Hypo-Metz : incroyable et scandaleux !

Le déplacement de l’équipe féminine du Metz Handball à Vienne, en Ligue des Champions, fut le témoin d’une scène inédite dans la longue histoire du handball européen et ô combien scandaleuse. En plein match, à dix secondes de la fin et sentant son équipe menacée, le président et entraîneur d’Hypo Niederösterreich, Gunnar Prokop, a littéralement … Lire la suiteHypo-Metz : incroyable et scandaleux !

Hayange-Florange comme priorité ?

Après les derniers états généraux de l’industrie, la CFE-CGC a eu la bonne idée de demander à Paris de définir comme priorité la prise en charge par emprunt d’Etat des 55 millions d’euros nécessaires à l’installation de 17 moteurs à gaz au pied des hauts fourneaux P3 et P6 de Hayange-Florange. Le syndicat craint en … Lire la suiteHayange-Florange comme priorité ?

La création d’entreprise se porte bien en Lorraine

Les Lorrains sont toujours aussi séduits par la création d’entreprise. En témoigne, l’arrivée  au troisième trimestre 2009, de 3 735 nouvelles sociétés sur notre territoire, selon l’INSEE (Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques), soit une hausse de 90,7 % par rapport à l’an passé. Ainsi, de janvier à septembre, 11 517 entreprises … Lire la suiteLa création d’entreprise se porte bien en Lorraine

Euro 2016 : le soutient des BLE aux villes lorraines

Le conseil fédéral de la Fédération Française de Football (FFF) annoncera prochainement le nom des villes retenues dans le dossier de candidature de la France pour l’obtention du Championnat d’Europe de Football 2016. En Lorraine, Metz et Nancy sont dans la course. Les BLE ont bien évidemment décidé de soutenir les deux candidats lorrains et de montrer que … Lire la suiteEuro 2016 : le soutient des BLE aux villes lorraines

Ouverture du Festival du Film italien de Villerupt

Le Festival du film italien de Villerupt débutera à l’hôtel de ville le vendredi 30 octobre, à 20 h. Pendant 15 jours, ce rendez-vous, devenu incontournable en Lorraine, devrait accueillir près de 40 000 spectateurs férus de cinéma transalpin. Le thème retenu pour cette 32ème édition est celui du monde ouvrier, particulièrement d’actualité, avec un … Lire la suiteOuverture du Festival du Film italien de Villerupt

Sarrebourg : l’espace Pierre Messmer inauguré

Pierre Messmer a laissé à la ville une bibliothèque riche de 4 000 livres, comportant aussi bien ses lectures personnelles, de nombreux romans, que des ouvrages collectionnés au gré de ses rencontres avec des hommes de culture, des écrivains, des poètes ou des chefs d’Etat. C’est le premier ministre français, grand ami de Pierre Messmer, … Lire la suiteSarrebourg : l’espace Pierre Messmer inauguré

Ski : les championnats d’Europe indoor à Amnéville !

Les premiers championnats d’Europe indoor de l’histoire du ski se dérouleront le 7 novembre dans la station thermale d’Amnéville-lès-Thermes en Moselle. Ils vont attirer les plus grandes stars du slalom, avec la participation des nations dominantes que sont l’Autriche, la Suisse, l’Italie et la France. Ces dernières joueront en effet complètement le jeu en envoyant … Lire la suiteSki : les championnats d’Europe indoor à Amnéville !

Du nouveau pour le commerce du centre ville de Thionville

La ville mosellane et l’investisseur Altarea ont dernièrement posé la première pierre du futur centre commercial la Cour des Capucins. Ce dernier représente un projet d’envergure de 46,5 millions d’euros qui verra la création de 40 cellules commerciales, de restaurants, d’un hôtel 3 étoiles, de bureaux, de logements et d’un parking sous-terrain. A noter que … Lire la suiteDu nouveau pour le commerce du centre ville de Thionville

Quelques trésors lorrains dévoilés sur le net

Nous voulions juste vous faire part de la parution d’un nouvel article sur Metz et la Lorraine sur le site internet du quotidien La Croix. Présentant la ville aux 3 000 ans d’histoire sous l’œil avisé du curieux qui ne s’attend pas à découvrir un si riche patrimoine et à contempler une si belle pierre à … Lire la suiteQuelques trésors lorrains dévoilés sur le net

Défense des langues régionales : les BLE à Carcassonne

Les Bloggers Lorrains Engagés ont conduit la délégation lorraine lors du grand rassemblement pour la promotion et la sauvegarde des langues régionales, organisé le samedi 24 octobre à Carcassonne dans l’Aude. La manifestation a attiré plus de 20 000 personnes selon les organisateurs, entre 12 000 et 14 000 selon la police. La présence historique dans le cortège … Lire la suiteDéfense des langues régionales : les BLE à Carcassonne

Haut débit en Lorraine : on en est où ?

Les quatre départements lorrains n’en sont pas au même stade de développement en ce qui concerne la mise en place d’un réseau de fibre optique haut débit, voire très haut débit. Alors que dans la Meuse, le réseau d’initiative publique est en plein boom dans le but de desservir une vingtaine de zones économiques en … Lire la suiteHaut débit en Lorraine : on en est où ?

128 000 illettrés en Lorraine

On qualifie d’illettrées, les personnes qui ont été scolarisées, en France, et qui n’ont pas acquis une maîtrise suffisante de la lecture, de l’écriture et du calcul, autrement dit des compétences de base afin d’être autonomes dans les situations simples de la vie courante. L’illettrisme se distingue ainsi de l’analphabétisme, qui concerne les personnes qui … Lire la suite128 000 illettrés en Lorraine

Bataille au soleil

Plusieurs sites lorrains sont candidats à l’implantation d’une centrale photovoltaïque de 5 mégawatts, dans le cadre de l’appel d’offres lancé par le ministère français de l’écologie et du fameux, mais néanmoins fumeux, grenelle de l’environnement. Selon ce dernier, il ne devrait y avoir qu’une seule centrale de ce type dans chacune des 22 provinces françaises. … Lire la suiteBataille au soleil

Vers une grande métropole interdépartementale ?

Afin de répondre aux exigences du comité Balladur concernant le fameux projet de loi sur la réforme des collectivités locales, qui doit être examiné par le parlement français d’ici la fin de l’année 2009, la question de la création d’une vaste métropole de 630 000 habitants regroupant les agglomérations de Metz, Thionville, Briey et Jarny … Lire la suiteVers une grande métropole interdépartementale ?

Début des travaux au château de Freistroff

Un impressionnant chantier a dernièrement débuté à Freistroff, avec le lancement de la première des 7 tranches de la rénovation de l’aile XVIIIème siècle du château Saint-Sixte. Pour un montant de 350 000 euros, cette première étape vise à réparer la charpente, à changer les tuiles à écailles, à remplacer les corniches et à refaire … Lire la suiteDébut des travaux au château de Freistroff

La forêt de Bitche s’exporte en tonneau

Les recherches du programme « Tonnellerie » conduites par une équipe franco-allemande ont récemment permis d’établir, pour la première fois de manière indiscutable, la réalité de l’impact de la provenance du bois des fûts dans les composés du vin et dans ses qualités organoleptiques et sensorielles suivant les appellations. Ces résultats viennent donc confirmer ce que savaient déjà de manière empirique les forestiers, les tonneliers, les producteurs de merrains, ainsi que les viticulteurs. Les vins vieillis en fût de chêne peuvent révéler une signature métabolique de la forêt dans laquelle les chênes ont poussé. En France, les crus forestiers les plus recherchés sont ceux de Tronçais dans l’Allier, de Citeaux en Côte d’Or, de Darney dans les Vosges et bien sûr de Bitche en Moselle. Deux de ces fameux crus sont ainsi en Lorraine. Attardons nous plus en détail sur celui des forêts du Bitcherland. 
Ces profondes forêts abritent plusieurs parcelles des chênes sessiles ou rouvres. L’une d’entre elles contient même des spécimens non mélangés avec des chênes pédonculés, un fait rare. C’est pourquoi cette dernière a été clôturée. Une nouvelle génération de chêne est actuellement en train de pousser autour de quelques arbres vieux de 240 ans, véritables piliers de cathédrale, qui dominent ce coin du Pays de Bitche. Ici, en Lorraine, on pratique la sylviculture, afin d’éviter que d’autres espèces, à croissance plus dynamique, à l’instar des hêtres, n’étouffent les chênes. Le chêne sessile, qui pousse sur des sols sablonneux, sur le grès vosgien dans ce cas, et qui s’accommode plutôt à des sols filtrants, offre un grain ou un maillage plus fin que le pédonculé. Cette finesse du grain libère plus facilement les arômes du bois, selon les spécialistes de l’ONF (Office National des Forêts). Les recherches ont même permis de détecter des molécules de lichens dans des composés de vin, bien que cette plante ne prenne l’écorce du bois uniquement comme support, sans jamais le pénétrer. Le lichen, qui constitue un indicateur d’une très bonne qualité de l’air, se nourrit de l’eau qui ruisselle le long du tronc, mais ne participe pas à la vie de l’arbre. Etrange et subtile mélange de molécules dans les composés de vin. En outre, il faut dire que les forêts du Pays de Bitche abritent une biodiversité exceptionnelle, ainsi qu’un écosystème très riche et très rare de lichens. D’ailleurs les molécules forestières analysées sont pour certaines caractéristiques des forêts du Bitcherland.   

Lire la suiteLa forêt de Bitche s’exporte en tonneau

Grand Port Lorrain sur la Moselle : tout (ou presque) reste encore à faire

Alors qu’un consensus politique et économique a dernièrement été trouvé pour jouer la carte de la complémentarité sur les bords de la Moselle, le récent passage du président français a permis de réactiver un projet dont l’urgence de la réalisation n’est plus à démontrer. Car la Lorraine joue très gros sur le plan économique. Mais afin de ne pas être doublés par la concurrence européenne, les ports de Thionville-Illange, Metz et Frouard ne doivent faire véritablement qu’un, sous peine de pas pouvoir, une fois de plus, exploiter les formidables atouts logistiques de notre province, du fait de son exceptionnelle position géographique. 

Aujourd’hui, le constat est là. Les ports d’Anvers et de Rotterdam réclament un hinterland assez loin dans les terres pour faire face à leur besoin. Or, les infrastructures portuaires de Trèves pour le fluvial, d’Athus pour le ferroviaire ou encore de Liège constituent des concurrents à ne pas négliger. La Lorraine a décidé quant à elle de proposer une complémentarité et une certaine continuité. Elle en a donc fini avec la polémique qui avait animé tout l’été sur le choix du futur site tri modal, à savoir fluvial, ferroviaire et routier, et qui avait opposé les projets de Thionville-Illange et Metz. Désormais, il est enfin question d’un grand port lorrain avec trois sites étalés sur plus de 50 km. Bien que la Moselle à grand gabarit européen s’arrête au niveau d’Illange, tout comme le statut fiscal international du fleuve défini par l’accord quadripartite signé en 1950 par l’Allemagne, les Pays-Bas, le Luxembourg et la France, avec Frouard, le Sud lorrain ne serait pas oublié. Ainsi, le tri modal sera réalisé aussi bien à Thionville-Illange, qu’à Metz et Frouard. Mais chaque site aura sa spécificité. Thionville-Illange se positionnera dans l’industrie et la métallurgie, portées avant tout par ArcelorMittal. L’agroalimentaire ira à Metz, tandis que le vrac et les céréales se concentreront à Frouard. Metz dispose en réalité de deux ports. Le premier, enclavé au centre ville, n’offre pas de terrain disponible, à la différence du second qui a une vocation céréalière et qui est proche de la voie ferrée et de l’autoroute. Bien équipé, il possède en outre une presqu’île de 8 hectares à aménager. Mais le commentaire précédent suscite l’interrogation. En effet, pourquoi ne pas mettre à Metz l’activité céréalière, en lieu et place de Frouard, dans la mesure où Metz est aujourd’hui le premier port céréalier de France ? Une question qui reste pour l’heure sans réponse et qui montre combien le dossier lorrain reste à peaufiner. Le port de Thionville-Illange, à vocation industrielle, offre quant à lui, un quai immédiatement mobilisable. A noter que chacun des éléments de ce grand port lorrain disposera d’une activité conteneur.

Alors que les premières options techniques des futurs aménagements à réaliser commencent à être envisagées, le succès économique de ce projet ambitieux et capital pour la Lorraine passera par la création d’une valeur ajoutée aux activités logistiques, avec par exemple de l’assemblage, du conditionnement, de l’emballage et de nouvelles implantations industrielles. Ceci permettra également de créer de l’emploi. 

Lire la suiteGrand Port Lorrain sur la Moselle : tout (ou presque) reste encore à faire

La renaissance de la truffe lorraine

En 2008, deux tonnes de truffes ont été produites en Lorraine et négociées sur le marché. Bien que pour l’année 2009, la récolte sera vraisemblablement moins importante en raison d’un été aride, la truffe, grande consommatrice d’eau et amatrice de sols calcaires, aime la Lorraine en général et la Meuse en particulier. En effet, 75 … Lire la suiteLa renaissance de la truffe lorraine

Les arts du feu se portent bien à Saint-Louis

La société Oliger, basée à Saint-Louis et dirigée par Marcel Lantz, son fondateur, ne connaît pas la crise. Elle s’est même fait une solide réputation dans les arts du feu et ses produits, des poêles en faïence, sont commercialisés dans toute la France et en Europe. Le roi Juan Carlos d’Espagne a d’ailleurs choisi une … Lire la suiteLes arts du feu se portent bien à Saint-Louis

Lancement des travaux du projet Méthavalor

La construction d’une usine de méthanisation, qui verra le jour en 2011, va quelque peu révolutionner le traitement des déchets en Moselle-Est. Les travaux de ce que le SYDEME (Syndicat mixte de transport et de traitement des déchets ménagers de Moselle-Est) appelle le projet Méthavalor ont récemment débuté dans le quartier de Marienau à Forbach, … Lire la suiteLancement des travaux du projet Méthavalor

Le Fort de Queuleu, témoin impénétrable

Le Fort de Queuleu, à Metz, est le dernier témoin dans les environs de la première ville de Lorraine de l’époque nazie. Trente-six personnes y sont mortes. Le fort est avant tout connu pour la Casemate A, où, entre octobre 1943 et août 1944, 1 800 individus, principalement des résistants, ont été incarcérés. C’était une prison … Lire la suiteLe Fort de Queuleu, témoin impénétrable

Le trésor de Boucq sera mis en vente aux enchères

Il y a 12 ans, à côté de Boucq, dans le Toulois, plus de 200 pièces de monnaies anciennes avaient été découvertes par deux chasseurs de trésors septuagénaires. A une quinzaine de centimètres, ils avaient extrait un vase en argile qui contenait ces pièces pour un montant estimé à 600 000 francs de l’époque, soit … Lire la suiteLe trésor de Boucq sera mis en vente aux enchères

Le Parc Naturel Régional de Lorraine entend préserver ses paysages

Le Parc Naturel Régional de Lorraine (PNRL) a été créé il y a maintenant 35 ans, afin de préserver des territoires aux ressources naturelles exceptionnelles et des paysages d’une beauté et d’un calme insoupçonnés. Il entend aujourd’hui constituer un modèle d’économie résidentielle qui a su conserver de manière intacte son caractère originel. Cependant, cet ensemble … Lire la suiteLe Parc Naturel Régional de Lorraine entend préserver ses paysages

Du PEPS pour récolter des médailles

La Ligue Lorraine a été désignée comme pilote pour développer le Pôle d’Excellence Professionnel et Sportif (PEPS). Notre province servira ainsi de tremplin pour la France. Le PEPS est en effet amené à toucher beaucoup de domaines, l’athlétisme en particulier. Voilà qui réjouit déjà les adeptes de cette discipline en Lorraine, qui compte bien repartir … Lire la suiteDu PEPS pour récolter des médailles

C’était hier en Lorraine : la bataille de la Moselle

Retournons entre le 8 et le 10 septembre 1944 à Dornot et Corny-sur-Moselle, où s’est déroulée une véritable tragédie de guerre, dont on a fêté cette année la 65ème année anniversaire. 
Alors que le 1er septembre, la IIIème armée américaine commandée par le général Patton est pratiquement  immobilisée en Lorraine, en raison d’un problème de ravitaillement, autour et dans Metz c’est l’effervescence et le désordre. Si le manque de carburant est résolu le 4 septembre, les forces allemandes ont profité de cette incroyable panne américaine pour se réorganiser et s’opposer à l’avancée de Patton. Ce dernier a prévu de traverser la Moselle à son endroit le moins large, autrement dit à Dornot. Le 7 septembre, une multitude de véhicules, dont de nombreux blindés de la 7ème Armored US, encombrent les rues de village des côtés de Moselle. Le reste des forces terrestres tentent de s’enfiler à travers ce véritable enchevêtrement dans la rue principale. L’extrême urgence de la situation pousse les Américains à traverser le fleuve le lendemain, sans préparation suffisante. Le flou artistique des ordres de l’Etat-major n’arrangera rien à la situation. Les troupes ont pour mission d’enjamber les voies de chemins de fer, de traverser la Moselle en bateau, de contourner l’étang et d’atteindre le sommet des deux collines faisant face à Dornot, qui abritent deux fortins allemands bien camouflés, à savoir les ouvrages de Saint-Blaise et du Sommy. 

Lire la suiteC’était hier en Lorraine : la bataille de la Moselle

Moselle : un programme touristique varié

Le comité départemental du tourisme (CDT) tente de promouvoir les richesses de la Moselle en misant sur les groupes, que ce soit les autocaristes, les associations, les amicales, les comités d’entreprise ou encore les mairies. Il commercialise pour cela une centaine de possibilités d’excursions d’une journée, de week-ends découvertes et de moyens ou de longs … Lire la suiteMoselle : un programme touristique varié

Un modèle de hangar

Velaine-sous-Amance, village de 500 habitants à l’Est de l’agglomération nancéienne, est indéniablement le bon élève du département en matière de construction propre. Le nouveau hangar destiné aux services techniques en est le meilleur exemple. Un modèle du genre d’une superficie de 170 mètres carrés sur deux niveaux, avec parking. Le tout en bois de mélèze … Lire la suiteUn modèle de hangar

Metz : La Citadelle et Le Magasin aux Vivres repartent de l’avant

L’hôtel La Citadelle (quatre étoiles) et son restaurant Le Magasin aux Vivres (un macaron au Guide Michelin) ont dernièrement rejoint le réseau «Château et Hôtels Collection» d’Alain Ducasse. Le palace messin de 80 chambres, détenu par Christophe Dufossé, entend ainsi faire progresser son taux de remplissage, actuellement de 40 %. Grâce aux outils de marketing … Lire la suiteMetz : La Citadelle et Le Magasin aux Vivres repartent de l’avant

La Lorraine dit non à l’ANDRA !

Alors que tout le Grand Est de la France est toujours pressenti pour accueillir un centre de stockage et d’enfouissement de déchets nucléaires à vie longue en 2019, du fait de nombreux terrains géologiques présumés favorables, la Lorraine refuse, à juste titre, de devenir la poubelle radioactive de Paris. Une seule commune en Moselle, à … Lire la suiteLa Lorraine dit non à l’ANDRA !

Le Bitcherland à la pointe du numérique !

Le Pays de Bitche vit une véritable révolution numérique avec son réseau fibre optique multi-opérateurs. La tête de réseau a dernièrement été inaugurée et raccordée au réseau haut débit de la Moselle. Ce prolongement cohérent s’inscrit dans le projet départemental sur le très haut débit. Pour un coût de 13 millions d’euros, subventionné à hauteur … Lire la suiteLe Bitcherland à la pointe du numérique !

L’autoroute ferroviaire déjà saturée !

Ce n’est pas l’A 31 mais presque ! Lancée dans un climat de scepticisme qui entoure toute innovation, surtout en Lorraine, affectée ensuite par le contexte social puis par la baisse du prix des carburants, la première autoroute ferroviaire d’Europe est aujourd’hui victime de son succès. Cette dernière relie Bettembourg au Luxembourg et Le Boulou dans … Lire la suiteL’autoroute ferroviaire déjà saturée !

Infrastructures en Moselle : ce que demandent les entreprises

Devant l’urgence la situation et afin de tirer profit au mieux de tout le potentiel économique du département avant qu’il ne soit trop tard, les entreprises mosellanes, par l’intermédiaire de la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) de la Moselle, ont récemment fait part de leurs exigences et de leurs revendications pour ce qui est des transports routiers, ferroviaires, portuaires et aéroportuaires. Si la signature des différents représentants des collectivités territoriales au sujet de la construction du second tronçon de la ligne à grande vitesse Est européenne a difficilement été acquise, beaucoup reste encore à faire. 
Ainsi, les entreprises demandent que les responsables politiques fluidifient l’A 31. Dans cette optique, une mise complète à 2 X 3 voies est bien évidemment évoquée. Cette solution à court terme devrait permettre d’absorber le trafic croissant. Les entreprises rappellent par la même occasion qu’en « l’absence de toute réalisation nouvelle, l’A 31 atteindra son niveau de saturation en 2015, avec des embouteillages de 6 à 8 heures par jour ». Cela dit, ces mêmes entreprises de Moselle souhaitent également obtenir la construction d’un nouvel axe autoroutier Nord-Sud complémentaire. Ce dernier apporterait ainsi une fluidité au trafic, ce qui laisserait l’A 31 aux seules connexions inter-villes. 

Lire la suiteInfrastructures en Moselle : ce que demandent les entreprises

Les faubourgs de Metz livrent leurs trésors

Le pôle archéologie de Metz-Métropole mène actuellement et parallèlement une campagne de sondage au Technopôle 2 et des fouilles place Mazelle. Sur les 68 hectares de terre argileuse du futur Technopole 2, les pelleteuses ont déjà creusés plus de 1 000 trous, à raison d’une tranchée de 12 mètres tous les 10 mètres. Une telle … Lire la suiteLes faubourgs de Metz livrent leurs trésors

Une école transfrontalière de la deuxième chance

La Lorraine et la Wallonie ont dernièrement mis en service à Longlaville, en Meurthe-et-Moselle, la première école transfrontalière de la deuxième chance (E2C) en Europe. Cette structure accueille 22 chômeurs français et belges peu qualifiés, afin de les former pendant un an aux connaissances de base, à savoir lire, écrire, compter, acquérir des notions d’informatique … Lire la suiteUne école transfrontalière de la deuxième chance

Carnet bleu au zoo d’Amnéville

Le zoo d’Amnéville, l’un des plus beaux d’Europe, a dernièrement accueilli de nouveaux pensionnaires. Ainsi, même si le petit hippopotame Kumba de 40 kg reste encore blotti contre sa maman de 2,5 tonnes, ne croyez pas qu’il ne grandira pas. Au contraire. Bien que la naissance d’un hippopotame soit un évènement relativement rare, le zoo … Lire la suiteCarnet bleu au zoo d’Amnéville

Thionville : de nouveaux objets au Musée

Un sarcophage monoxyle, mis au jour à Lommerange en 2008, lors de travaux visant la pose d’une citerne de fioul près de l’église, entrera bientôt dans l’enceinte du musée de la Tour aux puces, après un long travail de restauration. Selon les spécialistes, il s’agit d’un objet rarissime, dont la datation est comprise entre le … Lire la suiteThionville : de nouveaux objets au Musée

Sarkozy en Moselle : un retour mais rien de neuf ?

Le président français est finalement revenu le 8 octobre, à la surprise générale, une semaine après son dernier déplacement en Moselle, où il avait soigneusement évité de se rendre à Gandrange, suscitant la colère justifiée des salariés du site sidérurgique. Cette fois-ci, son chemin est passé par Gandrange et par Metz, plus de 20 mois après ses fameuses promesses manquées faites aux ouvriers lorrains. Alors que les syndicats estiment toujours ne pas avoir été entendus et que les engagements sur la revitalisation du site n’ont pas été respectés, dans la mesure où l’aciérie de Gandrange a bel et bien été fermée et que 20 ouvriers étaient encore en attente de reclassement, Nicolas Sarkozy a profité de sa venue pour annoncer la signature d’un contrat de 300 millions d’euros entre Réseau Ferré de France (RFF) et le sidérurgiste anglo-néerlandais Corus, pour la construction de rails de très grande longueur destinés au TGV, à Hayange. Un investissement de 35 millions d’euros sera réalisé sur ce site mosellan, afin de moderniser les installations dans l’optique de ce contrat et de pérenniser l’activité de la société. Par ailleurs, 5 millions d’euros seront investis dans un centre d’apprentissage qui devrait être installé à Gandrange. 120 apprentis y seront formés aux métiers de la métallurgie. Toujours à Gandrange, le groupe ArcelorMittal devrait injecter 4,5 millions d’euros dans le train à billettes. Pour ce qui est du projet Ulcos à Florange, qui concerne l’expérimentation de l’enfouissement du CO2 en provenance des laminoirs, Nicolas Sarkozy a déclaré que l’étude de faisabilité était à présent achevée. Cela dit, la question de l’installation de ce site de captage et de stockage du CO2 en Moselle n’est toujours pas réglée. Le président français a de même ajouté que le projet de centrale porté par la société Powéo, un temps envisagé dans les environs de Gandrange, est aujourd’hui définitivement abandonné en raison de la crise économique qui touche aussi l’énergéticien. Toutefois, ArcelorMittal devrait également investir 16 millions d’euros à Yutz dans la fabrication de poutrelles et de panneaux pare-feu, ainsi que dans la création d’un atelier de coupe et de cintrage. Au total, cette décision devrait créer 99 emplois à l’horizon 2010. Nicolas Sarkozy a en outre indiqué qu’il allait rencontrer d’ici peu Lakshmi Mittal, le PDG d’ArcelorMittal sur ces différents dossiers. Enfin, le chef d’Etat français a annoncé la venue à Metz d’un régiment supplémentaire actuellement basé en Allemagne.       
Après vous avoir présenté les différentes mesures annoncées par Nicolas Sarkozy lors de sa visite à Gandrange et à Metz, analysons à présent plus en détail leur contenu et leur portée. 

Lire la suiteSarkozy en Moselle : un retour mais rien de neuf ?

L’idée d’un grand port lorrain émerge

La Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) de la Moselle veut miser sur la complémentarité des sites d’Illange, Frouard et Metz, dans le but de promouvoir un projet de grand port lorrain sur la Moselle. Dans cette belle perspective, il s’agit ainsi d’arrêter de constamment opposer Metz, premier port céréalier européen et 6ème port fluvial … Lire la suiteL’idée d’un grand port lorrain émerge

Liaison TGV Est – LGV Rhin-Rhône : les études sont lancées

Les études opérationnelles en vue de relier le TGV Est à la LGV Rhin-Rhône ont dernièrement été officiellement lancées. Si elles se concrétisent, Nancy sera mis à 2h38 de Lyon à l’horizon 2020-2022, contre plus de 4h00 aujourd’hui, ce qui constitueraient bien évidemment une excellente nouvelle pour le développement de notre province, en facilitant notamment … Lire la suiteLiaison TGV Est – LGV Rhin-Rhône : les études sont lancées

Toujours des difficultés dans les transports

Toute la réflexion suivante par d’un constat : de plus en plus d’actifs demeurant dans le Pays de Briey sont contraints de quitter leur bassin pour se rendre sur leur lieu de travail. Les dernières statistiques de 2008 sont particulièrement édifiantes et doivent en interpeller plus d’un, puisque 4 400 actifs prenaient la direction du Luxembourg, 5 400 … Lire la suiteToujours des difficultés dans les transports

Homécourt: un laboratoire à ciel ouvert

Homécourt réussit sa reconversion. Sur l’ancienne friche de la cokerie, une station expérimentale dédiée à la requalification des sols dégradés et pollués est en train de voir le jour. Ou quand la matière grise lorraine fait revivre un vieux terrain industriel issu du démantèlement dans les années 1980 de la cokerie de la ville. De … Lire la suiteHomécourt: un laboratoire à ciel ouvert

Ligue A féminine de volley : la Lorraine bien représentée

La nouvelle saison de volley vient à peine de commencer. L’occasion pour nous de vous présenter les deux équipes lorraines engagées en Ligue A, le plus haut niveau de championnat. Cette année encore, la Lorraine y sera superbement représentée.  Commençons par Terville-Florange qui entame sa troisième saison parmi l’élite du volley féminin, avec un nouvel … Lire la suiteLigue A féminine de volley : la Lorraine bien représentée

Agglomération de Thionville : des aménagements pour séduire les investisseurs

La communauté d’agglomération de Thionville Portes de France a décidé d’employer les grands moyens afin de séduire les investisseurs. Pour le moment, nous pouvons dire que cela marche relativement bien. Et c’est tant mieux. Ainsi, à proximité de l’actuel complexe cinématographique Kinepolis, une zone de loisirs digne de ce nom est en train de pousser … Lire la suiteAgglomération de Thionville : des aménagements pour séduire les investisseurs

Quand la Lorraine vivra Belval

En annonçant d’offrir à Esch-Belval, en gestation depuis cinq ans, une gouvernance d’Etat, la France a relancé la dynamique du projet, qui prévoit de transformer les friches post-industrielles en une véritable ville tertiaire et durable. A terme, l’éco-cité d’Esch-Belval devrait accueillir plus de 5 000 habitants et 20 000 utilisateurs quotidiens. Cela dit, le concept … Lire la suiteQuand la Lorraine vivra Belval

L’immense gâchis de la cokerie de Carling

Pour Carling, l’exploitation industrielle de la Cokerie c’est fini, terminé, du passé. Mais un passé encore chaud, incandescent, qui interpelle une nouvelle fois, et à plus d’un titre, sur la disparition d’un équipement de production performant et opérationnel. Alors que deux batteries de 86 fours ont dernièrement été définitivement arrêtées, celles de Carling 3 et … Lire la suiteL’immense gâchis de la cokerie de Carling

Qui accueillera l’usine de panneaux solaires ?

L’entreprise First Solar recherche un site en France pour implanter une usine de fabrication de panneaux solaires. Plusieurs provinces sont en compétition pour accueillir un tel équipement, à savoir la Lorraine avec les sites de Micheville, de Toul et de la vallée de l’Orne, mais aussi les régions Midi-Pyrénées, Rhône-Alpes et Aquitaine. Il faut dire … Lire la suiteQui accueillera l’usine de panneaux solaires ?

Gantois dans les Vosges : retour à la case départ

Le groupe Gantois, qui compte 741 salariés, a dernièrement décidé de suspendre ses activités de sous-traitance automobile non rentables à Timisoara, en Roumanie, d’ici la fin de cette année. Ces dernières seront relocalisées à Saint-Dié-des-Vosges. Rappelons qu’en 2004, Gantois, leader européen de la tôle métallique et de la toile perforée, avait en effet délocalisé une … Lire la suiteGantois dans les Vosges : retour à la case départ

La liaison Epinal-Belfort sera électrifiée

Réseau Ferré de France (RFF) a dernièrement confirmé le lancement des études opérationnelles au sujet de la modernisation et de l’électrification de la ligne Nancy-Epinal-Belfort, ainsi que sur le projet de nouveau barreau direct vers la LGV Rhin-Rhône, via Lure. Les études, d’un coût de 570 000 euros, seront financées par la Lorraine, l’Etat français … Lire la suiteLa liaison Epinal-Belfort sera électrifiée

Fonds structurels européens : 16 millions pour la Lorraine

Plusieurs demandes de subventions financées par les fonds structurels européens ont dernièrement été approuvées. Ainsi, un avis favorable a été émis pour 163 dossiers, représentant un total de subventions de près de 16 millions d’euros. Parmi les dossiers les  plus intéressants, nous pouvons citer, à titre d’exemple, le financement du déploiement d’un réseau départemental à … Lire la suiteFonds structurels européens : 16 millions pour la Lorraine

Tennis : la Coupe Davis 2010 en Lorraine ?

Un tour de la Coupe Davis pourrait très bien avoir lieu dans notre belle province. La Fédération Française de Tennis (FFT) a dans cette optique envoyé un cahier des charges à la Ville de Metz, afin d’organiser le match opposant au premier tour la France à l’Allemagne. Ce dernier aura lieu début mars. Il faut … Lire la suiteTennis : la Coupe Davis 2010 en Lorraine ?

Bain de sang au musée de Sarrebourg

Le musée du pays de Sarrebourg est depuis quelques temps le témoin d’un étrange phénomène. L’eau de son bassin extérieur, qui jouxte le bâtiment d’exposition, a littéralement viré au rouge hémoglobine ! Un meurtre aurait-il donc été commis au sein de cette enceinte culturelle ? Assurément non. Les agents du musée ont néanmoins envoyé un échantillon d’indices … Lire la suiteBain de sang au musée de Sarrebourg

Fête du poisson à l’Etang de Lachaussée

C’est véritablement l’effervescence au domaine du Vieux-Moulin de Lachaussée dans la Meuse. A l’occasion de la fameuse Fête du poisson, le domaine sera ouvert tous les jours jusqu’au 15 novembre, excepté le lundi, pour la vente du poisson sur la jetée. La pêche miraculeuse est en effet prévue du 18 octobre au 15 novembre. 30 … Lire la suiteFête du poisson à l’Etang de Lachaussée

Des jeunes à attirer et surtout à conserver

Notre belle province est déficitaire dans ces échanges migratoires et voit s’en aller de plus en plus de jeunes actifs sous d’autres cieux réputés plus cléments. C’est en tout cas la triste,  terrible, mais lucide conclusion d’une étude de l’INSEE Lorraine. Ce sont même les couples ainsi que les jeunes actifs exerçant des fonctions intermédiaires ou supérieures qui quitteraient la Lorraine. C’est bien là le côté le plus alarmant. Car notre belle province est perçue comme peu attractive pour les jeunes actifs qualifiés. Le phénomène n’est cela dit pas nouveau. Ce qui rassure tout de même, c’est que le processus a diminué par rapport aux années 1990. De même, les zones périurbaines de Lorraine et/ou proches de la frontière luxembourgeoise gagnent chaque année des habitants. L’agglomération nancéienne profite pleinement de son attractivité pour accueillir des étudiants, + 10 200 en 5 ans. Le problème, c’est que malheureusement nombre d’entre eux partent à la fin de leurs études, alors que beaucoup auraient pu ensuite s’installer définitivement en Lorraine. Notre province forme, mais ne garde pas. Elle perd ses forces vives qualifiées, dans la mesure où le travail apparaît insuffisant. Autrement dit, la Lorraine ne créé donc pas suffisamment d’emplois. Autre fait grave, les migrants partent au moment de la fécondité des femmes, ce qui n’est pas sans avoir un impact sur la démographie locale. En 2008, 121 400 personnes ont quittée la Lorraine, soit 27 200 de plus que d’entrants. 

Lire la suiteDes jeunes à attirer et surtout à conserver

La Lorraine se cherche à Paris

La Lorraine a dernièrement lancé à Paris une véritable entreprise de séduction auprès des responsables des rubriques loisirs, tourisme et artistique des médias français, avec pour principal objectif de faire tomber les idées reçues et de ranger définitivement au placard les vieux clichés qui ont la vie dure. Dans cette optique, l’option récemment retenue par le Comité Régional du Tourisme (CRT) consistait à mettre en place des opérations décalées, afin de retenir l’attention. Le CRT avait alors décliné une campagne de communication au message obscur autour de la Lune. Si l’ergonomie et le design des affiches et des pancartes étaient très bien soignés, la portée du texte laissait le curieux plutôt dubitatif. L’information avait du mal à passer et à sensibiliser. Une nouvelle promotion a donc été conçue, plus particulièrement pour le « salon » parisien. Elle se base essentiellement sur quatre boîtes de 2,20 sur 2,20 mètres qui proposent une immersion sensorielle dans les quatre saisons d’une province qui veut être aimée. Même si les efforts sont louables et appréciables, les résultats sont parfois désespérants comme le signalent certains. Par exemple, ce fut le cas l’année dernière au moment du vote de l’association française des journalistes de tourisme pour désigner la ville d’accueil de son assemblée générale. Si Metz était sur les rangs, la première ville de Lorraine ne récolta tout simplement aucun suffrage. Tous se portèrent sur Sète, comme une évidence, héliotropisme oblige.   
Le problème lorrain semble profond. Il est à a fois culturel et touche à la manière de communiquer. Car selon de nombreuses agences de communication et de promotion, notre belle province est beaucoup trop modeste. Ce qui tient d’une qualité s’avère en réalité être un handicap sévère pour son image, dans la mesure où elle possède des « choses extraordinaires mais elle n’arrive pas à en parler ». Une sorte de paradis perdu, de cocon confiné. Pourtant, dans son numéro estival, le Figaro Magazine, grand prescripteur des tendances touristiques, plaçait la Lorraine parmi les destinations dans l’air du temps. La crise aurait ainsi changé la donne en mettant à mal les endroits résolument tapageurs au profit d’une Lorraine disposant de « vraies valeurs, avec de très bons produits du terroir et où les gens sont toujours bien reçus ». De même, beaucoup de visiteurs arrivent chez nous méfiants, dans cette « Sibérie triste et grise ». Ils en repartent cela dit « charmés par la richesse patrimoniale, les paysages fabuleux et la gentillesse des gens ». Mais il faut reconnaître que le prix est aussi un argument qui plaide en faveur de la Lorraine. En effet, très peu de provinces, pour ainsi dire même aucune, ne proposent des séjours de ski de 8 jours et 7 nuits à 215 euros par personne, comme c’est le cas à La Bresse dans les Vosges. La tendance est ainsi à l’heure actuelle aux petites stations plus familiales, plus conviviales et où il n’y a pas besoin de réserver un an à l’avance comme c’est le cas dans les usines à gaz des Alpes, qui dénaturent le paysage. La Lorraine, c’est en effet une formidable occasion de ses changer du rouleau compresseur du tourisme de masse.  

Lire la suiteLa Lorraine se cherche à Paris

Les 4 fantastiques lorrains ne veulent pas se laisser faire

Superbement oubliées par la réforme des collectivités locales du comité dit Balladur qui préconisait la création d’ici 2014 de 11 métropoles d’au moins 500 000 habitants qui seraient dotées de compétences accrues, les quatre principales du Sillon Lorrain, à savoir Metz, Nancy, Thionville et Epinal  sont bien décidées à créer la toute première « métropole multipolaire », afin … Lire la suiteLes 4 fantastiques lorrains ne veulent pas se laisser faire

Un Picot ultramoderne qui séduit déjà

Dans environ trois ans, l’AS Nancy Lorraine évoluera dans l’un des stades les plus modernes de France. Dotée d’un toit rétractable et d’une pelouse synthétique, cette arène de 35 000 places s’avèrera être un atout indéniable, qui devrait permettre au club de progresser sur l’échiquier du football français et européen. Pour porter la capacité du stade à … Lire la suiteUn Picot ultramoderne qui séduit déjà

Tournage du film The Hunters en Lorraine

La société nancéienne Humal Productions réalise actuellement The Hunters, un film qui sera tourné en grande partie en Lorraine, notamment au Fort de Queuleu, ainsi qu’à l’intérieur de l’hôtel de région à Metz. C’est la première fois qu’une société de production lorraine porte et tourne un long métrage dans notre belle province. The Hunters est … Lire la suiteTournage du film The Hunters en Lorraine

Le mystère de l’hêtre-tas

Au cœur de la forêt domaniale du Graouilly, entre les communes de Vaux et de Gorze, se dresse un arbre étrange, parce qu’il présente un exemple rare d’anastomose, c’est-à-dire une fusion entre deux arbres, deux troncs. Une véritable osmose végétale qui n’est pas dû au hasard. En effet, l’explication peut paraître toute simple. Un premier … Lire la suiteLe mystère de l’hêtre-tas

Bilan de la visite du président français en Moselle

En déplacement jeudi dernier en Moselle, département le plus frappé par les iniques et odieuses restructurations militaires et par la crise économique, le président français a ainsi tenu sa promesse de revenir. Enfin, oui et non. En choisissant d’éviter les zones particulièrement sensibles, comme Metz et Gandrange, Sarkozy, et/ou son cabinet et ses conseillers, ont préféré choisir la facilité et des sites ultra-protégés, comme la visite à Hambach du site de production de la Smart, un véhicule adapté à la taille du chef de l’Etat de Paris, et l’organisation d’une table-ronde à Woippy, fief de l’ami Grosdidier. De là à affirmer comme certains que Sarkozy aurait un problème psychologique avec notre belle province, suite au discours désastreux de l’aciérie de Gandrange, qui a définitivement fermé ses porte le 31 mars 2009, alors que le président de la France (attention !) avait pourtant juré d’y maintenir l’activité, peut-être pas. Toujours est-il que les promesses non tenues de Gandrange sont dans tous les esprits, comme le rappelle la stèle funéraire posée non loin de là par les syndicalistes en mémoires de ces belles paroles et sur laquelle Nicolas Sarkozy, NS pour les intimes, n’a même pas osé venir se recueillir. Trop dur, le fardeau est aujourd’hui trop lourd à porter et à supporter. Mais que dire de celui des 571 salariés de l’ex-aciérie d’ArcelorMittal ? Il est désormais bien loin ce fameux 4 février 2008 où Sarkozy affirmait que l’Etat français était « prêt à prendre en charge les investissements nécessaires pour maintenir l’aciérie en activité ». De quoi faire injure à toute la Lorraine, à tous les Lorrains. Bref des paroles NS, c’est-à-dire, comme en statistique, non significatives. Le chaudron lorrain n’est pas prêt de s’arrêter de bouillir. 
Cette visite, maintes fois reportée mais qui eu finalement lieu, même si nous aurions préféré en d’autres endroits, comme par exemple du côté l’usine de l’équipementier Johnson Controls à Sarreguemines où plus de 350 salariés sont menacés de perdre leur emploi, ou encore du côté de la plateforme pétrochimique de Carling Saint-Avold, dont les effectifs fondent comme neige au soleil, fut également l’occasion pour Nicolas Sarkozy d’annoncer ou de confirmer certaines mesures en faveur de la Lorraine. Faisons donc le point et le bilan sur ce qui a été dit entre autres sur la Smart électrique, le transport fluvial et ferroviaire, l’université et les nouveaux emplois publics. 

Lire la suiteBilan de la visite du président français en Moselle

Un mégaparc photovoltaïque près de Lunéville ?

La société allemande Q-Cells, qui compte 2 500 salariés à travers le monde et qui a réalisé en 2008 un chiffre d’affaires de 1,2 milliards d’euros, est spécialisée dans la fabrication de cellules solaires. Elle projette, en partenariat avec la jeune société M3Psolar, développeur de projets photovoltaïques à Sainte-Colombe dans le Rhône, de créer d’ici … Lire la suiteUn mégaparc photovoltaïque près de Lunéville ?

La fonderie de cloches reconvertie en maison d’hôtes

A Mont-devant-Sassey, l’ancienne fonderie de cloches de la famille Farnier a été réhabilitée, afin de devenir un loft luxueux à l’esprit très new-yorkais. Ce dernier est remarquablement traversé de part et d’autre par la nature grâce à des ouvrants métalliques supportant de larges baies vitrées, œuvres d’un artisan ferronnier de Nancy. L’escalier en fer, dont … Lire la suiteLa fonderie de cloches reconvertie en maison d’hôtes

Revoilà l’ASPTT Metz !

Ancienne place forte du championnat de France, le club mosellan avait décidé arrêter les frais en 2005. Cette brève parenthèse est aujourd’hui révolue, car l’ASPTT Metz fait son grand retour parmi l’élite du tennis français. La venue de champions comme l’Allemand Kohlschreiber, dont les performances ont pu être appréciées au cours du dernier Open de … Lire la suiteRevoilà l’ASPTT Metz !

La ZAC de l’Amphithéâtre attend son heure

Alors que la Maison du projet du Centre Pompidou-Metz fermait à peine ses portes, elle a dû les rouvrir le temps de permettre la signature de la promesse de vente des deux premiers îlots de la ZAC de l’Amphithéâtre, entre la Saremm (Société d’aménagement et de restauration de Metz Métropole) et les premiers promoteurs du … Lire la suiteLa ZAC de l’Amphithéâtre attend son heure

Un musée du moule à chocolat en Moselle

Un musée du moule à chocolat, comme il en existe à Biarritz et en Allemagne, est en projet à Saint-Jean-Kourtzerode, près de Phalsbourg. L’artisan chocolatier Jean Plumerey possède en effet une exceptionnelle collection de centaines de moules anciens, datant des années 1840 à 1957, poinçonnés par des fabricants français et allemands et martelés à la … Lire la suiteUn musée du moule à chocolat en Moselle

Volley masculin : Nancy goûtera au parfum de la Ligue B

Pour la première fois de son histoire, le Nancy VB Maxéville-Jarville entre dans la cour des grands et plus précisément dans celle du deuxième niveau national masculin. La fusion entre le SLUC et le PUNCH, donnant naissance en 2006 au Nancy VB Maxéville-Jarville, n’aura finalement pas mis longtemps à germer. Ainsi, trois ans plus tard, … Lire la suiteVolley masculin : Nancy goûtera au parfum de la Ligue B

Le tourisme comme facteur de développement pour le Pays-Haut

Au moment de tirer les premiers enseignements de la saison 2009 dans le Pays-Haut, il convient de souligner que les sites historiques constituent de véritables locomotives touristiques dans tous les secteurs. Voyons plus en détail quelle a été leur fréquentation jusqu’à aujourd’hui.  Commençons notre tour d’horizon par le désormais célèbre Fort de Fermont. C’est incontestablement … Lire la suiteLe tourisme comme facteur de développement pour le Pays-Haut

Le Sillon Lorrain également sur les rails

Les grandes villes du Sillon Lorrain, à savoir Epinal, Nancy, Metz et Thionville, tentent de lancer l’expérimentation d’une métropole multipolaire dans notre belle province, dans la mesure où le rapport Balladur sur les collectivités les a tout bonnement ignorées. Dans cette optique, de nouvelles réflexions se sont engagés, afin d’élaborer un vaste programme d’action dans … Lire la suiteLe Sillon Lorrain également sur les rails

36ème édition du NJP

Pour son 36ème anniversaire, le Nancy Jazz Pulsations (NJP) poursuit sa politique de découverte et de décentralisation des concerts, gratuits ou payants, avec un programme toujours plus éclectique. 120 formations se sont ainsi données rendez-vous en Lorraine.  Le public, de plus en plus nombreux à chacune des éditions de cette manifestation qui gagne en renommée, … Lire la suite36ème édition du NJP

L’if éternel

A Dornot, charmant village des côtes de Moselle, pousse l’un des plus vieux arbres de Lorraine, dans l’ancien cimetière près de l’église. Il aurait été planté vers 1652 et aurait donc … 357 ans ! Un véritable miracle de longévité pour ce vénérable arbre de 3,60 mètres de circonférence et qui mesure 17 mètres de haut. … Lire la suiteL’if éternel

Investissement chez Recylux

Installée sur la ZAC de la Côte Rouge de Saulnes depuis six ans, Recylux, société spécialisée dans le recyclage de fers et de métaux, a dernièrement décidé d’investir dans une seconde ligne qui permettra de valoriser à 95 % la matière brute. Jusqu’à  présent 20 à 30 % des déchets compactés reçus par l’usine n’étaient … Lire la suiteInvestissement chez Recylux

Fouilles archéologiques fructueuses à Blénod-lès-Pont-à-Mousson

Depuis la mi-août, une équipe d’archéologues de l’INRAP, l’Institut National de Recherches Archéologiques Préventives, fouille un habitat datant d’environ dix siècles avant notre ère, Celui-ci remonte à une époque que les scientifiques nomment âge du bronze. En ces temps, la vallée de la Moselle était déjà entièrement habitée, mais avec une densité moindre qu’aujourd’hui. Les … Lire la suiteFouilles archéologiques fructueuses à Blénod-lès-Pont-à-Mousson

Le candidat messin annonce son programme

La date fatidique du 15 septembre est passée ! Les villes candidates à l’accueil de l’Euro 2016 ont remis leur dossier à la Fédération Française de Football comme prévu avant la date fatidique indiquée. Cette dernière aura ainsi vu le désengagement de Nantes pour raison financière. Pas plus mal, voilà un adversaire de moins pour … Lire la suiteLe candidat messin annonce son programme

Grand Fare et les autres : autant de projets qui capotent ?

Ce devait être LE grand projet commercial de Moselle-Est avec à la clé 900 emplois, mais Grand Fare pourrait très bien ne plus voir le jour en Lorraine. La faute à quelques associations de commerçants du coin qui préfèrent sauvegarder leur propre intérêt plutôt que de défendre celui de la Lorraine et des Lorrains, ainsi qu’à la Commission Nationale d’Aménagement Commercial (CNAC). 

En effet, le promoteur, à savoir la société Codic, doute de plus en plus de la perspective de voir le projet rester en Lorraine, au moment où les Allemands lui font les yeux doux pour installer cet équipement commercial du côté de Zweibrücken, à une bonne soixantaine de kilomètres de Forbach. Voilà ce qui arrive à force de jouer aux cons ! Nous trouvons une telle démarche stupide et tout bonnement inadmissible. La Lorraine, et plus particulièrement la Moselle-est, ne peuvent ABSOLUMENT PAS se passer de la réalisation de telles infrastructures porteuses d’autant emplois en pleine crise économique ! Nous demandons ainsi solennellement aux associations de commerçants des environs de cesser immédiatement leurs conneries ! 

Pour les dirigeants de Codic, le problème dans notre province, au-delà des difficultés récurrentes de gouvernance, c’est que « tous les matins les Lorrains s’habituent à leur misère, sortent un mouchoir en papier quand ils perdent 50 emplois ». Et le moins que l’on puisse dire sur ce coup-là, c’est qu’ils ont raison. Ce sentiment de sinistrose perpétuelle, cette impression de déposer les armes devant le moindre obstacle et ce pessimisme ambiant commencent réellement à suffire ! Alors retroussons-nous les manches une fois pour toutes et allons de l’avant à présent ! Car Codic n’a pas l’intention de pousser l’affaire plus loin si la possibilité est aussi réelle que séduisante en Allemagne. Cette alternative dramatique est d’ailleurs prise très au sérieux par le maire de Farébersviller, complètement outré par l’immobilisme autour du dossier. La solution serait de sortir, dans un délai plus court, un projet rectifié. Mais une telle option s’avérerait coûteuse, entre 800 000 euros et 1 million d’euros, avec encore le risque que le dossier se fasse une nouvelle fois recaler par la maudite commission parisienne. Pour le président du conseil général de la Moselle, Grand Fare a été fortement secoué par des obstacles qui ont été sous-estimés en phase d’avant projet. Il aurait ainsi fallu beaucoup plus « déminer » le terrain, notamment en direction des associations de commerçants, qui avaient besoin d’être rassurées en voyant tous les avantages qu’elles pourraient tirer d’une telle implantation.

Lire la suiteGrand Fare et les autres : autant de projets qui capotent ?

Des indicateurs économiques qui virent au rouge

Que se soit en termes de chômage, d’emploi industriel ou encore de surendettement, les différents indicateurs économiques sont au rouge. Ils illustrent une Lorraine gravement affectée par la crise et en pleine tempête sociale. Ainsi, rien qu’au cours du second trimestre 2009, notre belle province a perdu près de 9 000 emplois dans le secteur … Lire la suiteDes indicateurs économiques qui virent au rouge

Nancy : le jardin éphémère toujours plus beau

Le jardin éphémère qui fleurit sur les pavés de la place Stanislas à Nancy, est à chaque fois plus original, plus décalé, plus séduisant. Cette année, on y voit de petites salades à la parade, des légumes composant une mosaïque gourmande et bien entendu les traditionnels chrysanthèmes rouge-rose ou violacés. Depuis 2003, Nancy cultive un … Lire la suiteNancy : le jardin éphémère toujours plus beau

Encore du neuf sur l’île Saint-Symphorien !

Il n’y a pas que le projet d’agrandissement et de rénovation du mythique stade Saint-Symphorien sur l’île qui porte même le nom. Non, au contraire, du côté de la patinoire, il y a aussi de la nouveauté, avec un dossier d’extension de près de 6 000 mètres carrés de l’infrastructure. La mairie envisage également la création … Lire la suiteEncore du neuf sur l’île Saint-Symphorien !

Tradition et culture du bois en Lorraine

La trentième édition du salon Habitat et Bois, qui s’est dernièrement tenue à Epinal, a permis de faire le point sur le secteur de la construction en bois dans notre belle province. Les organisateurs du salon se sont ainsi efforcés de mettre en avant les nombreux avantages de ce type de construction et l’exemplarité de … Lire la suiteTradition et culture du bois en Lorraine

Centre Pompidou-Metz : l’exemple de Bilbao

Alors que strictement aucun bâtiment ne pousse derrière le nouveau centre d’art contemporain, dans ce que l’on nomme communément la ZAC de l’Amphithéâtre, il est intéressant de comparer ce qui s’est passé et se passe encore aujourd’hui du côté de Bilbao, dans le Pays Basque espagnol, ville qui a accueilli il y a dix maintenant … Lire la suiteCentre Pompidou-Metz : l’exemple de Bilbao

Nuit Blanche à Metz : une seconde édition pleine de succès et de promesses

Metz n’a une nouvelle fois pas fermé l’œil de la nuit et y prend goût. Rôdé à l’exercice depuis l’an dernier, le public a largement répondu présent à cette seconde édition de la Nuit Blanche, qui a tenu son pari. Au programme, 70 propositions artistiques étaient présentées très tôt et jusque très tard dans la … Lire la suiteNuit Blanche à Metz : une seconde édition pleine de succès et de promesses

Gymnastique: les championnats du monde 2010 à Metz !

Portée par l’excellence de l’organisation des derniers championnats d’Europe de trampoline en 2006, la ville de Metz avait une longueur d’avance sur ses concurrentes pour accueillir les prestigieux championnats du monde en 2010. Il faut dire que le dynamisme local et le rayonnement de l’AG Metz, premier club de France avec près de 1500 licenciés, … Lire la suiteGymnastique: les championnats du monde 2010 à Metz !

Contournement de Moulins : l’autre proposition

Tandis que le dossier du contournement de Moulins-lès-Metz est toujours aussi amorphe du côté du conseil général de la Moselle, un architecte à la retraite entend faire bouger les choses. Sans être pour le moment entendu par les maires des communes environnantes. C’est son projet que nous nous proposons de vous présenter. 
Ainsi, il existerait une autre solution pour contourner le centre de Moulins, régulièrement engorgé et saturé par la circulation automobile et par les poids lourds, qui y sont pourtant interdit d’accès. En effet, le centre-ville vit un véritable cauchemar depuis plusieurs décennies, sans que personne ne bouge le petit doigt. Inacceptable et intolérable. Il convient désormais d’agir pour en finir avec un trafic qui avoisine quotidiennement avec plus de 22 000 véhicules, dont plus de 1 000 poids lourds. De même, il faut encore compter les 500 passages enregistrés tous les jours sur le sinueux col de Lessy. Les traversés de Sainte-Ruffine et de Jussy sont en effet peu adaptées, et c’est le moins que l’on puisse dire, au transit routier. Si bien qu’à juste titre la colère monte de plus en plus chez les riverains dont la sécurité est mise en jeu, exaspérés par tant d’inertie et de laxisme politique. 

Lire la suiteContournement de Moulins : l’autre proposition

Une nouvelle guerre entre la Lorraine et la France ?

Après les différents conflits armés ayant émaillé les deux nations, dont l’une fait aujourd’hui partie du territoire de l’autre, au cours du XVIIème siècle notamment, les relations entre les l’Etat français et la Lorraine n’ont jamais été aussi tendues, ou presque. En effet, notre belle province exige de la part de Paris une reconnaissance de dette de … 120 millions d’euros. Cette somme n’est pas anodine et n’est pas due au hasard. Elle correspond en effet aux compensations insuffisantes de l’Etat français, avec notamment le coût du TER (Transport Express Régional) qui serait ainsi passé de 113 à 209 millions d’euros entre 2002 et 2008. De même, l’effort net de la Lorraine pour faire face à cette augmentation est passé sur la même période de 11 à 56 millions d’euros. Or, selon le conseil régional, cet effort est constitué à hauteur de près de 60 % par les différents désengagements de l’Etat français. Pour mettre un terme à cette injustice, la Lorraine réclame donc du chef du gouvernement français une signature de reconnaissance de dette et un règlement avant mars 2010. La Lorraine annonce qu’avec ces 120 millions d’euros que Paris devrait lui rembourser, elle pourrait poursuivre l’amélioration des gares et des dessertes sur les territoires isolés, développer le réseau pour les frontaliers et favoriser l’intermodalité.
 

Lire la suiteUne nouvelle guerre entre la Lorraine et la France ?

Pays Messin : prendre davantage en compte le tourisme

Beaucoup de gens minimisent l’importance et l’impact du tourisme dans l’économie locale. Cependant, dans le classement des 44 villes au monde à visiter en 2009 établis par le prestigieux et influent New York Times, les internautes classent Metz en troisième position. Un choix qui laisse entrevoir de belles perspectives et pourrait provoquer une réelle prise de conscience. Car dans le Pays Messin comme ailleurs en Lorraine, le tourisme est souvent considéré comme une activité économique secondaire. Les chiffres parlent pourtant d’eux-mêmes, voyez plutôt. 
Selon l’INSEE (Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques), l’activité touristique dans le Pays Messin générait 6 270 emplois en 2006. Aujourd’hui, selon la Chambre de Commerce d’Industrie et des Services, on serait autour de 8 000. Cela dit, ces données constituent une moyenne annuelle, dans la mesure où les effectifs augmentent de 26 % en juillet et en août et baissent dans les mêmes proportions en hiver. A noter néanmoins que le pôle thermal et touristique d’Amnéville-les-Thermes a créé 2 000 emplois directs et plusieurs centaines d’emplois indirects à lui tout seul. 

Lire la suitePays Messin : prendre davantage en compte le tourisme

BLE Web TV : le plein de nouveautés !

Retrouvez de nouvelles vidéos sur BLE Web TV. Découvrez les nouvelles rubriques ajoutées telles que la Ligne Maginot, les nouvelles pubs Vittel ou encore les festivités autour de la Saint-Nicolas en Lorraine. De nombreuses vidéos insolites et autres surprises vous y attendent, comme le bêtisier de la Saint-Nicolas ou des extraits de films tournés en … Lire la suiteBLE Web TV : le plein de nouveautés !

C’est reparti pour le SLUC Nancy

Bien que toujours remonté par son éviction injuste et injustifiée de l’Euroligue, la plus prestigieuses des compétitions continentales, le SLUC Basket Nancy peut néanmoins envisager des lendemains sportifs radieux grâce à son recrutement et grâce au soutient inconditionnel de son fidèle public, le premier de France et l’un des plus incandescents. Nancy possède en effet … Lire la suiteC’est reparti pour le SLUC Nancy

Propositions de solutions pour des infrastructures de transports adaptées en Lorraine

Nous allons dans le bref rapport qui suit proposer plusieurs pistes d’améliorations du réseau de transports lorrains, en vue de le décongestionner, de le moderniser et de l’adapter aux évolutions des échanges économiques et urbains. Pour cela, il convient de commencer par une analyse de la situation actuelle de ces réseaux dans notre belle province. 

Le réseau routier lorrain est tout d’abord situé à l’intersection des grands corridors européens, Nord-Sud et Est-Ouest. Sa principale particularité est d’associer un réseau d’autoroutes en grande partie gratuites à un important réseau de voies rapides. Cela dit, la Lorraine ne dispose que d’un réseau routier moyennement dense, qui est d’ailleurs essentiellement centré sur une zone restreinte du territoire provincial, à savoir le sillon lorrain et encore plus particulièrement le sillon mosellan. Cette véritable épine dorsale du réseau routier lorrain est à l’heure actuelle de plus en plus saturée. Elle est en effet victime de son succès et de son rôle central, dans un espace qui est de plus en plus sollicité par la croissance des échanges communautaires. A tel point que l’on peut dire qu’elle est devenue le point noir de ce réseau du fait de sa congestion. Il nous apparaît aujourd’hui urgent de résoudre ce phénomène, afin d’assurer le développement actuel et futur de la Lorraine. 

En ce qui concerne les chemins de fer, notre province dispose d’un réseau dense avec 1 843 km de voies. La Lorraine constitue de même plus de 10 % du trafic ferroviaire français, ce qui est assez considérable. Une nouvelle fois, nous pouvons constater que l’essentiel de cette activité se concentre dans le sillon mosellan. Et à l’instar du réseau routier, le réseau ferré lorrain est saturé sur l’axe Nancy-Metz-Thionville-Luxembourg. 

Proposons à présent, dans le détail, plusieurs solutions pour résoudre le problème de saturation dont souffre la Lorraine. 

Nous envisageons tout d’abord un renforcement de l’axe ferroviaire Nord-Sud, notamment par la création d’une véritable Ligne à Grande Vitesse (LGV) entre Barcelone et Cologne. Il s’agirait ainsi pour la Lorraine de réaliser le prolongement Nord de cette connexion jusqu’à la frontière luxembourgeoise. Autrement dit ce projet déboucherait sur la création sur le territoire français d’une LGV Nord Rhin-Rhône qui partirait d’Auxonne en Côte d’Or, au niveau de la branche Sud du TGV Rhin-Rhône, pour rejoindre la frontière luxembourgeoise au niveau de Bettembourg. Cette ligne traverserait ainsi la Lorraine du Nord au Sud, en passant par les territoires des Vosges, de la Meurthe-et-Moselle et de la Moselle. Cette LGV passerait de plus à l’Est de la Moselle et des agglomérations de Nancy, Metz et Thionville. Le tronçon de LGV situé entre ces villes serait mixte, c’est-à-dire aussi bien destiné aux voyageurs qu’au fret. Les gares de Metz et de Nancy seraient de même desservies comme des gares de décrochage, c’est-à-dire que le TGV quitterait la LGV pour les rejoindre. Enfin, l’idée de créer une gare TGV dans les Vosges est à retenir. Cette liaison ferroviaire s’inscrirait donc dans le projet global de réalisation de la LGV Barcelone-Cologne. 

Lire la suitePropositions de solutions pour des infrastructures de transports adaptées en Lorraine

La Lorraine, plaque-tournante du tourisme fluvial français

Avec 700 km de vois navigables, la Lorraine fait partie des plus importantes provinces fluviales en France. Sa position géostratégique ne laisse pas insensible. La clientèle est en effet étrangère à 84,8 %. Les Allemands, dont la fibre fluviale n’est plus à démontrer, constituent le plus gros contingent de touristes avec 45,4 % de la fréquentation, très loin devant les Suisses avec 16,7 %. Les Français, qui commencent à découvrir ce moyen original de partir en vacances, complètent le podium avec un peu plus de 15 %. Plusieurs grands itinéraires fluviaux traversent notre belle province. Tout d’abord la Moselle canalisée qui compte 150 km de vois navigables de Neuves-Maisons près de Nancy à Apach le long de la frontière luxembourgeoise. A noter que cet important couloir relie la Lorraine aux réseaux européens du Nord, à savoir l’Allemagne, le Benelux et les Pays-Bas, et de l’Est jusqu’à la Mer Noire avec la liaison Rhin-Main-Danube via Coblence. Vient ensuite la Meuse lorraine et ses 135 km et ses 33 écluses. Ce couloir fait partie d’un fleuve d’un millier de kilomètres qui s’écoule jusque vers la Mer du Nord. Le Canal de la Marne au Rhin s’étend quant à lui à l’Est, de Frouard à Strasbourg sur plus de 180 km et avec 61 écluses et à l’Ouest, de Toul à Vitry-le-François avant de poursuivre sur Paris, sur plus de 130 km et avec 97 écluses. Le Canal de jonction relie le canal de la Marne au Rhin au canal des Vosges. Ce dernier fait le lien entre les bassins du Nord-Est et Rhône-Saône. Il est agrémenté de 93 écluses et s’étire dans un splendide écrin vert de 122 km, entre falaises de grès rose et profondes forêts, avant de poursuivre vers Dijon, Lyon et Marseille. Enfin, le canal des Houillères permet de rejoindre, à partir de l’étang de Gondrexange, Sarreguemines après 64 km et 27 écluses. Il se poursuit vers Trèves en passant par Sarrebruck. 

plaisance

Lire la suiteLa Lorraine, plaque-tournante du tourisme fluvial français

A la rencontre des tortillards de Rémilly

Les tortillards, ces hêtres étranges et inquiétants ont de tout temps suscité la fascination et intrigué les gens. Nombres de vieilles légendes prennent racines à leur tronc tourmenté. Dans la Forêt des Six Cantons, à Rémilly, les faux, l’autre appellation des hêtres tortillards, servent de rendez-vous aux jeunes amoureux, cachés, à l’abri dans cette cabane … Lire la suiteA la rencontre des tortillards de Rémilly

Crise : la Lorraine durement touchée

La Lorraine conserve malheureusement la tête des provinces les plus sinistrées par la crise, juste devant la Champagne-Ardenne. Une place peu enviable. Il faut dire que la Lorraine n’a pas encore achevé sa mutation économique. En outre, la Moselle, par exemple, ne dispose pas encore de pôles d’excellence, au moment où l’effet de la crise … Lire la suiteCrise : la Lorraine durement touchée

Le château de retour à la vie

Plus grand chantier de restauration en Europe, le château de Lunéville recouvre peu à peu son lustre d’antan, tel le Phoenix renaissant de ses cendres. L’incendie de 2003 aura, dans le malheur du prestigieux édifice, permis une prise de conscience digne de sa dimension patrimoniale.  Le 2 janvier 2003, un violent incendie avait ravagé l’aile … Lire la suiteLe château de retour à la vie

Promesse, mensonge et trahison

Des membres du personnel du lycée professionnel de Villerupt, établissement rattaché au lycée de Longwy, étaient dernièrement en grève et ont manifesté en ville pour dénoncer le non-respect des conditions de fusion entre les deux entités. Ces derniers n’ont en effet pas apprécié la suppression, depuis la rentrée, de la Seconde bac pro « métiers de … Lire la suitePromesse, mensonge et trahison