, dont 16 800 payants, soit 1 800 de plus qu’en 2011. 143 concerts furent proposés au public. Désormais, le jazz n’est plus le seul porteur de l’identité du festival. Chaque salle s’est ainsi spécialisée dans un genre musical : chanson française à Poirel, électro-pop à L’Autre Canal et jazz sous le Chapiteau et à la Manufacture. Le budget 2012, qui s’élevait à 1,7 millions d’euros, sera augmenté l’an prochain, afin de mettre le paquet pour la 40ème édition, dont la Nouvelle-Orléans constituera le fil rouge.

  3. Le cap des 100 000 auditeurs a été atteint au cours des deux semaines de la 40ème édition du Nancy Jazz Pulsations (NJP). Ce nombre comprend les entrées payantes et gratuites aux différents concerts, mais aussi la fréquentation de toutes les animations proposées au public. Cet extraordinaire succès populaire s’est notamment rencontré lors de la Grande Parade dans les rues de la ville, évènement que l’on n’avait plus vu depuis la première édition en 1973. Le groupe Texas s’est également produit au Zénith devant plus de 4 500 personnes.
    Doté d’un budget de 1,85 millions d’euros, le NJP s’est recentré cette année sur le thème de La Nouvelle-Orléans.

Laisser un commentaire