Coin-lès-Cuvry : stop à l’antenne-relais parasite !

Le combat continu pour le collectif constitué de 15 familles engagées dans une lutte finale contre l’antenne-relais de la commune. Celle-ci avait été installée dans la plus grande discrétion. Déjà là, ce n’était pas bon signe. Elle fut ensuite présentée à la population en juin 2008, alors qu’elle fonctionnait déjà. Histoire de forcer un peu la décision et de mettre les habitants sur le fait accompli. Cette antenne, qui fait souffrir toujours plus de riverains qui présentent des symptômes liés à l’exposition aux ondes, à savoir troubles du sommeil, maux de têtes, sifflements d’oreille, est du type le plus puissant actuellement mis en service. Elle rapporte 5000 € par an à la commune. Mais à quel prix ? Celui de la santé des habitants ! Le collectif tente toujours de sensibiliser le conseil municipal, qui a enfin reconnu la dangerosité avérée de l’antenne, et informe régulièrement par lui-même la population. Mais les seules solutions que les élus proposent consistent à tenter de couvrir juridiquement la commune par le biais de divers courriers. Nettement insuffisant. Car il s’agit désormais de préserver la santé de habitants et notamment celle des enfants exposés aux ondes, même à l’école. Le collectif demande donc au conseil municipal de prendre leurs responsabilités et d’user de leur pouvoir de police pour exiger d’Orange le débranchement de l’antenne dans les plus brefs délais, par respect du principe de précaution par rapport à la santé publique. Les habitants réclament donc que le maire fasse démonter l’antenne. Le hic, c’est qu’un contrat a été signé et impose juridiquement le respect des obligations prises par les deux parties, c’est-à-dire la société Orange et la mairie de Coin-lès-Cuvry. Pour le collectif, une telle situation est tout bonnement inacceptable. Il entend s’opposer par tous les moyens à cette antenne qui va prochainement être portée à sa puissance maximale. Autre conséquence non sanitaire de l’installation d’un tel engin, la chute de l’immobilier d’environ 30% aux abords de l’antenne. Les BLE ont donc décidé d’apporter tout leur soutient à ce collectif de Coin-lès-Cuvry.

3 réflexions au sujet de “Coin-lès-Cuvry : stop à l’antenne-relais parasite !”

  1. bonjour,
    je voudrais savoir si des antennes relais du même genre sont installées sur Florange et si des habitants souffraient aussi de migraines.
    j’ai quitté Paris suite à une mutation et je demeure sur Florange depuis fin avril 2009 et depuis je fais souvent des migraines entre 1 et 5 crises par mois (d’après ma mère, elle trouve que j’en fais plus souvent depuis que je suis sur Florange).
    est-ce que vous pouvez m’orienter vers d’autres sites ou me renseigner directement.
    merci d’avance

  2. Bonjour,
    Je cherche à avoir un nom du collectif qui s’est monté à Coin Lès Cuvry en 2009 pour faire démonter l’émetteur Orange de ce village. ceci pour obtenir des informations sur le « monde des ondes » car ma femme a été déclarée officiellement EHS (Electro-Hyper-Sensible) par le professeur Dominique Belpomme de l’hôpital européen Georges Pompidou de Paris.
    Merci d’avance

Laisser un commentaire