Le dramaturge messin Koltès revisité

L’Office de tourisme de Metz vient d’inaugurer un nouveau parcours de visite d’1h30 intitulé « De Verlaine à Koltès ». Celui-ci commence place d’Armes, à deux pas de la Maison Koltès (créée à l’occasion de l’année Koltès à Metz) et s’achève à la médiathèque du Pontiffroy, en passant bien évidemment par l’Opéra-Théâtre, le plus ancien actuellement en activité en Lorraine et en France. Le circuit réunit donc au détour du buste de Verlaine et du jardin baptisé Bernard-Marie Koltès en 1989 qui se situe devant l’ancien collège Saint-Clément devenu aujourd’hui siège du conseil régional de Lorraine, le poète du XIXème siècle et le dramaturge du XXème siècle, tous deux nés à Metz et tous deux fils de militaires. Ils ne sont cependant pas restés longtemps dans leur ville d’origine. Koltès, qui, à la différence de Verlaine, a été plutôt avare de louanges sur va ville, et c’est le moins que l’on puisse dire, habitait près de l’Eglise Sainte-Thérèse.

1 réflexion au sujet de “Le dramaturge messin Koltès revisité”

  1. Né en avril 1946 dans une famille bourgeoise de Metz et décédé à Paris en avril 1989 à l’âge de 41 ans de la maladie du sida, Bernard-Marie Koltès est l’un des dramaturges français les plus joués au monde. Ses œuvres, qui reflètent ses pensées révolutionnaires, ont été traduites dans une trentaine de langues.

Laisser un commentaire