Fiscalité : médaille d’or pour Lemud

La commune de Lemud, paisible village mosellan de 300 âmes près de Rémilly, vient de battre un nouveau record. Le conseil municipal a en effet décidé d’augmenter les 4 taxes locales, à savoir taxe d’habitation, taxe sur le foncier bâti, taxe sur le foncier  non bâti et taxe professionnelle, de … 20% ! C’est à coup de massue fiscal que Lemud vient balayer Metz, première ville de Lorraine, où l’on croyait que l’augmentation de 7% du taux de taxe foncière était imbattable. A Lemud, le taux d’habitation passera par exemple de 9,21% à 11,05%. Autrement dit celui qui payait 200€ de part communale, devra désormais s’acquitter de 240€ ! Afin de justifier sa décision vis-à-vis de ses administrés, le maire leur fera prochainement parvenir, si ce n’est déjà fait, un courrier.  Sa conviction : l’argent doit rester dans la poche des habitants tant que la commune n’en a pas besoin. Voilà pourquoi il n’avait pas augmenté les taux pendant les sept années de son premier mandat, alors qu’il aurait très bien pu le faire de 2 ou 3% par an, comme beaucoup de ses homologues. Or, c’est maintenant que Lemud a besoin d’argent pour financer ses investissements, à savoir embellissement, réfection des chaussés et enfouissement des réseaux. C’est dans ce cadre que sa commune s’est entre autres offert 80 jolis réverbères valant 1 500 à 3 000 € l’unité. D’où sa décision d’augmenter les 4 taxes locales simultanément. Mais le maire est aussi prévoyant : l’augmentation de ces taxes doit également anticiper la suppression de la taxe professionnelle et la disparition des communes au profit des intercommunalités. Un scénario catastrophe néanmoins plus ou moins réaliste. Ainsi, en suivant son raisonnement, il vaut mieux effectuer les investissements d’embellissement maintenant, car, qui sait, ce ne sera peut-être plus possible dans quelques années. Il devrait cependant en laisser sceptique plus d’un. Certains pourraient même rire jaune. Toujours est-il que le premier magistrat de Lemud ne s’amuse pas de sa propre décision. Ayant plusieurs propriétés dans sa commune, il devrait la sentir lui-aussi passer cette augmentation simultanée…

Laisser un commentaire