Un nouveau site muséographique à Gravelotte

La commune de Gravelotte, près de Metz, accueillera bientôt un nouveau musée unique en son genre, entièrement dédié à la guerre de 1870 et à l’annexion d’une partie de la Lorraine au Reich allemand. Un lieu de mémoire, constitué d’un gigantesque mur où seront gravés les noms de 50 000 Mosellans morts au combat, verra également le jour.

Il fallait bien un complexe muséographique de ce genre pour évoquer et traiter cette page décisive et particulièrement sombre de notre histoire. Après la défaite à Sedan et la chute de Napoléon III, la Lorraine se voyait déchirée en deux, coupée entre deux pays l’ayant choisie pour champs de bataille. 140 000 soldats tombèrent de part et d’autre du Rhin. Le but du musée de Gravelotte, qui s’étendra sur près de 2285 m², est non seulement  de relater les évènements de la guerre de 1870-1871, mais aussi d’évoquer la période de l’annexion allemande de 1870 à 1918 sous plusieurs angles, à savoir, militaires, culturels ou encore sociaux. Cette période a en effet marqué terriblement les consciences et la culture lorraine. Ainsi, quelques 900 objets, militaires et autres, des documents historiques, des œuvres d’art et des archives illustreront le propos de la muséographie qui se veut d’ores et déjà forte. Le multimédia et les supports audiovisuels occuperont une place prépondérante afin de faire comprendre cette histoire à la fois riche et complexe.  A noter que l’ouverture de ce nouveau musée est prévue pour 2011.

Juste à côté de ce futur complexe muséographique, à l’emplacement de l’ancien musée de Gravelotte, un lieu de mémoire sera érigé. Ce dernier comprendra entre autres un immense mur, sur lequel sera inscrit les noms de 50 000 Mosellans morts au combat, depuis 1870 jusqu’à la guerre d’Algérie. Pour cela, un travail colossal de recherche a débuté en 2008, afin de recenser l’ensemble des victimes. Il se poursuit encore cette année. L’inauguration du mur et de ce lieu de mémoire est prévue quant à elle en 2010.

Laisser un commentaire